profession père de moliere

Quel était la profession du père de molière ?

Il est souvent difficile de savoir quelle était la profession de nos ancêtres, surtout lorsque nous ne savons pas grand-chose à leur sujet. C’est pourquoi nous avons décidé de faire quelques recherches sur le père de Molière. Jean-Baptiste Poquelin, plus connu sous le nom de Molière, était un célèbre dramaturge et acteur français du XVIIe siècle. Mais quelle était la profession de son père?

La profession du père de Molière

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est né à Paris en 1622. Son père, Jean Poquelin, était tapissier du roi et marchand-mercier. Jean Poquelin exerçait une profession respectable et était membre du corps des marchands de Paris. La famille était aisée et Jean-Baptiste fréquenta les meilleures écoles de la capitale. En 1643, il quitta le collège de Clermont pour se consacrer à la comédie. Jean Poquelin mourut en 1658, laissant à son fils une petite fortune.

Quel était la profession du père de molière ?

L’influence de la profession du père de Molière

Le père de Molière, Jean-Baptiste Poquelin, était tapissier. Ce métier a eu une influence importante sur la vie et la carrière de Molière. En effet, le fait d’être tapissier lui a permis d’entrer en contact avec les milieux les plus divers, ce qui lui a ouvert les yeux sur la société de son époque. De plus, le métier de tapissier était considéré comme un métier honorable, ce qui a permis à Molière de se lancer dans le théâtre sans crainte d’être rejeté par les milieux aristocratiques.

La carrière du père de Molière

Le père de Molière était un tapissier et un décorateur français du XVIIe siècle. Sa carrière a été marquée par plusieurs événements importants, notamment sa collaboration avec le célèbre peintre Nicolas Poussin.

Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est né à Paris en 1622 dans une famille de tapissiers et décorateurs. Son père, Jean Poquelin, était un tapissier et un décorateur renommé, ayant travaillé pour le roi Louis XIII et pour le cardinal Richelieu. Jean Poquelin a également été l’un des premiers artistes à introduire le style baroque en France.

En 1643, Jean Poquelin a collaboré avec le célèbre peintre Nicolas Poussin sur une série de tapisseries destinées à être exposées dans le château de Fontainebleau. Cette collaboration a été très fructueuse et a permis à Jean Poquelin de se familiariser avec le style baroque.

En 1658, Jean Poquelin a ouvert son propre atelier de tapisserie à Paris. Il y a produit plusieurs œuvres remarquables, dont les plus célèbres sont les tapisseries de l’Hôtel de Sully et du Palais Royal.

Jean Poquelin est décédé en 1673, laissant derrière lui une riche héritage artistique. Sa carrière a été extrêmement influente et a joué un rôle important dans l’introduction du style baroque en France.

Quel était la profession du père de molière ?

La vie du père de Molière

Le père de Molière était un tapissier. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, est né le 15 janvier 1622 à Paris. Son père, Jean Poquelin, est tapissier du roi et échevin de la ville de Paris. Sa mère, Marie Cressé, est la fille d’un menuisier. Molière a deux sœurs : Anne et Marie. La famille habite dans le quartier Saint-Germain-des-Prés.

Molière fréquente l’école jusqu’à l’âge de 10 ans. Ensuite, il étudie le latin chez un prêtre jésuite. À 15 ans, il quitte l’école pour entrer dans l’atelier de son père. Il y fait son apprentissage et devient tapissier comme son père.

À 18 ans, Molière rencontre Armande Béjart, une jeune fille de bonne famille. Il tombe amoureux d’elle et demande sa main à son père. Mais celui-ci refuse car Armande est promise à un riche bourgeois. Molière décide alors de partir pour la province. Il quitte Paris en 1643.

La famille du père de Molière

Le père de Molière était un tapissier. Il était également connu sous le nom de Jean-Baptiste Poquelin. Jean-Baptiste était né à Paris en 1622. Sa famille était originaire de la région de Laon. Jean-Baptiste a eu trois frères et sœurs. Sa sœur aînée s’appelait Marie-Catherine. Jean-Baptiste Poquelin a été marié à Marie Cressé, la fille d’un tapissier du faubourg Saint-Antoine. Ils ont eu sept enfants ensemble, dont quatre ont survécu à l’enfance. Leur premier fils, Jean-Baptiste, est né en 1658. Leur deuxième fils, Pierre, est né en 1659. Leur troisième fils, Jacques, est né en 1660. Et enfin, leur quatrième et dernier fils, Jean-François, est né en 1662. Molière est né deux ans après son frère aîné.

Jean-Baptiste Poquelin a commencé sa carrière comme tapissier du Roi Soleil, Louis XIV. Cependant, il a abandonné cette profession pour se consacrer entièrement à la littérature et au théâtre. En 1643, il a adopté le pseudonyme de «Molière». Molière était le nom de jeune fille de sa grand-mère maternelle. Jean-Baptiste Poquelin est mort en 1673, à l’âge de 51 ans.

Il est important de savoir que le père de Molière était un tapissier. Cela montre que les tapissiers étaient importants à l’époque. Cela nous donne une idée de la profession de Molière.