Yoga prénatal : une bonne activité pour mieux vivre sa grossesse et son accouchement

Vous n’êtes pas sûre que le yoga prénatal vous convienne ? Pensez-vous qu’il est possible de pratiquer le yoga pendant la grossesse ? Et quels avantages pouvez-vous en tirer ? Consultez cet article et découvrez tout ce que vous devez savoir sur les cours de yoga pour les femmes enceintes.

C’est un jeudi soir normal.

La nuit tombe sur les rues de la ville. Tout le monde rentre chez soi. Les klaxons retentissent au milieu de la route. Les regards ont un air triste, et les yeux sont sombres.

Ce soir, Laura est bouleversée. Elle a passé la journée à éviter ses émotions, à jongler avec des reflux acides, ainsi qu’à prendre de petites claques dans l’estomac.

Cependant, lorsqu’elle se rend dans la rue où elle vit, les choses ont changé. Où est la boulangerie ? Le bâtiment… Impossible !

Sa dégoûtante porte d’entrée en ferraille est maintenant une magnifique arche. Laura n’arrive pas à y croire ! A-t-elle reçu une adresse qui n’était pas correcte ? Son corps est piégé, incapable de s’échapper. Comme si une force provenant de cette zone mystérieuse avait été infusée en elle, petit à petit. Lorsqu’elle fait un pas dans la direction de son cœur, elle n’a pas le temps de crier « Saperlipotte », que boum !

Les frontières d’un univers qui n’est pas le sien s’étendent sur elle. Une atmosphère tranquille et chaleureuse l’entoure . Le sol est recouvert d’une substance soyeuse sur laquelle elle est capable de bouger ses pieds.

Pour la première fois depuis longtemps aujourd’hui, Laura se sent bien. A tel point qu’elle ne se souvient pas un instant de ce qui s’est passé. Comme si elle avait été captivée, elle se voit en train de mettre de côté ses lourdes possessions et ses soucis, et d’oublier instantanément ce qui l’entoure. Elle s’allonge et forme une étonnante bulle autour d’elle… Puis elle peut enfin se reposer.

Lorsqu’elle s’extrait lentement du monde féerique, Laura rayonne. Jamais personne n’a été aussi calme et serein depuis l’époque où elle était enceinte.

yoga prénatal yoga femme enceinte

Vous voulez connaître son secret ? Le yoga pour bébés prénatal, bien sûr !

Ce n’est pas une fable : les cours de yoga pour femmes enceintes peuvent apporter de nombreux bienfaits au cours de votre grossesse. Mais d’où vient cette pratique ? À quoi se rapporte-t-elle ? Je vous explique tout aujourd’hui.

Le yoga prénatal : la formule secrète pour vous préparer à la naissance d’un enfant ?

yoga prénatal yoga femme enceinteInstagram Instagram : @ foreverfitmamabox

Le yoga est un exercice physique ainsi qu’une vieille philosophie indienne qui présente une variété infinie d’avantages. Les postures de yoga visent à rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit, grâce à des exercices d’étirement et de respiration. Le terme « yoga » fait référence à l ‘ »union ». Lorsque vous pratiquez le yoga, cela implique des étirements spécifiques, qui sont accompagnés d’une respiration lente et profonde. Ces exercices vous permettent de restaurer votre corps et d ‘accroître votre conscience de votre mouvement et de l’énergie.

Qu’est-ce que le yoga prénatal ? Cette pratique particulière trouve son origine dans les travaux du médecin Bernadette de Gasquet. Cette femme a passé de nombreuses années à propager cette pratique dans les hôpitaux français pour la maternité ainsi que dans d’autres endroits. Dans les années 1980, alors qu’elle travaillait comme professeur de yoga, elle s’est beaucoup intéressée à la grossesse, notamment à l’anatomie féminine et au corps pendant l’accouchement. Les muscles du périnée étaient au premier plan de ses études. Elle a également suivi une formation en obstétrique et en gynécologie pour aider les femmes enceintes grâce à un yoga doux et adapté à leur corps. L’objectif n’est pas seulement de détendre leur corps, ou leur esprit, mais de les aider à vivre un accouchement paisible.

