Vitamine K : bénéfique pour la coagulation du sang et la solidité des os

La vitamine K est une classe de vitamines liposolubles que l’on trouve dans une variété de plantes et dans certains produits animaux. La vitamine K fait partie des vitamines les plus mal comprises par le grand public, même si de nombreuses études ont été menées pour déterminer ses bienfaits et ses propriétés.

Essentielle au système sanguin (anticoagulant), la vitamine K joue également un rôle dans d’autres domaines dont la solidité des os ainsi que dans la prévention des lésions cérébrales ou du durcissement des artères. Elle est également vitale pour le nourrisson.

Dans cet article, nous passerons en revue les différents bénéfices et indications de ce groupe particulier de vitamine K. Nous verrons les aliments dans lesquels on la trouve et à quelle dose il est recommandé de la prendre. Dans la dernière partie de cet article, nous répondrons à vos questions (voir la FAQ).

Légumes verts (salade, chou frisé, épinard, etc.) dans un bol blanc en forme de K. Il est posé sur une table en bois.

Qu’est-ce que la vitamine K ?

La vitamine K a été découverte dans les années 1930 par le Danois Henrik Carl Peter Dam lors d’études sur la fonction du cholestérol dans le rôle du facteur de coagulation (d’où l’appellation  » Koagulation« ). Les avantages et les fonctions de la vitamine K font l’objet de nombreuses études depuis le début des années 1990.

Par rapport à d’autres vitamines, mais on n’entend pas beaucoup parler de cette vitamine, car si vous êtes en bonne santé et que vous avez une alimentation variée et diversifiée, vous n’avez pas à vous inquiéter d’une carence en vitamine K. Cependant, les personnes qui souffrent de problèmes digestifs et celles qui prennent des antibiotiques et des anticoagulants ainsi que les nourrissons ont un risque plus élevé de développer une carence.

Gare à ceux qui ne mangent pas assez de légumes ! La vitamine K1 est surtout présente dans les légumes verts et en France ainsi que dans d’autres pays européens, il arrive que la consommation de ces légumes ne soit pas régulière. Ainsi, les personnes qui ne mangent pas suffisamment de légumes verts (minimum 400 grammes par jour) risquent de développer une carence en vitamine K.

Quel est le mécanisme d’action de la vitamine K ?

Dans l’organisme, la vitamine K agit comme un cofacteur essentiel dans le métabolisme de la glutamine, l’acide aminé le plus abondant dans le sang et dans les muscles.

La vitamine K contribue à la production de diverses protéines nécessaires à la coagulation du sang ainsi qu’au développement des os. La prothrombine est une protéine dépendante de la vitamine K qui est directement impliquée dans la coagulation du sang. L’ostéocalcine est une deuxième protéine qui a besoin de vitamine K pour créer un tissu osseux sain1.

Les phases du cycle de la vitamine K sont un peu compliquées mais, pour résumer, les composants les plus importants sont la VKOR (vitamine K époxyde réductase) et la gamma-glutamyl carboxylase. Toute altération de ces deux enzymes peut entraîner un trouble de la coagulation sanguine [22].

La différence entre la vitamine K1 et K2

La vitamine K est une vitamine liposoluble que l’on trouve naturellement sous deux formes : la vitamine K1 (phylloquinone) et la vitamine K2 (ménaquinone). La vitamine K2 est composée de différents types de ménaquinones. La MK-4 et la MK-7-11 sont les plus importantes pour notre alimentation quotidienne. La MK-4 est présente dans la majorité des aliments d’origine animale (œufs, produits laitiers, foie, œufs, etc.) tandis que la MK-7 se trouve dans les aliments fermentés (natto, fromages fermentés, etc.).

La vitamine K1 est abondante dans les feuilles et les légumes verts ainsi que dans les feuilles. La vitamine K2 se trouve dans les aliments d’origine animale (en plus petite quantité) et dans le soja fermenté natto (en très grande quantité) ou synthétisée par la flore intestinale.

Il est bon de savoir qu’il est en fait important de rappeler que la vitamine K1 version peut être transformée en vitamine K2 (MK-4) dans l’organisme. Certaines recherches suggèrent que cette conversion a lieu grâce aux bactéries présentes dans nos intestins(microbiote). Cependant, cette transformation pourrait ne pas avoir lieu pour les personnes souffrant de problèmes digestifs ou celles qui prennent des antibiotiques. Les médicaments antibiotiques peuvent nuire aux bactéries productrices de vitamine K présentes dans l’intestin, réduisant ainsi les niveaux de vitamine K, en particulier lorsque le médicament est utilisé pendant plus de quelques semaines.

