pirater un compte Messenger

Comment pirater un compte Messenger ?

Messenger est un réseau de communication très utilisé. Malgré les mesures sécuritaires dont disposent les comptes Messenger,  il est possible de contourner l’entrée normale et d’accéder sans coup férir aux informations de l’utilisateur. A priori, cette manière de faire peut paraître malveillante. Mais en réalité, c’est une méthode par laquelle les hommes qui doutent de leur femme peuvent accéder aux discussions de celles-ci sur Messenger. Mais comment pirater compte Messenger sans rater son coup ? Voici des astuces fiables.

Pirater compte Messenger : la méthode des trois amis

Cette méthode de piratage consiste simplement à introduire des erreurs de connexion, en utilisant le contact email de la personne ciblée pour accéder à son compte. Il est possible de se servir de cette astuce pour espionner son conjoint à distance. En termes clairs, il faut faire semblant de ne plus se rappeler du mot de passe pour pouvoir réinitialiser la sécurité du compte via l’email.

La méthode des trois amis, comment s’y prendre efficacement ?

Pour entrer dans un compte Messenger, Facebook exige une étape de sécurité qui lui permet de prouver qu’il s’agit de l’utilisateur du compte et non d’un tiers. Ainsi, il faut faire des erreurs de mot de passe pour signaler à Facebook une difficulté de connexion liée à l’oubli. Ce dernier propose de passer par l’email pour se connecter au compte. A cette étape, il faut notifier la perte de cette adresse email. Ainsi, Messenger n’hésite pas à demander le nom exact de trois amis du compte afin de prouver qu’il ne s’agit pas d’un tiers, mais de l’utilisateur du compte.

De cette manière, pirater compte Messenger nécessite au préalable la création de trois différents comptes Facebook et l’envoie d’invitations à la personne cible. Lorsqu’il aura validé les demandes, le hacking du compte ne pose plus aucun problème.

La procédure pour pirater compte Messenger avec la méthode des 3 amis

La procédure est simple comme il en est également quand il s’agit de pirater WhatsApp. Il faut servir à Facebook le nom des trois amis, c’est-à-dire les coordonnées des trois comptes créés pour la circonstance. Il sera demandé à ces 3 utilisateurs,  de certifier la modification de la sécurité du compte. Le hacker valide au niveau des 3 comptes, et achève le hacking par les étapes suivantes :

  • Modification de l’email du compte en cours de piratage ;
  • Confirmation le nouveau email ;
  • Connexion au compte déverrouillé ;
  • Modification du mot de passe de l’utilisateur et les numéros de téléphone.

La force brute

pirater un compte Messenger

La force brute est utile pour hacker ou pour espionner Messenger à distance. Toutefois, cette astuce n’est pas si efficace, mais il vaut la peine de l’essayer. La technique ici consiste à forger des mots de passe en essayant plusieurs combinaisons entre le nom de la personne ciblée, sa date de naissance, les chiffres de son numéro de téléphone, etc. Cette méthode pour pirater compte Messenger ne semble pas marcher à tous les coups, car Facebook protège ses clients,

  • En bloquant le compte après plusieurs erreurs de mots de passe ;
  • En décelant les adresses IP inhabituelles qui essaient de se connecter au compte ;
  • En requérant l’avis du propriétaire par email, etc.

Voler les cookies de la personne ciblée

Le vol de cookies est une alternative sûre pour entrer dans le compte Messenger d’autrui et même pour pirater un compte snap. Les cookies, ce sont les données internet qui se trouvent sur le disque dur d’un ordinateur. Ils servent non seulement à pirater compte Messenger, mais aussi à contrôler d’autres comptes sur différents sites web.

Pirater compte Messenger avec les cookies, comment ça marche ?

Cette technique de pirater compte Messenger est simple d’application. Il faut injecter les cookies volés dans un navigateur pour avoir la mainmise sur tous les comptes et toutes les données internet de la personne. Avec les cookies, il n’y a pas d’étape de sécurité à passer, car les cookies permettent de copier entièrement la session de sorte que les vérifications et les mesures sécuritaires ne sont plus de mise. En réalité, il ne s’agit pas réellement d’une connexion ou d’une reconnexion, car le pirate qui détient les cookies accède à la session déjà connectée. Il entre allègrement dans le compte et peut modifier à sa guise les barrières de sécurité et se faire le nouveau propriétaire. Il peut aussi lire simplement les conversations pour confirmer ou infirmer les signes de femme infidèle détectée chez sa conjointe. Mais comment parvenir à voler des cookies ?

Comment voler des cookies pour pirater compte Messenger ?

Pour pirater compte Messenger, il existe beaucoup d’astuces qui aident à entrer en possession des cookies d’autrui. Qu’il s’agisse de virus inoffensifs incorporés aux logiciels ou qu’il s’agisse d’attaques cross site scripting, les spécialistes du piratage, ceux modernes en l’occurrence, ont la main agile et des matériels pour obtenir les cookies et s’infiltrer dans un compte qui n’est le leur.  Il faut une certaine compétence, sinon une expertise en la matière. Cependant, il y a des outils pour voler les cookies à partir d’un réseau local.

Un wifi auquel la personne ciblée se connecte

Il est possible d’obtenir les cookies en procédant au reniflage de paquets à partir des wifi d’un grand public (université, aéroports, etc.). C’est le vol de cookies le plus discret.

L’outil Firesheep pour pirater compte Messenger

Firesheep est une extension du navigateur Firefox. Ce navigateur est supporté par Mac OS X Windows XP et d’autres versions à venir. Il détecte et copie les cookies décryptés. Malheureusement, cet outil ne peut rien lorsque les cookies sont expédiés en mode chiffré.

5/5 - (2 vote)