5
En ce moment ...
Edit Content
Click on the Edit Content button to edit/add the content.

Puis-je manger de la mortadelle enceinte ?

Puis-je manger de la mortadelle enceinte ?

L’arrivée d’une grossesse s’accompagne souvent d’une multitude de questionnements, notamment concernant l’alimentation. Peut-on tout consommer sans risque pour le bébé ? Quels sont les aliments à proscrire ? Et qu’en est-il de la charcuterie, et plus précisément de la mortadelle ? Puis-je manger de la mortadelle enceinte ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

La toxoplasmose et la listériose : deux infections à éviter pour la femme enceinte

Avant toute chose, il est primordial de comprendre pourquoi certains aliments, comme la charcuterie crue, peuvent poser problème durant la grossesse. Deux infections sont particulièrement redoutées lorsque l’on est enceinte : la toxoplasmose et la listériose.

La toxoplasmose est une infection généralement bénigne, mais qui peut s’avérer dangereuse pour le fœtus si la femme enceinte n’est pas immunisée. Elle peut être contractée en consommant de la viande crue ou mal cuite, ou encore des fruits et légumes mal lavés.

La listériose, quant à elle, est une infection due à une bactérie présente dans certains aliments, comme la charcuterie crue. Elle peut entraîner des complications graves, telles qu’une fausse couche ou un accouchement prématuré.

La consommation de mortadelle enceinte : risques et précautions

La mortadelle est une charcuterie très prisée, appréciée pour son goût délicat et sa texture fondante. Mais peut-on en consommer lorsqu’on est enceinte ? La réponse est oui, à condition de respecter certaines règles.

La mortadelle est généralement cuite lors de sa fabrication, ce qui réduit les risques de contamination par la toxoplasmose ou la listériose. Cependant, pour être certaine d’éviter tout risque, il est préférable de consommer la mortadelle bien cuite, à une température d’au moins 70°C.

De plus, il est recommandé de consommer la mortadelle rapidement après son ouverture, pour éviter la prolifération de bactéries. Enfin, la consommation de mortadelle doit rester modérée, comme pour toute charcuterie, en raison de sa teneur en sel et en graisses saturées.

D’autres charcuteries et viandes à privilégier ou à éviter durant la grossesse

Outre la mortadelle, il existe une grande variété de charcuteries et de viandes. Certaines peuvent être consommées sans risque par la femme enceinte, tandis que d’autres sont à éviter.

Parmi les charcuteries cuites, le jambon blanc est généralement sans danger, à condition de respecter les mêmes précautions que pour la mortadelle : consommation rapide après ouverture, cuisson supplémentaire si possible.

Du côté des charcuteries à éviter, on retrouve celles qui sont crues, comme le saucisson, le pâté de campagne ou le jambon cru. Ces produits peuvent en effet contenir la bactérie responsable de la listériose.

Il en va de même pour les viandes crues ou mal cuites, qui peuvent véhiculer le parasite de la toxoplasmose. Il est donc préférable de consommer de la viande bien cuite durant la grossesse.

Conclusion : la consommation de mortadelle enceinte, une question de bon sens

Pour résumer, si vous êtes enceinte et que vous avez une envie irrésistible de mortadelle, rien ne vous en empêche, à condition de respecter certaines précautions. Assurez-vous que votre mortadelle est bien cuite, consommez-la rapidement après son ouverture, et évitez d’en manger tous les jours.

Il en va de même pour les autres charcuteries et viandes : privilégiez les produits cuits, consommez-les rapidement, et évitez les produits crus ou mal cuits.

Enfin, n’oubliez pas que chaque grossesse est unique. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à discuter de votre alimentation avec votre médecin ou votre sage-femme. Ils sauront vous conseiller en fonction de votre situation et de votre immunité face à la toxoplasmose et la listériose.

En somme, la consommation de mortadelle enceinte, comme pour toute autre charcuterie ou viande, est une question de bon sens. Alors, savourez vos repas, sans oublier d’être attentive à votre alimentation pour veiller à la santé de votre bébé !

4.6/5 - (426 votes)
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA RÉDACTION
Cet article a été rédigé par Viviane Pinson, auteur pour le blog l’info du mouton depuis 3 ans. Retrouvez son histoire sur sa fiche auteur en bas de l’article.
NEWSLETTER
logo les infos du mouton

Obtenez des bons plans en avance en souscrivant à la newsletter !

Retour en haut