Une autre forme de vitamine K appelée ménadione (vitamine K3) est à l’étude. Il s’agit d’une forme synthétique de vitamine K qui était utilisée pour traiter les carences. On a découvert par la suite que la vitamine K3 interfère avec le glutathion, ce qui entraîne une toxicité chez les animaux. C’est pourquoi la vitamine K3 ne constitue plus un remède efficace contre la carence en vitamine K.

K1 et K2 : la même fonction ?

Dans l’organisme, la forme de vitamine K1 est retenue par le foie afin de fabriquer les protéines de la coagulation tandis que la version K2 se retrouve dans la circulation sanguine. Comme la vitamine K1 est presque exclusivement utilisée pour créer des caillots sanguins et la coagulation, il n’en reste pratiquement plus pour le système cardiovasculaire ou les os. C’est donc la K2 qui joue ce rôle.

D’autre part, il existe une nette différence de biodisponibilité et d’assimilation entre les vitamines K1 et K2. En effet, l’absorption de la vitamine K1 présente dans le brocoli et les épinards cuits n’est que de 5 à 10 % dans notre tube digestif mais elle peut être doublée lorsqu’elle est consommée avec des graisses. En revanche, la vitamine K2, présente dans la partie grasse des produits laitiers, est presque totalement absorbée [33].

De plus, la vitamine K1 n’est présente dans l’organisme que pendant une heure et demie, alors que la vitamine K2 (surtout la version MK-7) est disponible pendant plusieurs jours, ce qui lui permet d’être utilisée à d’autres fins dans différents organes [33]. C’est la raison pour laquelle certaines études ont révélé la nécessité de se supplémenter en K2 (MK-7) en dépit d’apports élevés en K1 dans l’alimentation.

En outre, lorsque l’on sait que l’organisme est capable de transformer entre 15 et 25 % de la phylloquinone (K1) consommée en MK-4 et MK-4, on sait que cela n’offre pas la quantité et la gamme de ménaquinones nécessaires pour aider pleinement toutes les fonctions dépendantes de la vitamine K2 dans notre organisme [55.

Avantages, effets et bénéfices de la vitamine K

La vitamine K fait partie d’une famille de vitamines vitales pour notre organisme. Elle est bénéfique au système de circulation sanguine et joue un rôle crucial dans la structure osseuse et les fonctions cognitives, ainsi que dans le système cardiaque et la peau. Selon l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), la vitamine K joue un rôle important dans la formation des caillots sanguins ainsi que dans la minéralisation des os [66.

Dans cette partie, nous allons aborder d’autres avantages de la vitamine K qui ont été prouvés et soutenus par la recherche clinique et scientifique avant de nous plonger dans chaque indication.

Aperçu des avantages

Aide à maintenir un sang et une coagulation sains

  • Aide à maintenir une coagulation sanguine saine chez les adultes.
  • Réduit le risque d’hémorragie chez les nouveau-nés.
  • Réduit le risque de complications graves chez les nouveau-nés.
  • Augmente le taux de vitamine K chez le bébé après une injection préventive à la mère.

Aide à maintenir la structure et la santé des os

  • L’activation de l’ostéocalcine, un acide aminé qui lie le calcium et le fusionne aux os.
  • Renforce la densité osseuse
  • Réduit la perte osseuse
  • Réduit les risques de fractures
  • Améliore les symptômes de l’arthrose.
  • Réduit le risque de fractures chez les femmes souffrant d’ostéoporose.

Aide à maintenir une bonne santé cardiovasculaire

  • L’enzyme active la MGP, une enzyme qui arrête l’accumulation de calcium dans les vaisseaux.
  • Réduit le rétrécissement des valves cardiaques dû à l’accumulation de calcium.
  • Prévient la calcification et les maladies cardiaques
  • Améliore l’élasticité des vaisseaux sanguins

Améliore la fonction cognitive

  • Une insuffisance de vitamine K provoque de l’anxiété et des sautes d’humeur
  • Améliore la mémoire des informations verbales
  • Une carence aggrave les lésions cérébrales

Elle réduit le risque de développer un diabète de type 2.

