L’otoplastie laisse-t-elle une cicatrice visible ?

L’otoplastie est une intervention couramment pratiquée sur les patients dont les oreilles sont décollées. L’intervention permet de corriger les imperfections qui affectent le cartilage et provoquent l’aspect inesthétique des oreilles.

L’intervention est bien tolérée et le rétablissement est facile, pour autant que le patient respecte les instructions postopératoires en temps voulu.

Quelle est la base de l’otoplastie ?

L’otoplastie est une intervention qui permet de corriger les protrusions de l’oreille, qui peuvent être une source de complications chez les patients de tous les groupes d’âge.

Il s’agit d’une méthode permettant de réparer les défauts les plus fondamentaux à l’origine des oreilles décollées. Elle débute à l’âge de sept ans, après l’arrêt de la croissance de l’oreille.

L’intervention est réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale (sauf dans des circonstances exceptionnelles où une anesthésie générale est nécessaire). L’intervention dure entre 30 minutes et une heure et demie, selon les circonstances.

Le chirurgien pratique une incision dans le pli de l’oreille pour accéder au cartilage sur lequel il va intervenir en fonction de la correction à apporter. Il referme ensuite l’incision à l’aide de sutures généralement résorbables.

Quelles sont les cicatrices qui résultent de l’intervention d’otoplastie ?

Dans les premiers mois suivant l’intervention, les cicatrices peuvent rester rouges, sensibles et même apparaître en relief. Leur taille, leur couleur et leur aspect général peuvent changer avec le temps. Ce n’est qu’après environ six ou douze mois qu’elles sont considérées comme définitives.

Une fois ce délai écoulé, les marques de l’otoplastie ont tendance à être subtiles. Elles sont situées à l’intérieur du pli de l’oreille, elles se fondent dans le pli et sont à peine visibles.

La qualité de la peau, elles pourraient s’agrandir avec le temps et devenir plus visibles ; elles sont connues sous le nom de cicatrices chéloïdes, c’est-à-dire qu’elles forment un bourrelet allongé sur la peau. Il existe un moyen de les traiter en utilisant des injections de corticostéroïdes. Cela permet de minimiser leur apparence. Parfois, une petite intervention chirurgicale est nécessaire pour améliorer l’aspect de la cicatrice.

Les complications de la cicatrisation, qui ne sont pas courantes, touchent particulièrement les types de peau plus foncés.

Même si elles ne sont pas particulièrement visibles du fait qu’elles se trouvent à l’arrière de l’oreille, les cicatrices d’otoplastie doivent être protégées des rayons du soleil par l’utilisation d’une crème solaire ou le port d’un chapeau, en particulier dans les premiers temps de l’opération.

Quels sont les effets post-opératoires de l’otoplastie ?

Le pansement est appliqué immédiatement après l’opération. Cependant, il n’est pas nécessaire de le maintenir après l’intervention. Il est conseillé de laisser les coupes à l’air libre.

Après l’intervention, il est suggéré de porter un bandage à porter principalement la nuit ainsi que le jour, surtout lorsque le patient est plus jeune, afin d’éviter les chocs lors des activités de routine. Le bandage doit être porté pendant plusieurs jours.

L’oreille peut être enflée pendant quelques jours après l’intervention et des ecchymoses peuvent apparaître. Il s’agit d’un phénomène normal. Si vous ressentez une douleur modérée, elle peut être gérée par la prise d’analgésiques.

Le shampooing et la douche peuvent être effectués rapidement. Les oreilles sont sensibles pendant longtemps et, par conséquent, elles doivent être protégées du froid et du chaud.

Les effets de l’intervention sont visibles rapidement, mais il est recommandé d’attendre environ six mois pour évaluer le résultat final.