chantier pose de goutière

Réussir la pose d’une gouttière PVC

Les travaux de pose d’une gouttière nécessitent, à un moment ou à un autre, les outils suivants : un niveau à bulle, une scie à métaux, un tournevis, une lime, un fil à plomb, une équerre, un mètre, une perceuse, un marteau, des clous, un cordeau à tracer, et une échelle, ou à défaut, un échafaudage. Voici le détail des éléments constitutifs d’une gouttière, couvrant l’ensemble de toute l’installation. Votre gouttière doit correspondre avec la surface de votre toiture.

En terme technique, on parle de « développement » d’une gouttière, qui sera déterminé en fonction de la surface du « pan » de la toiture de votre maison. Pour vous aider dans vos mesures, voici les correspondances principales. Si la surface de pan est inférieure à 35 m², le développement de la gouttière sera de 16 cm et le diamètre du tuyau à utiliser de 50 ou 60 mm. Si la surface de pan est comprise entre 35 et 80 m², le développement de la gouttière sera de 25 cm et le diamètre du tuyau de 80 mm. Si la surface du pan de toiture dépasse 80 cm², la gouttière aura un développement de 33 cm et le tuyau à utiliser doit avoir un diamètre de 100 mm. Comment fixer les éléments de la gouttière Selon les spécificités de la toiture, il existe plusieurs modes de fixation de la gouttière. Si vous posez la gouttière directement sur le bandeau de votre toiture, vous choisirez la fixation avec crochet et bandeau. Si la pose se fait sur la surface haute du chevron, vous choisirez la fixation utilisant une hampe plate crochet. Si la pose s’effectue sur un côté du chevron, utilisez une hampe chantournée et crochet. Si vous posez la gouttière sur une tuile, utilisez un étrier pour tuile et crochet.

Si la toiture est en tôle ondulée, vous utiliserez un étrier pour plaque fait en fibrociment et crochet. Comment trouver le bon tracé pour la pose de la gouttière : la gouttière sera placée de telle manière que toute la quantité d’eau de pluie qui ruisselle sur la toiture passe par la conduite forcée. Marquez l’emplacement des « naissances » qui doivent se placer au dessus du regard et exactement à sa verticale, en utilisant un fil à plomb. L’emplacement des angles doit également être déterminé.

Procédure à suivre

Lors de la pose de chaque élément de la gouttière, ils seront placés de façon à obtenir une pente de 5 mm, pour que l’eau puisse s’écouler. Il faut agir sur l’emplacement des crochets pour obtenir cette pente. Sachez, à titre indicatif, que l’eau de ruissellement d’une gouttière de 12 mètres au plus peut être recueillie par une seule naissance.

– Placez la naissance de telle façon qu’elle soit à l’opposé du crochet le plus élevé.

– À l’aide du niveau et du cordeau à tracer, faites, à partir du crochet, une ligne horizontale. Déterminez la pente et marquez le tracé de la gouttière.

– Mettez en place le crochet du bas, puis, entre les deux crochets d’extrémité obtenus, tendez un cordeau.

– Toujours sur la base de la pente, mettez en place les crochets intermédiaires en laissant un espacement de 40 cm au plus entre chacun d’eux.

Si vous ne pouvez pas obtenir cet espacement, faites usage d’une planche de rive.+ Voici les étapes de la pose des éléments horizontaux de la gouttière.

1-Commencez par rassembler et mettre au sol tous les éléments.

2-Faites les découpes de profil nécessaires selon les dimensions requises.

3-S’il s’agit d’une gouttière à joints, assemblez les éléments en les emboîtant les uns dans les autres. S’il s’agit d’une gouttière à coller, assemblez-les avec de la colle PVC spéciale. Dans ce cas, les parties d’assemblage, là où la colle sera appliquée, doivent être préalablement poncées.

Au niveau de chaque collier, effectuez le « clipsage » de la gouttière, en commençant par la partie arrière ; le profilé sera ensuite rabattu. Un crochet doit être mis en place sous chaque jonction des éléments de la gouttière. Les « fonds de gouttière » peuvent enfin être posés. Les étapes de la pose des tuyaux dits de descente sont simples. Mettez les tuyaux de descente au-dessus de chaque naissance et ce, bien verticalement. Pour le raccordement de la gouttière au tuyau de descente, deux « coudes » s’emboitant en « s » seront utilisés. Afin de bien aligner verticalement la gouttière par rapport au mur, utilisez l’équerre et le fil à plomb. Pour déterminer l’emplacement de chaque collier, montez provisoirement ou « à blanc » les tuyaux de descente. Afin que l’ensemble des tuyaux de descente ne glisse pas, posez le collier le plus haut au niveau du premier raccord.

Marquez les emplacements respectifs des colliers restants sous chacun des emboitements, en laissant un mètre d’espacement entre eux. A l’aide de chevilles de fixation ou de pattes de scellement, procédez à la fixation des colliers sur le mur. La distance du tuyau de descente par rapport au mur sera de 2 cm. Pour que l’évacuation puisse être contrôlée régulièrement, raccordez le dauphin au regard mais ne les scellez pas. L’eau de pluie sera évacuée vers la tranchée de drainage, le regard, le système d’évacuation des eaux de ruissellement ou l’égout. Profitez de l’opportunité d’économie que procure votre gouttière, récupérez l’eau de pluie à l’aide d’un seau. Vous pourrez par exemple utiliser cette eau pour laver votre voiture. Si un arbre se trouve près de votre toiture, prenez la précaution suivante : mettez en place un « arrêt de feuille » ou une crapaudine pour empêcher que les feuilles de l’arbre ne viennent boucher le tuyau de descente. Si votre maison se trouve à une altitude dépassant les 900 mètres, n’utilisez qu’une gouttière en métal car une gouttière en PVC risque de se casser facilement à force de subir le gel de façon répétitive