  • Une carence en vitamine K augmente le taux de sucre dans le sang
  • Une carence en vitamine K altère la fonction pancréatique
  • Réduit le taux de sucre dans le sang et la résistance à l’insuline

Favorise une peau saine

  • Améliore la cicatrisation des plaies
  • Elle apaise les irritations
  • Réduit les cernes

Réduit le risque de décès

  • Réduit le risque de mourir d’une maladie cardiaque ou d’un cancer.
  • Une carence augmente le risque d’insuffisance cardiaque et même de décès

Combat le cancer

  • Il est associé à une diminution du risque de développer un cancer de la prostate.
  • Réduit le risque de progression des cancers du foie.
  • Une carence en vitamine K est liée au cancer du foie
  • Réduit les effets secondaires des traitements contre le cancer

Complément alimentaire à base de vitamine K de la marque anastore. On voit le flacon avec des gélules posées à côté. Certains d’entre vous nous ont demandé où acheter cette vitamine. Nous vous recommandons ce produit : Voir le produitparce que nous y croyons par ce que nous en sommes sûrs. Il s’agit de la vitamine K2 Ménaquinone-7 (MK-7) qui est un produit de la biotechnologie (obtenu par fermentation naturelle). Elle convient donc à ceux qui sont végétaliens. 100 pour cent trans. Une seule capsule apporte 140 pour cent de l’apport recommandé, soit 105 mg de vitamine K2.

Informations sur les avantages

Contribue à la bonne coagulation du sang

L’une des principales fonctions de la vitamine K est son implication dans la coagulation du sang. Une carence en vitamine K altère le processus de coagulation, ce qui entraîne des problèmes de saignement [33].

La vitamine K active plusieurs protéines. Certaines d’entre elles favorisent la coagulation du sang, tandis que d’autres l’entravent, et l’absence de cette vitamine peut provoquer un déséquilibre susceptible d’entraîner des troubles de la coagulation [77]. Ainsi, pour les nourrissons dont on sait qu’ils ont un faible taux de vitamine K, les pédiatres prescrivent cette vitamine avant la naissance.

En effet, de nombreuses études ont prouvé l’importance des injections préventives de vitamine K chez les nourrissons, car elles réduisent le risque de saignement et de complications graves [8, 9]9.

En revanche, les injections préventives de vitamine K chez les femmes enceintes semblent améliorer le statut de la vitamine K chez les nouveau-nés, en plus de diminuer les saignements [10, 11]. Cependant, ces résultats pour les femmes enceintes sont encore à l’état d’hypothèses et des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Aide à maintenir la structure et la santé des os

Lorsque nous discutons de l’importance des minéraux ou des vitamines qui sont bénéfiques pour les os, nous mentionnons généralement la vitamine D et le calcium. Cependant, il est rare d’entendre parler de l’importance de la vitamine K en conjonction avec ces nutriments. Or, deux études récentes ont démontré l’importance de l’association de la vitamine K et de ces deux molécules. En effet, les personnes qui ont consommé cette vitamine en même temps que de la vitamine D et du calcium, ont toutes montré une croissance plus importante de la densité osseuse que les personnes qui n’en ont pas consommé [12 13 [12, 13]. La vitamine K joue donc un rôle dans le maintien d’une structure osseuse idéale, notamment en participant à la solidité des os, en diminuant le risque de fractures et la possibilité de développer une ostéoporose.

La vitamine K est essentielle à l’activation de l’ostéocalcine qui est une protéine essentielle au développement et au maintien d’os sains [1414]. En fait, l’ostéocalcine activée permet au calcium de se fixer et de s’intégrer dans les os [1515].

En revanche, la vitamine K, plus précisément le type K1, améliore la densité osseuse et réduit la perte osseuse selon diverses études [16 17 et 16 [16, 17]. En outre, la vitamine K, et plus particulièrement la vitamine K2, jouerait un rôle important dans la réduction des risques de fractures selon diverses études portant sur plus de 5 500 patients (18, 19).

De plus, une carence en vitamine K est liée à un taux élevé d’arthrose du genou [2021]. Un apport sain en vitamine K1 a contribué à atténuer les signes et les symptômes de l’arthrose [21]. De même, des recherches sur les avantages de la vitamine K2 ont prouvé son effet bénéfique sur la réduction des risques de fracture chez les femmes souffrant d’ostéoporose [2222].

Aide à maintenir une bonne santé cardiovasculaire

Outre sa fonction dans la coagulation et la santé des os, la vitamine K joue un rôle dans le maintien d’une bonne santé cardiovasculaire.

