epilation sexe homme

Les causes et solutions des mauvaises odeurs intimes chez les femmes

Vous constatez une mauvaise odeur dans votre vagin ou votre copain vous a déjà fait cette remarque ? Ou peut-être que vous avez simplement un doute quant à votre odeur vaginale ? Il ne faut pas paniquer dans tous les cas. Les odeurs vaginales sont toutes différentes et ne sentent pas vraiment la rose. Cependant, si on associe souvent ces mauvaises odeurs intimes à des infections et des bactéries, ce n’est pas forcément le cas. En effet, certaines peuvent n’être que passagères.

Est-ce normal d’avoir une odeur vaginale ?

Avant toute chose, il est important de définir certains points importants. Il est tout à fait normal d’avoir une odeur vaginale, tout comme notre corps a une odeur propre à lui. L’odeur intime est donc tout à fait normale. Cette odeur peut être expliquée par la nature du vagin et ses caractéristiques comme :

  • L’humidité de la vulve ;
  • La flore et donc les bonnes bactéries du vagin ;
  • La muqueuse du vagin.

Toutes ces caractéristiques propres à la zone intime vont être des facteurs de l’odeur qu’aura votre vagin. Si votre copain vous fait cette remarque, ne paniquez pas et expliquez-lui cela. En effet, aucun vagin n’est parfait et aucun ne peut sentir le parfum exquis de la vanille et de l’eau de rose naturellement. Cependant, dans le cas où vous ressentez des mauvaises odeurs qui s’émanent de votre vagin, il serait temps d’explorer, car cela peut cacher quelque chose.

Quelles sont les différentes causes des mauvaises odeurs intimes ?

Les mauvaises odeurs intimes sont souvent expliquées par des causes de nature infectieuse. Mais ce ne sont pas les seules raisons cachées derrière une mauvaise odeur. En effet, il en existe plusieurs que l’on vous exposera juste en bas.

De mauvaises odeurs après le sexe 

Cela est une chose plus ou moins normale. En effet, après un rapport sexuel, on peut se rendre compte que le sperme peut stagner et coaguler au fond du vagin. Lorsque ce dernier décide de ressortir, il dégagera avec lui une odeur particulière et différente de celle du vagin. Cependant, cette odeur n’est que momentanée et disparaîtra rapidement.

Les règles

Il arrive également que le sang des règles ne sorte pas entièrement du vagin et s’y retrouve stagné. Ce sang stagné dans le vagin aura donc pour conséquence une mauvaise odeur. Cependant, cette odeur disparaîtra par elle-même dès que les règles seront finies.

Les urines

Il arrive que certaines personnes soient victimes d’incontinence urinaire. Celles-ci ne peuvent pas retenir leur urine suite à un éternuement par exemple, cela va donc engendrer une urine par goutte à goutte. L’urine qui imbibera d’une certaine manière la culotte va dégager une forte odeur déplaisante.

La transpiration

Il ne faut pas oublier que le vagin peut également transpirer. Il s'agit d'une réaction tout à fait normale même si elle est plus constatée chez les femmes en surpoids. Cependant, cette transpiration va dégager des odeurs tout comme une transpiration d’une autre partie du corps.

Certaines maladies

Certaines infections peuvent également être à l’origine des mauvaises odeurs vaginales. Les plus connues sont le trichomonas qui fait partie des IST, mais aussi la vaginose bactérienne.

Quelles sont les solutions possibles pour les odeurs vaginales ?

En cas de mauvaises odeurs vaginales liées à des infections, il est impératif de consulter l’avis d’un médecin. Ce dernier devra effectuer des prélèvements vaginaux pour pouvoir ainsi déterminer à quelle bactérie ou parasite l’infection est due. Une fois l’origine de l’infection identifiée, le médecin pourra vous prescrire un traitement, dans la plupart des cas, à base d’antibiotiques adapté à votre cas. Il faut savoir que si l’infection constatée fait partie des IST, le médecin devra demander à traiter également le partenaire sexuel.

Il faut savoir que de manière générale, on remarquera que les infections sont plus présentes et constatées auprès des femmes ayant une vie sexuelle très active. Il est vrai que dans certains cas, cette vie sexuelle épanouie peut engendrer des infections, traitables évidemment.

L’une des meilleures manières pour faire face à une infection est de garder une bonne hygiène intime. Bien évidemment, cette dernière ne doit pas être très brusque, un savon doux pour nettoyer l’extérieur de la vulve ainsi que la partie pubienne est largement suffisant étant donné qu’il est autonettoyant.