traction cervcal c'est quoi ?

Qu’est-ce que la traction cervicale ?

La traction de la colonne vertébrale, connue sous le nom de traction cervicale, est un traitement populaire des douleurs cervicales et des blessures associées. Essentiellement, la traction cervicale éloigne votre tête de votre cou pour créer une expansion et éliminer la compression. Elle est considérée comme un traitement alternatif des douleurs cervicales, permettant d’éviter le recours aux médicaments ou aux interventions chirurgicales. Elle peut être utilisée dans le cadre d’un traitement de physiothérapie ou seule à la maison.

Les appareils de traction cervicale étirent légèrement le cou pour réduire la pression sur la colonne vertébrale en tirant ou en séparant les vertèbres. On dit que cette technique est à la fois très efficace et rapide à mettre en œuvre. Lisez la suite pour en savoir plus sur cette technique et sur les avantages qu’elle peut vous apporter.

Comment s’y prendre

Il existe plusieurs façons de pratiquer la traction cervicale, que ce soit avec un kinésithérapeute ou par vous-même à la maison. Votre kinésithérapeute peut vous aider à choisir la méthode la plus adaptée à vos besoins.

Votre kinésithérapeute peut vous recommander d’acheter un équipement de traction cervicale à utiliser à domicile. Certains appareils peuvent nécessiter une ordonnance. Les appareils de traction cervicale sont disponibles en ligne et dans les magasins de fournitures médicales. Votre kinésithérapeute doit vous montrer comment utiliser correctement l’appareil avant que vous ne l’utilisiez vous-même.

Il est important de consulter votre kinésithérapeute même si vous suivez un traitement à domicile. Il s’assurera que vous suivez le meilleur traitement, mesurera vos progrès et adaptera votre thérapie si nécessaire.

Traction cervicale manuelle

Traction cervicale manuelle

La traction cervicale manuelle est effectuée par un kinésithérapeute. En position allongée, il écarte doucement votre tête de votre cou. Il maintient cette position pendant un certain temps avant de la relâcher et de recommencer. Votre kinésithérapeute ajustera votre position exacte afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Traction cervicale mécanique

Traction cervicale mécanique

La traction cervicale mécanique est effectuée par un kinésithérapeute. Un harnais est attaché à votre tête et à votre cou lorsque vous êtes allongé sur le dos. Le harnais est relié à une machine ou à un système de poids qui applique une force de traction pour éloigner votre tête de votre cou et de votre colonne vertébrale.

Traction cervicale au-dessus de la porte

Traction cervicale au-dessus de la porte

L’appareil de traction au-dessus de la porte est destiné à un usage domestique. Vous attachez votre tête et votre cou à un harnais. Celui-ci est relié à une corde faisant partie d’un système de poulies lestées qui passe au-dessus d’une porte. Cette opération peut être effectuée en position assise, penchée en arrière ou allongée.

Effets secondaires et mises en garde

En général, la traction cervicale est sans danger, mais n’oubliez pas que les résultats sont différents pour chacun. Le traitement doit être totalement indolore.

Il est possible que vous ressentiez des effets secondaires tels que des maux de tête, des vertiges et des nausées en ajustant votre corps de cette manière. Cela peut même conduire à un évanouissement. Arrêtez si vous ressentez l’un de ces effets secondaires et discutez-en avec votre médecin ou votre kinésithérapeute.

Il est possible que vous blessiez vos tissus, votre cou ou votre colonne vertébrale. Vous devez éviter la traction cervicale si vous avez :

  • une polyarthrite rhumatoïde
  • un matériel post-opératoire tel que des vis dans votre cou
  • une fracture ou une blessure récente dans la région du cou
  • une tumeur connue dans la région du cou
  • une infection osseuse
  • problèmes ou blocages des artères vertébrales ou carotides
  • ostéoporose
  • une instabilité cervicale
  • une hypermobilité vertébrale

Il est important que vous suiviez toutes les instructions et recommandations de sécurité fournies par votre médecin ou par le fabricant. Assurez-vous que vous exécutez les mouvements correctement et que vous utilisez la quantité de poids appropriée. Ne vous surmenez pas en effectuant une traction cervicale pendant trop longtemps. Arrêtez l’utilisation si vous ressentez une douleur ou une irritation ou si vos symptômes s’aggravent.

Exercices de traction cervicale

Plusieurs exercices peuvent être effectués à l’aide de dispositifs de traction cervicale. Veillez à écouter votre corps et à atteindre votre propre limite ou seuil en termes d’étirement et de durée des exercices.

Pour utiliser un dispositif de traction cervicale pneumatique, placez-le autour de votre cou et ajustez les sangles si nécessaire. Ensuite, gonflez-le et portez-le pendant environ 20 à 30 minutes. Répétez cette opération plusieurs fois dans la journée. Vous pouvez porter l’appareil lorsque vous faites des activités où vous avez tendance à vous avachir.