Elle active une protéine appelée MGP (matrix gla-protein) qui empêche le calcium de former des dépôts dans les vaisseaux sanguins [2323]. #La calcification des parois des vaisseaux sanguins, causée par l’accumulation de calcium, pourrait entraîner des problèmes cardiaques et fait partie des complications associées aux maladies rénales. De la même manière, une étude a découvert que la vitamine K pouvait ralentir le rétrécissement des valves cardiaques dû à l’accumulation de calcium [2424].

Cependant, d’un autre côté, la vitamine K, en particulier la K2 , est un bouclier contre la calcification et peut aider à protéger contre les maladies cardiaques [2525]. En outre, cette vitamine augmenterait l’élasticité des vaisseaux sanguins, selon une étude menée sur 400 femmes ménopausées [2626].

Amélioration de la fonction cognitive

La vitamine K peut être associée à une meilleure performance cognitive. En effet, des niveaux plus élevés de vitamine K peuvent être associés à une meilleure mémoire mentale dans les discours [27]. De même, les recherches montrent que les carences en vitamine K peuvent entraver la fonction cognitive, entraînant de l’anxiété et une mauvaise humeur [28].

#D’autre part, selon une étude, les personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer consomment moins d’aliments riches en vitamine K que les personnes normales et un régime déficient en vitamine K pourrait causer des dommages au cerveau (2929).

Pour vérifier ces résultats, des études plus approfondies sont nécessaires.

Elle réduit le risque de développer un diabète de type 2.

La vitamine K réduit le risque de développer un diabète de type 2. Ceci est conforme aux études qui ont montré qu’une alimentation déficiente en vitamine K peut augmenter le taux de glucose dans le sang [3030]. De plus, certaines données suggèrent que le pancréas ne fonctionne pas comme il le devrait en cas de carence en vitamine K [31Le pancréas ne fonctionne pas correctement lorsqu’il y a une carence en vitamine K.

Pour les personnes souffrant de diabète de type 2 ou à risque, une supplémentation en vitamine K peut réduire le taux de sucre dans le sang et la résistance à l’insuline [3232].

Favorise la santé de la peau

On pense que la vitamine K a un impact positif sur la santé de votre peau, en particulier lorsqu’elle est associée à la vitamine A. De nombreux laboratoires mélangent ces deux vitamines dans des crèmes pour leurs bienfaits, en particulier pour accélérer la guérison de la peau endommagée par la thérapie à la lumière pulsée [33].

#D’autre part, la vitamine K est censée soulager les brûlures et les irritations qui peuvent être causées par les injections pour la sclérose en plaques [34]. De plus, la vitamine K aide à améliorer et à réduire les cernes en élargissant les parois capillaires et en réduisant l’apparence des vaisseaux sanguins dans la peau sous les yeux (35).

Cependant, des études et des essais supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces avantages.

Réduit les risques de décès

La vitamine K est censée réduire le risque de décès. Bien que les résultats soient mitigés, certains résultats sont encourageants. En effet, les régimes riches en vitamine K ont réduit le risque de décès par cancer, maladie cardiaque et autres causes dans une étude portant sur plus de 7 000 personnes, mais pas dans une deuxième étude portant sur plus de 33 000 participants (36 37, 36 [36, 37]).

D’autre part, une carence en vitamine K augmente le risque de mourir ou de ne pas pouvoir battre, en particulier pour les personnes souffrant d’une maladie rénale chronique (3838).

Cependant, ces conclusions et résultats ne sont pas évidents pour les individus en bonne santé. C’est pourquoi des analyses et des recherches supplémentaires sont suggérées pour vérifier ces théories.

Combattre le cancer

On pense que la vitamine K a un effet contre le cancer. En fait, la vitamine K2 est associée à un risque plus faible de développer un cancer de la prostate (3940). D’autre part, la vitamine K a contribué à ralentir le développement du cancer du foie [40]. De même, des études ont démontré que les patients qui souffrent d’un cancer du foie souffrent généralement d’une carence en vitamine K [41 42].

De plus, la vitamine K topique est censée diminuer les effets négatifs des démangeaisons et du prurit déclenchés par les traitements anticancéreux Cetuximab [43].

