Bébé dort sur le ventre : comprendre et gérer cette position de sommeil

La position dans laquelle dort votre bébé est un sujet qui préoccupe de nombreux parents, surtout lorsqu’il s’agit d’un nouveau-né. Bien qu’il soit recommandé de coucher les nourrissons sur le dos pour éviter les risques de mort subite du nourrisson (MSN), il se peut que votre bébé ait une préférence pour dormir sur le ventre. Dans cet article, nous aborderons les raisons pour lesquelles un bébé dort sur le ventre, les risques potentiels associés à cette position et comment gérer cette situation en toute sécurité.

Pourquoi certains bébés préfèrent dormir sur le ventre ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un bébé pourrait préférer dormir sur le ventre :

  • Sensation de sécurité : certaines études ont montré que les bébés peuvent se sentir plus en sécurité et réconfortés lorsqu’ils dorment sur le ventre, car cela leur rappelle la position fœtale dans l’utérus.
  • Confort : pour certains bébés, dormir sur le ventre peut être plus confortable, notamment s’ils souffrent de reflux gastro-oesophagien ou de coliques. En effet, cette position permet de réduire la pression sur l’estomac et facilite la digestion.
  • Habitude : si un bébé a été habitué à dormir sur le ventre dès sa naissance, il peut avoir du mal à s’adapter à une autre position de sommeil.

Les risques associés au fait de dormir sur le ventre

Le principal risque lié à la position de sommeil sur le ventre est la mort subite du nourrisson (MSN), également appelée syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN). Cette tragédie touche principalement les bébés âgés de moins de 6 mois et survient généralement durant leur sommeil. Bien que la cause exacte de la MSN reste inconnue, on pense que dormir sur le ventre augmente ce risque en raison des facteurs suivants :

  • Un mauvais échange d’air autour du visage de l’enfant, qui peut entraîner un manque d’oxygène et une réinhalation de dioxyde de carbone
  • Une surchauffe due au contact prolongé du corps avec la surface du matelas
  • La compression du thorax, qui peut rendre plus difficile la respiration et contribuer à l’apparition d’apnées du sommeil
  • L’enroulement des draps ou couvertures autour de la tête du bébé, augmentant les risques d’étouffement

Comment gérer cette situation en toute sécurité ?

Si vous constatez que votre bébé préfère dormir sur le ventre, il existe plusieurs mesures que vous pouvez prendre pour assurer sa sécurité :

Respecter les recommandations pour réduire le risque de MSN

Il est essentiel de respecter les recommandations émises par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les pédiatres concernant la prévention de la MSN. Ces recommandations incluent :

  1. Coucher bébé sur le dos dès la naissance, sauf avis médical contraire
  2. Utiliser un matelas ferme et bien adapté à la taille du lit
  3. Éviter les objets inutiles dans le lit comme les oreillers, couvertures, peluches et tours de lit, qui peuvent augmenter les risques d’étouffement
  4. Maintenir une température ambiante entre 18 et 20 °C dans la chambre de bébé
  5. Ne pas fumer ni laisser fumer près de votre enfant

Surveiller régulièrement votre bébé durant son sommeil

Si votre bébé dort sur le ventre, il est important de vérifier régulièrement sa position et ses voies respiratoires durant son sommeil. Vous pouvez également envisager d’utiliser un moniteur de mouvements ou un dispositif d’écoute-bébé pour vous alerter en cas de problème.

Encourager la pratique du « tummy time » lors des périodes d’éveil

Le « tummy time » consiste à placer votre bébé sur le ventre pendant quelques minutes plusieurs fois par jour, sous votre surveillance attentive. Cette pratique permet de renforcer les muscles du cou, du dos et des épaules de votre enfant, ce qui l’aidera à mieux contrôler sa tête et à réduire les risques d’apnée du sommeil. Il est recommandé de commencer le « tummy time » dès la naissance, en augmentant progressivement la durée et la fréquence des sessions

Consulter un professionnel de santé si nécessaire

Si vous êtes inquiet au sujet de la position de sommeil de votre bébé ou si vous constatez des problèmes respiratoires, il est important de consulter un pédiatre pour obtenir des conseils adaptés à votre situation.

En conclusion

Bien qu’il soit préférable que les bébés dorment sur le dos, certains nourrissons peuvent avoir une préférence marquée pour dormir sur le ventre. Dans ce cas, il est essentiel de suivre les recommandations de prévention de la MSN, de surveiller régulièrement votre enfant durant son sommeil et d’encourager la pratique du « tummy time » lors des périodes d’éveil. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé si vous êtes inquiet ou avez besoin de conseils personnalisés.

Soyez le premier à voter