Pour utiliser un dispositif de traction pour le cou, vous commencerez généralement par une force de traction de 10 à 20 livres, qui peut être augmentée à mesure que vous gagnez en force. Votre kinésithérapeute peut vous recommander la bonne quantité de poids à utiliser. Tirez et maintenez le poids pendant 10 à 20 secondes, puis relâchez lentement. Continuez ainsi pendant 15 à 30 minutes à la fois. Vous pouvez le faire plusieurs fois dans la journée.

Une pompe à posture est utilisée lorsque vous êtes allongé. Faites un échauffement avant d’utiliser cet appareil. Tournez lentement la tête d’un côté à l’autre, puis d’avant en arrière, puis penchez le cou d’un côté à l’autre. Faites chaque exercice 10 fois. Ensuite, fixez l’appareil portable sur votre tête et augmentez la pression pour qu’il se resserre autour de votre front. Une fois qu’il est pompé, attendez 10 secondes avant de relâcher l’air. Faites cet exercice 15 fois. Gonflez ensuite l’appareil et détendez-vous dans une position confortable pendant 15 minutes maximum. Veillez à ne pas trop pomper, surtout au début. Une fois que vous vous êtes libéré de la pompe, gardez votre tête dans l’axe de votre colonne vertébrale lorsque vous vous mettez en position debout. Répétez la routine d’échauffement.

Vous pouvez également intégrer des étirements dans votre routine quotidienne. Vous pouvez utiliser des accessoires tels que des ballons d’exercice ou des bandes de résistance. Le yoga est un autre outil formidable pour soulager les douleurs cervicales, et il existe de nombreux exercices de traction cervicale que votre kinésithérapeute pourra vous recommander et qui ne nécessitent aucun équipement à part un lit ou une table.

Avantages de la traction du cou

La traction du cou est utilisée en physiothérapie, aux urgences et parfois à domicile. Elle est considérée comme un moyen non invasif de stabiliser les fractures ou les dislocations du cou et de la colonne vertébrale. Elle est également utilisée pour :

  • L’arthrite
  • Nerfs pincés
  • Maladie du disque cervical
  • Désalignement des os cervicaux
  • Spondylose, ou discopathie dégénérative de la colonne vertébrale
  • Sténose, ou rétrécissement de l’espace cervical
  • Scoliose

La traction cervicale présente des avantages spécifiques, notamment

  • le soulagement des spasmes musculaires
  • L’arrêt du raccourcissement et de la contraction des muscles
  • Diminution de la pression
  • Aide à rétablir la circulation sanguine et la fonction nerveuse
  • Maintien de la stabilité de votre cou
  • Corriger les déformations
  • Mettre une blessure au repos
  • Soulager la douleur

Les personnes qui ont des problèmes de cou peuvent parfois présenter des engourdissements et des picotements dans les bras et les jambes, ainsi que de fortes douleurs, entre autres symptômes. On ne sait pas exactement comment la traction du cou peut aider, mais on pense que la traction peut réduire la pression sur le nerf et aider les muscles à se détendre, ce qui apporte un soulagement.

Parfois, la traction est utilisée par intermittence avec des périodes de repos. Cela permet d’augmenter le flux sanguin vers les nerfs. Ce type de traction est surtout utilisé en cas de discopathie dégénérative et lorsque votre cou ne bouge pas bien.

La traction soutenue utilise des poids ou une force pendant de plus longues périodes, généralement jusqu’à une heure. Elle est surtout utilisée pour les douleurs musculaires et les hernies discales.

Risques de la traction cervicale

Les problèmes liés à la traction cervicale sont rares. Les personnes qui présentent certains problèmes de santé ne devraient probablement pas utiliser cette thérapie. Il s’agit notamment de :

  • Torticolis
  • Anévrisme aortique
  • Ostéoporose
  • Tumeur de la moelle épinière
  • Anxiété majeure
  • Hypertension artérielle non traitée
  • Blessure ou chirurgie récente du cou
  • Dégénérescence chronique des disques cervicaux
  • Grossesse

Votre kinésithérapeute ou votre médecin décidera si vous devez utiliser la traction cervicale et si un appareil de traction à domicile est une bonne idée.

Si vous présentez l’un des symptômes suivants pendant la traction du cou, vous devez arrêter immédiatement et vous faire examiner par votre médecin :

  • Maux de tête
  • Douleur nerveuse dans les extrémités
  • La douleur disparaît soudainement
  • Symptômes neurologiques
  • Faiblesse musculaire
  • Engourdissement
  • Évanouissement
  • Confusion
  • Perte de la vision
  • Tremblements
  • Crises d’épilepsie

En résumé

La traction cervicale peut être un moyen sûr et merveilleusement efficace pour vous de résoudre les douleurs cervicales. Elle peut vous apporter de nombreuses améliorations de votre corps, vous incitant à la pratiquer souvent. Idéalement, elle sera efficace pour soulager les douleurs cervicales et améliorer votre fonctionnement général.

Consultez toujours votre médecin ou votre kinésithérapeute avant de commencer un traitement. Reprenez contact avec eux tout au long de votre thérapie pour discuter de vos améliorations et des éventuels effets secondaires. Ils peuvent également vous aider à mettre en place un plan de traitement qui répond exactement à ce que vous devez corriger.