La méthode de Gasquet : en quoi consiste-t-elle exactement ?

yoga prénatal yoga femme enceinte grossesse yoga

La méthode, connue aujourd’hui sous le nom de méthode de Gasquet, a été développée en France suite à ses recherches. Dans les cours de yoga prénatal, on apprend à respirer en se concentrant sur les autres muscles et, en particulier, sur le périnée afin de le détendre et de le renforcer. Ces exercices, qui sont répétés une à deux fois par semaine pendant la grossesse, sont destinés à assurer un accouchement le plus naturel possible. En effet, la pratique du yoga pendant la grossesse permet de se concentrer sur l’ouverture du bassin et des hanches qui sont cruciaux pour le mouvement de la naissance du bébé. On apprend également à modifier la position du bébé pendant le travail. Apprendre à respirer permettra de mieux traiter la douleur tout au long de l’accouchement.

C’est pourquoi, aujourd’hui, on conseille aux femmes enceintes de faire du yoga prénatal pour se préparer à l’accouchement. Les cours de yoga peuvent être pris en charge par la sécurité sociale. Imaginez les avantages d’un accouchement paisible et facile. Moi aussi, à votre place, j’aimerais essayer avec ces connaissances en tête.

Toutefois, ce n’est pas la seule raison de pratiquer le yoga pendant la grossesse. Le yoga prénatal peut vous aider à vous libérer de vos soucis, à tonifier votre corps sur une période prolongée et à stimuler votre énergie. Inspirant, n’est-ce pas ? Vous n’êtes pas sûre que ce type de pratique vous convienne ? Alors voyons à qui s’adresse le yoga pour femmes enceintes.

À qui s’adresse le yoga prénatal ?

yoga prénatal yoga femme enceinteInstagram : @_sophialiu

Ce type de yoga peut bénéficier aux femmes enceintes depuis le début de leur grossesse jusqu’au jour de l’accouchement. Cependant, la plupart des femmes enceintes commencent leur pratique du yoga à partir du troisième mois de grossesse. Une séance peut être programmée chaque semaine, ou des cours peuvent être proposés de manière sporadique. C’est à vous de décider. Mais une fois que vous aurez expérimenté les avantages du yoga, il vous sera difficile d’arrêter.

Par contre, si vous n’avez pas pratiqué le yoga avant votre grossesse, il est préférable de ne pas commencer par une routine intensive de yoga au moment de la conception. Cela est particulièrement vrai en cas de fausse couche. Cependant, il est possible qu’un cours de yoga pour débutants soit une bonne option lorsque vous venez de découvrir que vous attendez un enfant. Pensez par exemple au Yoga Nidra ou au Hatha Yoga, qui sont des exercices doux.

D’autre part, si vous pratiquez le yoga régulièrement, il est possible de suivre des cours même au début de la grossesse. Mais, bien sûr, ce n’est pas le meilleur moment pour tester toutes sortes d’équilibres. Cependant, rien ne prouve que faire du yoga en début de grossesse ne soit pas sans danger.

Que vous soyez une pratiquante expérimentée ou une débutante, vous devez informer votre instructeur de votre état physique. Il pourra ainsi vous indiquer les postures de yoga à éviter. Par exemple, les poses d’inversion ou de torsion ne sont pas conseillées. Cependant, chaque femme est unique. La meilleure façon de faire face à cette situation est d’être attentive à vos postures. De toute façon, au début de votre grossesse, vos nausées et votre fatigue vous limiteront certainement… Vous comprendrez alors rapidement que ce n’est pas le bon moment pour vous pousser, mais plutôt pour prendre soin de vous.

