Qu'est ce que la maladie de Horton

Qu’est ce que la maladie de Horton ?

La maladie de Horton (artérite gigantocellulaire) est une maladie inflammatoire des grandes artères. Elle est relativement fréquente chez les personnes de plus de 50 ans. La complication la plus dangereuse est la cécité due à l’ischémie du nerf optique. Quels sont les symptômes que l’on peut prévenir ? Quels sont les traitements les plus efficaces ?

La maladie de Horton : Définition

L’artérite à cellules géantes, également connue sous le nom de maladie de Horton. C’est une attaque de l’organisme par son propre système immunitaire qui entraîne une inflammation douloureuse des artères. Cela agit généralement autour des tempes et des yeux. Alors qu’un massage apaisant de la tête soulage la plupart des maux de tête typiques, les patients atteints de la maladie de Horton ressentent généralement une douleur et une sensibilité au niveau du cuir chevelu et des tempes.

Les autres symptômes peuvent inclure une perte de vision ou une vision double, des douleurs au cou, de la fatigue, de la fièvre ou une combinaison de ces symptômes.

Qu'est ce que la maladie de Horton

Prévention de la maladie de Horton

Les causes étant encore inconnues, la prévention de la maladie de Horton est délicate. En général, on se concentre donc sur la réduction des risques. Mais dans ce cas, les principaux facteurs de risque sont l’âge et le sexe, deux éléments que vous ne pouvez pas facilement changer. Les femmes ont 2 à 3 fois plus de risques que les hommes de développer une artérite à cellules géantes, et l’âge moyen d’apparition des symptômes est de 72 ans. Il est très rare, voire impossible, qu’un patient de moins de 50 ans présente une artérite à cellules géantes. Certaines études ont suggéré que les personnes d’origine nord-européenne (en particulier les Scandinaves) pourraient être plus exposées à la maladie de Horton.

Il est vrai que vous n’avez pas beaucoup de contrôle sur votre âge, votre sexe ou votre lignée. Mais vous n’êtes pas non plus complètement impuissant. Le tabagisme augmente de 600 % le risque de développer une artérite à cellules géantes, alors parlez à votre médecin des méthodes pour arrêter de fumer.

Ces mesures, associées à un dépistage précoce, sont vos meilleurs outils pour réduire le risque. Avez vous des problèmes de peau ? Voici quelques maladies de peau et leurs causes.

Maladie de Horton : Complications et traitement

En l’absence (ou avant) de traitement, l’artérite à cellules géantes peut progresser jusqu’à la tête du nerf optique, où l’inflammation de l’artère peut priver ce système d’acheminement extrêmement sensible d’oxygène et de nutriments vitaux, entraînant la perte de la vision d’un œil ou des deux.

En général, un régime de médicaments stéroïdiens est rapidement prescrit. Cela permet d’atténuer presque immédiatement l’intensité des maux de tête et prévient généralement d’autres complications. En moyenne, les patients atteints de la maladie de Horton restent sous un certain dosage pendant deux ans. Cela permet à la fois de traiter la maladie et de prévenir les rechutes. Pendant le traitement, votre médecin vous conseillera sur vos habitudes alimentaires, non pas pour prévenir de futurs épisodes, mais pour atténuer la gravité des effets secondaires courants liés aux stéroïdes.

La complication la plus fréquente de la maladie de Horton est la perte de la vision et la cécité. Il est crucial d’appeler votre médecin au premier signe de l’un de ces symptômes. Même s’il semble s’agir d’un « simple mal de tête temporel », faites le. Tous les cas de cette maladie particulière semblent différents les uns des autres, et aucun patient ne présente exactement la même combinaison de problèmes, de sorte que l’autodiagnostic est particulièrement risqué.

Si aller chez le médecin pour un « simple mal de tête » vous semble trop contraignant, considérez qu’il s’agit d’une maladie pour laquelle éviter le médecin pourrait s’avérer être un véritable mal de tête.