Dosage de la vitamine K

Les recommandations quotidiennes en matière de vitamine K diffèrent en fonction de l’âge. L’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) a fixé les valeurs nutritionnelles de référence suivantes pour la vitamine K [6par exemple :

  • 70 ug/jour pour les deux sexes (y compris les femmes enceintes et allaitantes) ;

Pour les doses destinées aux enfants, les lignes directrices sont les suivantes :

  • 10 ug/jour pour les nourrissons âgés de 7 à 11 mois
  • 12 ug/jour pour les enfants âgés de 1 à 3 ans
  • 20 ug/jour pour les enfants âgés de 4 à 6 ans ;
  • 30 ug/jour pour les nourrissons âgés de 7 à 10 ans ;
  • 45 ug/jour pour les enfants âgés de 11 à 14 ans ;
  • 65 u g/jour pour les adolescents âgés de 15 à 17 ans.

Il est important de savoir que ces dosages correspondent aux apports nécessaires pour arrêter les saignements. La vitamine K est nécessaire pour remplir d’autres fonctions. En Amérique du Nord, le dosage pour les hommes est de 120 ug/jour, et de 90 mg/jour pour les femmes [4444].

Que devez-vous faire et que devez-vous retenir ? À des fins préventives, il est recommandé de consommer environ 1 mg de MK-7 par kilogramme de poids corporel. Pour le traitement de l’ostéoporose et d’autres maladies, la dose équivalente à une prise quotidienne est de deux à quatre mg par kilogramme de masse corporelle [4545.

FORMES DE VITAMINE K disponibles sur le marché

Les suppléments de vitamine K sont disponibles sous différentes formes de dosage disponibles. Par exemple, vous pouvez trouver :

  • Des injections de vitamine K ;
  • Des gels et des crèmes de vitamine K (application topique) ;
  • Des comprimés, des capsules, des poudres et des comprimés (administration orale) ;
  • Ampoules, gouttes, huile (administration orale).

La vitamine K est présente dans les sources alimentaires.

Comme nous l’avons observé, la vitamine K1 se trouve principalement dans les plantes (légumes à feuilles comme les légumes verts, le chou, etc.), tandis que la vitamine K2 est présente dans les produits animaux comme les produits laitiers (lait, yaourt, fromage, beurre), les œufs et la viande (principalement dans le foie).

Il est important de savoir que les niveaux de K2 trouvés dans les produits animaux peuvent être particulièrement variables car ils sont influencés par la façon dont les animaux sont élevés. En effet, à l’état sauvage, les herbivores tels que les bovins consomment d’énormes quantités de vitamine K1 dans les plantes et peuvent en convertir une partie en MK-4. Étant donné qu’un nombre croissant d’animaux laitiers et de viande sont élevés dans des installations industrielles et nourris de grains et de céréales, ils ne sont pas en mesure d’accéder à la vitamine K1 et réduisent par conséquent la vitamine K2. En revanche, les animaux nourris d’herbe et de pâturages absorbent naturellement plus de vitamine K1 et produisent plus de K2.

#La teneur en K2 des fromages est également très variable. D’une part, pour les raisons évoquées précédemment, mais aussi parce que certains fromages sont ensuite fermentés par des microbes qui produisent de grandes quantités de K2 alors que d’autres fromages n’en produisent pas du tout. Les fromages fermentés comme le munster, l’emmental, l’edam, le gouda, le camembert et le roquefort sont les plus riches en vitamine K2 (46(46.

Avant de lire les 170 aliments riches en vitamine K, sachez que les légumes verts sont parmi les plus nutritifs, mais que la quantité absorbée par notre organisme est de 5 à 10 %. L’astuce Mes Bienfaits pour assimiler la vitamine K1 présente dans les légumes Consommer les légumes avec au moins 1 cuillère à soupe d’huile végétale pressée à froid (olive colza, coco lin, etc.). La consommation de graisses saines en même temps que les légumes verts peut vous aider à absorber deux fois la quantité de vitamines liposolubles qu’ils contiennent, comme la vitamine K ou A [33.

Tableau des aliments riches en vitamine K : 170 éléments

Retrouvez plus de 170 aliments qui sont classés dans l’ordre de présence de la vitamine K. Assurez-vous de consommer suffisamment de cette vitamine en utilisant le tableau ci-dessous, qui est disponible en version imprimée (pdf).

En saisissant votre adresse e-mail dans le formulaire ci-dessus, vous acceptez de recevoir nos newsletters par e-mail. Conformément à la loi « informatique et libertés » promulguée le 6 janvier 1978 et modifiée, vous pouvez demander à consulter, rectifier ou effacer vos données personnelles. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour plus d’informations, consultez nos politiques de confidentialité.

