femme en bonne santé

Quels sont les symptômes d’une carence en zinc ?

Le zinc joue de nombreux rôles dans notre organisme. À savoir que l’oligo-élément vital est un élément essentiel au bon fonctionnement de notre système immunitaire. Notre corps peut devenir plus vulnérable aux infections virales ou bactériennes si nous sommes carencés en zinc. En outre, le zinc joue un rôle dans de nombreux mécanismes métaboliques. Notamment, il est important pour la cicatrisation normale des plaies et la santé de la peau, des cheveux et des ongles. Apprenez-en davantage sur les symptômes d’une carence en zinc.

Carence en Zinc : définition

Une carence en zinc peut conduire à de nombreux troubles, tels que des imperfections cutanées et de l’eczéma, une fragilité des cheveux et des ongles, une mauvaise cicatrisation des plaies, un retard de croissance, des problèmes de reproduction ou des infections récurrentes. Ces nombreux symptômes sont liés à la participation du zinc dans presque tous les mécanismes biologiques de l’organisme. Sur le site www.mamaisonmasante.fr vous allez pouvoir en savoir plus.

Évidemment, le zinc occupe une place essentielle dans la structure des cellules, le matériel génétique ainsi que les hormones sexuelles et thyroïdiennes. Un apport adéquat en zinc est donc essentiel à la bonne cicatrisation des plaies, à la solidité des défenses immunitaires et au stockage de l’insuline. Voilà pourquoi il faut absorber suffisamment de zinc.

femme regardant sa peau

Comment reconnaître une carence en zinc ?

Les signes physiques d’une carence en zinc ne sont pas toujours faciles à interpréter correctement. En effet, ces signes peuvent aussi révéler d’autres carences ou maladies. C’est pourquoi il est important de consulter un médecin en cas de troubles. Il faut également effectuer régulièrement un hémogramme complet pour pouvoir identifier d’éventuelles carences et maladies. Voici les 9 symptômes qui vous aideront à reconnaître une carence en zinc.

1. Système immunitaire

Les gens qui souffrent d’une carence en zinc sont plus vulnérables à des maladies telles que les rhumes, les feux sauvages récurrents ou les cystites. Vous risquez également de vous sentir plus abattu et moins productif que d’habitude.

2. La peau

Comme notre peau a besoin de zinc pour se renouveler et cicatriser les plaies, une insuffisance de zinc se traduit notamment par une peau très sèche, une apparition de boutons, ou une névrodermite. Les blessures ont tendance à moins bien cicatriser ou à s’infecter plus facilement.

3. Les cheveux

La carence en zinc se manifeste aussi par des changements au niveau des cheveux. Des cheveux qui tombent, des cheveux qui se cassent rapidement, et des cheveux qui ont tendance à se dédoubler ou qui vieillissent prématurément sont autant de signes de carence en zinc.

4. Les ongles

Pour une croissance saine de nos ongles, nous avons besoin de zinc. Si on manque de cet oligo-élément, on risque d’avoir des ongles fins et cassants, avec des rainures et de forts sillons.

5. Bien-être mental

Le zinc joue également au niveau des synapses un rôle important dans la transmission des signaux et diminue l’excitation des cellules nerveuses. L’oligo-élément garantit que les réflexes ou les instructions du cerveau sont convenablement traités. Si vous souffrez d’une carence en zinc, vous risquez d’être sujet à des humeurs dépressives.

6. Diminution de la vue et de l’odorat

Le zinc est également important pour nos yeux et notre nez. Notre perception et notre odorat peuvent être altérés à la suite d’une inattention. L’oligo-élément étant nécessaire au tissu muqueux de notre nez, il favorise, entre autres, l’acheminement de la vitamine A du foie vers la rétine.

7. Déséquilibre hormonal

Une carence en zinc a une influence négative sur notre équilibre hormonal. En effet, ces oligo-éléments interviennent de manière significative dans le métabolisme de toutes les hormones. Cela signifie que le zinc est très important pour le bon fonctionnement de notre système nerveux et de nos organes sexuels. En cas de carence, cela peut entraîner une baisse de la libido ou des troubles de l’érection.

8. Problèmes digestifs

Le zinc étant impliqué dans presque tous les processus métaboliques, son insuffisance est également perceptible dans les intestins ce qui provoque une diarrhée.

9. Perte d’appétit

Si vous souffrez d’une carence en zinc, vous pouvez éprouver une perte d’appétit. De fait, le zinc agit comme un neurotransmetteur au niveau du cerveau, ce qui influence notre appétit.

Les causes de la carence en zinc : alimentation, maladie et métabolisme

Les principaux facteurs de carence se révèlent dans notre régime alimentaire. Les aliments produits industriellement, tels que les fast-foods du midi. Notez que si vous suivez un régime ou si votre alimentation est déséquilibrée, votre organisme sera déficient en zinc. Sans compter les aliments que nous absorbons fréquemment qui contient des éléments qui ralentissent et interfèrent la fixation du zinc.

Puisque notre corps absorbe rapidement le zinc dans les aliments d’origine animale. Les végétariens doivent donc veiller à avoir un apport suffisant en zinc. En outre, plusieurs aliments végétaux renferment de l’acide pythique, qui se fixe sur les oligo-éléments de zinc et complique leur assimilation. D’autres raisons d’une carence en zinc pourraient être des maladies chroniques du système digestif. Autre que la maladie chronique, le diabète et les situations stressantes favorisent également les symptômes de carence en zinc.

Comment traiter et prévenir une carence en zinc ?

Pour traiter une carence en zinc, on doit reconstituer les niveaux de zinc dans l’alimentation. Cela peut inclure des suppléments de zinc ainsi que la consommation ou l’introduction d’aliments riches en zinc en respectant les recommandations diététiques.

Pour prévenir une carence en zinc, vous devez le compléter avec des aliments qui contiennent du zinc.  Essayez également d’éviter le stress et les excès d’alcool. Ces deux éléments favorisent souvent les carences en zinc. Si vos besoins en zinc sont accrus en raison de la pratique de sports extrêmes ou d’une maladie, consultez votre médecin pour déterminer s’il est judicieux que vous preniez des suppléments de zinc.

Mesures à prendre pour remédier à votre carence en zinc

La carence en zinc est évitable en veillant à l’apport des quantités recommandées de zinc :

  • Consommer du zinc à partir de sources alimentaires, comme des noix, du bœuf ou de l’agneau ;
  • Utiliser des compléments de zinc si le régime alimentaire ne permet pas d’obtenir des niveaux adéquats de zinc.

Pour augmenter la présence du zinc dans votre alimentation quotidienne, il existe plusieurs façons de préparer et de consommer des aliments. Par exemple, vous pouvez tremper les haricots dans l’eau avant leur cuisson. Cela réduit la quantité de phytates présents dans votre organisme, ce qui permet à ce dernier d’assimiler plus facilement le zinc. Les produits à base de levain sont aussi un produit qui peut contribuer à réduire le nombre de phytates dans votre corps, ce qui augmenterait la quantité de zinc.