Le yoga pour les femmes enceintes : quand faut-il commencer ?

yoga prenatalInstagram : @pandadoesyoga

Quand devriez-vous commencer à suivre des cours de yoga adaptés à vos besoins particuliers ? On pense que le yoga pour les femmes enceintes doit commencer le plus tôt possible pendant la grossesse ou, si cela est possible, après le troisième mois. Cette pratique peut vous aider à apprendre à respirer et à prendre conscience des différents muscles de votre corps qui peuvent être utiles lors de l’accouchement. Plus vous commencez tôt votre pratique, plus la respiration et les postures vous seront naturelles le jour de l’accouchement.

En général, l’idéal est de pratiquer le yoga prénatal avec un professeur de yoga formé selon la méthode De Gasquet. Il vous aidera à ajuster votre posture et à vous adapter au corps. Toutefois, les vidéos de yoga prénatal sur Internet constituent un excellent complément à votre routine intérieure.

Êtes-vous intéressé à l’essayer ? Découvrons les avantages que vous pouvez tirer de votre routine de yoga pour femmes enceintes.

Le yoga est bénéfique pour les femmes enceintes.

yoga prénatal yoga femme enceinteInstagram : @ Aroundmotherhood

Yoga et grossesse sont compatibles et pour cause, le yoga prénatal peut apporter de nombreux avantages à la mère et à son enfant. Voici ces avantages :

  • Il aide à soulager le mal de dos. Lombalgie, sciatique, lombalgie, ces problèmes sont courants pendant la grossesse. En effet, en raison du poids du bébé, la mère enceinte peut augmenter la cambrure du dos qui est souvent une cause d’inconfort. Les postures de yoga vous permettront de faire de l’espace entre les vertèbres et aussi de relâcher les tensions qui causent le mal de dos. Le yoga prénatal peut également contribuer à renforcer votre dos afin de prévenir les douleurs dorsales à long terme (notamment pendant la période où vous portez votre enfant).
  • Il favorise le retour veineux grâce aux mouvements du corps qui stimulent la circulation. Cette pratique peut procurer un sentiment général de détente aux mamans, surtout vers la fin de la grossesse.
  • Le yoga prénatal peut aider à atténuer les reflux gastriques. Il contribue à relâcher les tensions dans les viscères et le ventre grâce aux étirements et à la respiration.
  • Il aide à libérer l’anxiété et la négativité et à se détendre.
  • Le yoga vous aide à améliorer votre posture de façon régulière La conscience du corps est une idée essentielle qui est à la base de la pratique. Le yoga pour les femmes enceintes peut vous aider à être moins stressée par votre corps pendant la grossesse. Il vous aide à créer un espace dans votre corps que vous partagez avec votre enfant.
  • Il vous permet de communiquer avec votre enfant après le yoga ou un moment de relaxation, le moment de relaxation sera le moment idéal pour parler à votre bébé via les pensées de votre esprit ou en plaçant vos mains sur votre ventre. Vous aurez ainsi l’occasion de passer un moment mémorable avec votre bébé, même si vous ne pouvez pas sentir ses mouvements sur le moment.

Existe-t-il des contre-indications à la pratique du yoga avant la naissance ?

yoga prénatal yoga femme enceinteInstagram : @foreverfitmamabox

Vous aurez du mal à trouver une excuse pour ne pas essayer… car il existe des mises en garde pour les femmes enceintes qui pratiquent le yoga. Naturellement, si votre grossesse est en danger, commencer le yoga prénatal est une option dont vous devez discuter avec votre médecin ou votre sage-femme. Par exemple, si le col de l’utérus est ouvert ou si les contractions sont nombreuses, vous devrez faire une pause.

Cependant, gardez à l’esprit que la majorité des problèmes que vous rencontrez pendant la grossesse ne sont pas nécessairement une contre-indication à la pratique du yoga. En fait, vous devriez consulter votre professeur de yoga. Il pourra adapter votre pratique à vos besoins spécifiques et vous constaterez certainement des résultats positifs en peu de temps.

