hacker de bitcoin

Pourquoi les hackers détestent le Bitcoin

Bitcoin est une nouvelle technologie qui utilise la blockchain. Au cours de ses 12 années d’existence, il s’est avéré être à l’épreuve du piratage. Comme l’ensemble du réseau examine régulièrement la blockchain Bitcoin, celle-ci est considérée comme inviolable. Par conséquent, les attaques contre la blockchain sont peu probables. Chaque participant (mineur) qui maintient le registre Bitcoin résout constamment des problèmes arithmétiques compliqués pour créer un nouveau bloc contenant une collection de transactions. Commencez à trader Bitcoin sur Bitcoin Prime.

La fonction de hachage cryptographique du Bitcoin génère des problèmes arithmétiques très difficiles. Lorsqu’on ajoute un bloc à la base de données, chaque nœud du réseau doit convenir de son authenticité. Ce n’est que lorsque tous les nœuds sont d’accord que le grand livre du Bitcoin est mis à jour. Il est incroyablement difficile de manipuler un réseau de crypto-monnaies. Les qualités décentralisées, historiques et informatiques de la blockchain Bitcoin, qui consomment beaucoup d’énergie, compliquent l’effacement ou l’écrasement d’un bloc de Bitcoins précédemment dépensés, connu sous le nom de « double dépense ».

Les hackers ont une raison de détester le Bitcoin en raison de la technologie de la blockchain qui s’avère impénétrable pour eux.

Sécurité du réseau Bitcoin

De multiples copies de la blockchain Bitcoin ou des grands livres protègent le réseau Bitcoin. De nombreuses copies de grands livres résident sur les nœuds du réseau informatique. Ces nœuds sont situés dans le monde entier et contiennent toutes les transactions Bitcoin que les utilisateurs ont effectuées jusqu’à présent.

Le Bitcoin est une base de données blockchain et un réseau d’ordinateurs appelés nœuds qui se connectent pour construire et mettre à jour la base de données. Le réseau comprend des centaines de milliers d’ordinateurs appartenant à diverses personnes. N’importe qui, sans aucune qualification, peut rejoindre ce réseau.

Aucune entité n’a jamais compromis la base de données de ce système ouvert. Et ce, parce que la compromission de la base de données d’un seul ordinateur ne suffit pas à corrompre les bases de données de tous les autres ordinateurs. Les autres ordinateurs du réseau informent instantanément l’utilisateur compromis que sa base de données a été corrompue et l’aident à corriger le problème ou le déconnectent du réseau Bitcoin.

Ce qui est encore plus frappant, c’est qu’un seul ordinateur de blockchain valide peut corriger un nombre infini de chaînes défectueuses ou périmées. Le réseau suit la chaîne objectivement la plus correcte plutôt que l’opinion de la majorité.

Une attaque de 51%

La menace la plus importante pour le Bitcoin pourrait être une attaque à 51% que les hackers ne peuvent pas facilement réaliser. L’examen de la sécurité et de la technologie du Bitcoin pourrait suffire pour que les hackers le détestent, car ils peuvent difficilement y mettre la main. Une attaque à 51% est sans doute la plus grande menace sérieuse pour les blockchains. En principe, la modification ou l’effacement de l’historique des transactions du réseau Bitcoin pourrait se produire si une seule personne ou organisation parvenait à prendre le contrôle de la majorité de la puissance minière du réseau.

Une majorité de 51% pourrait théoriquement modifier l’enregistrement distribué d’une blockchain, permettant ainsi la double-dépense (l’exécution d’une même transaction plusieurs fois). D’un autre côté, cette circonstance est difficile à atteindre et hautement improbable.

La ligne de fond

Les hackers veulent une plateforme ou une technologie sur laquelle ils peuvent rapidement mettre la main et qu’ils peuvent manipuler comme ils le souhaitent. La technologie Blockchain est complexe et utilise la cryptographie. Pour qu’un hacker mette la main sur cette technologie, il lui faudrait accéder à 51% de tous les ordinateurs détenant les codes. Une telle attaque pourrait constituer la menace la plus grave pour la blockchain. Elle est difficile à réaliser, et personne n’a jamais réussi à pirater cette technologie.

Ces faits font de la technologie Bitcoin l’une des technologies les plus sécurisées. Le fait qu’il s’agisse d’une technologie aussi sécurisée vaut la peine d’échanger des Bitcoins. Si vous protégez vos clés privées, vous n’avez aucune raison de craindre que quelqu’un puisse pirater Bitcoin et que vous en perdiez.