Effets indésirables

La vitamine K est sûre et ne provoque pas d’effets indésirables. Elle est totalement sûre et bien tolérée. Elle n’est pas connue pour provoquer des troubles digestifs.

Contre-indications et risques

Une seule contre-indication à la vitamine K est documentée dans les revues scientifiques et il s’agit de l’hypersensibilité à la vitamine K .

Si vous souffrez d’un trouble de la coagulation ou si vous suivez actuellement un traitement anticoagulant, nous vous conseillons de consulter votre médecin avant de prendre tout complément à base de cette vitamine.

Quel est le risque de surdosage en vitamine K pour les adultes ? A ce jour, il n’existe aucune preuve de danger lié à une prise excessive de vitamine K par un individu en bonne santé. En réalité, cette vitamine, même à forte dose, ne provoque pas de saignement excessif ou de thrombose. La vitamine K absorbée permet au système de coagulation de fonctionner à son maximum, mais sans dépasser la quantité nécessaire à son fonctionnement. Une fois qu’elle est saturée, la vitamine K2 ne peut plus affecter le processus de coagulation [33].

Que pensez-vous de la vitamine K ?

Avant de vous faire part de l’avis des utilisateurs et de leurs commentaires, nous tenons à vous informer que les témoignages sur Internet ne constituent pas un avis médical, car seul un professionnel de la santé peut donner des conseils et suggérer l’utilisation de la vitamine K.

Pour vous donner une idée de l’utilisation et de l’efficacité de ce supplément sur le consommateur, nous avons consulté des forums et des sites Web spécialisés et avons également partagé certains des avis.

La vitamine K est une vitamine populaire. La majorité des personnes interrogées ont déclaré prendre des suppléments de cette vitamine sous contrôle médical pour prévenir les fractures, en particulier chez les personnes souffrant d’ostéoporose (souvent des femmes ménopausées). En outre, certains ont affirmé qu’ils utilisaient la vitamine K pour améliorer leur santé et l’état général de leur système cardiovasculaire.

En revanche, de nombreuses personnes qui utilisent des produits pour la peau contenant de la vitamine K et de la vitamine A ont constaté une amélioration immédiate de leur peau.

Si vous souhaitez vous faire votre propre opinion et ressentir l’avis collectif des personnes qui consomment cette vitamine, nous vous encourageons à jeter un coup d’œil sur les forums et les sites web spécialisés.

Associations chimiques ou végétales

La vitamine K est facilement disponible sous différentes formes galéniques. Elle peut être utilisée seule ou en association avec d’autres vitamines ou minéraux. La raison de ces associations est de créer un effet synergique et de renforcer l’impact de ces substances pour l’organisme. Voici les associations les plus significatives qui contiennent de la vitamine K :

Vitamine K et potassium

Le potassium est un minéral essentiel à la réalisation de nombreuses fonctions essentielles dans l’organisme. Il joue un rôle crucial dans la lutte contre l’ostéoporose. L’impact de ces deux substances étant vital pour la santé, la combinaison de potassium et de vitamine K est un excellent moyen de combattre et de prévenir les fractures, en particulier pour les personnes qui souffrent d’ostéoporose.

La vitamine D3 et la vitamine K2.

Les vitamines K et D jouent un rôle important dans le maintien de la santé des os car elles interviennent dans le métabolisme du calcium [4747]. De plus, la vitamine D aide à la création de protéines dépendantes de la vitamine K, qui ont besoin de la vitamine D pour aider à la carboxylation pour une meilleure performance.

En d’autres termes, c’est la possibilité d’une interaction synergique entre la vitamine D et la vitamine K, notamment en ce qui concerne les os ainsi que la santé cardiovasculaire .

D’autre part, des études récentes de 2019 montrent que la vitamine D3 et la vitamine K2 agissent conjointement pour créer des ostéoblastes qui sont des cellules produisant de l’ostéocalcine, un biomarqueur de la minéralisation osseuse (48).

La vitamine K ainsi que la vitamine A

La vitamine A ou rétinol est une vitamine liposoluble, similaire à la vitamine K. Elle est largement utilisée dans l’industrie cosmétique en raison de ses bienfaits pour la peau. La vitamine K et la vitamine A peuvent également être utilisées pour accélérer la cicatrisation et réduire les irritations [33].