La pratique du yoga pour bébés prénatal n’est jamais abrasive. C’est un exercice qui ne vous poussera jamais au-delà de vos limites. Avec ces directives à portée de main, il n’y a aucun risque pour vous ou votre bébé de monter sur votre tapis de yoga.

Quelles sont les meilleures postures pour le yoga au cours de la grossesse ?

position de yoga femme enceinteFlickr : Freestocks.org

Le yoga prénatal est un type de yoga qui s’apparente au Hatha Yoga. L’objectif est de permettre le mouvement du corps, de se concentrer sur la respiration et la mobilité des zones du corps qui sont raidies en raison de l’accouchement (par exemple les hanches). Nous nous concentrerons donc sur des postures d’ouverture des hanches ainsi que sur des postures d’étirement et de repos du dos. Nous resterons à l’écart de certaines inversions et torsions fermées ainsi que des positions susceptibles de fléchir les muscles abdominaux.

Si vous cherchez à ajouter vos cours de yoga pour la période prénatale Voici quelques poses de yoga à effectuer pendant la grossesse Par exemple :

Le papillon :

En étant allongée sur votre tapis, mettez vos pieds côte à côte devant vous. Les cuisses sont ouvertes de chaque côté de votre tapis. Posez vos pieds sur le sol et laissez la gravité travailler pour ouvrir vos hanches. Respirez ici, et balancez-vous doucement sur le côté, tout en gardant vos fessiers en place sur le sol. En outre, vous pouvez déplacer vos pieds vers l’avant en utilisant vos mains pour étirer vos hanches. Cette routine de yoga pour les femmes enceintes permet d’ouvrir le bassin, ce qui est essentiel pour la naissance de l’enfant lors de la naissance du bébé.

La montagne :

Il s’agit d’une posture assez facile mais qui aide à améliorer votre équilibre en ramenant votre corps vers le milieu de votre corps. Vous devez vous tenir au centre de votre tapis, les jambes en ligne droite avec les orteils en contact. Prenez le temps de soulever vos pieds du sol et de les poser doucement sur le sol. Placez vos deux mains , paumes contre paumes, face à votre cœur ou vos deux bras en travers de votre poitrine. Les mains sont tendues, les paumes tournées vers l’avant. Inspirez et fermez les yeux. Profondément à cet endroit. Si vous avez l’impression de perdre votre équilibre, écartez un peu les pieds jusqu’à la partie la plus large de votre bassin.

Chat et Vache :

Prenez place sur le tapis, les genoux écartés d’environ la largeur des hanches et les mains placées sous les épaules. Assurez-vous que votre dos est bien droit et parallèle au tapis. Lorsque vous respirez, approfondissez votre dos et étirez votre ventre. Regardez vers le haut et relevez la tête. Sur l’expiration, vous pouvez vous diriger vers la pose de la vache : rentrez le ventre, puis arrondissez les épaules et le dos. Utilisez vos mains placées en l’air pour renforcer l’étirement. Le menton est positionné vers le sternum, et les yeux sont dirigés vers le sol. Répétez l’étirement plusieurs fois.

Vous souhaitez d ‘autres poses de yoga pour les femmes enceintes ? N’hésitez pas à profiter des cours de yoga prénatal proposés dans votre région. Votre professeur de yoga est la personne la mieux placée pour concevoir un cours adapté à votre corps et à vos besoins.

Vous savez maintenant tout ce que vous devez savoir sur le yoga et les femmes enceintes. Alors, au lieu d’attendre, comme Laura, un tour de magie qui vous mènera au premier cours de yoga prénatal, inscrivez-vous dès maintenant. Ce n’est pas une bonne idée de ne pas prendre le temps de se détendre et de récolter les bénéfices du yoga prénatal.

Namaste.