Nos idées de menus en cas de diabète gestationnel

Le diabète gestationnel, également appelé diabète de grossesse, survient chez la femme enceinte au milieu du deuxième trimestre. Selon l’OMS, il s’agit d’un trouble de la tolérance aux glucides qui entraîne une hyperglycémie plus ou moins importante. Dans la majorité des cas, le diabète n’est pas détecté car les symptômes ne sont pas toujours apparents. Cependant, le diabète de la mère doit être surveillé de près pour éviter des effets négatifs sur l’enfant. Food Moi Un Mouton peut vous aider à éviter le diabète en vous proposant une alimentation adaptable et vous propose des menus pour vous aider à gérer le diabète gestationnel.

D’où vient le diabète gestationnel ?

Si vous souffrez de diabète gestationnel , le taux de sucre dans le sang de la femme est supérieur à la normale. Cela indique une intolérance aux glucides, et par conséquent un problème de glycémie (régulation du taux de glucose dans le sang). Pendant la grossesse, les femmes souffrent d’une condition naturelle de résistance à l’insuline qui peut réduire l’impact de l’insuline dans le corps. En fait, à partir du deuxième trimestre, la demande d’insuline chez les femmes est deux fois plus importante qu’en temps normal. La résistance à l’insuline amène généralement le pancréas à produire davantage d’insuline. Chez certaines femmes, le pancréas n’est pas en mesure de produire suffisamment d’insuline, ce qui entraîne une augmentation de la glycémie et, par conséquent, l’apparition du diabète.

Régime alimentaire : Quels sont les aliments à consommer si vous souffrez de diabète gestationnel ? Comment faire baisser rapidement le taux de sucre dans le sang pendant la grossesse ?

Un taux de glycémie élevé peut être dangereux pour le fœtus. Pour éviter tout malaise, il est bénéfique de tenir un journal pour organiser votre alimentation jour après jour, afin de contrôler au mieux votre taux de sucre dans le sang et, par conséquent, de gérer votre diabète gestationnel. Dans la majorité des cas, le diabète lié à la grossesse est le résultat d’un déséquilibre alimentaire, il est donc crucial de consommer des aliments à faible IG et de répartir les glucides au cours de la journée. Un régime équilibré est l’option la plus efficace contre le diabète gestationnel.

Consommez trois repas (petit-déjeuner, déjeuner, dîner et petit-déjeuner) et quelques repas au cours de la journée pour éviter les pics de glycémie. Ne sautez pas de repas et surveillez l’apport en glucides de chaque repas pour vous assurer qu’il n’est pas trop élevé.

Le petit-déjeuner se compose d’un produit céréalier et d’un fruit, d’une boisson non sucrée et d’un produit laitier. Le dîner et le déjeuner doivent contenir un élément protéiné (volaille et œufs, poisson ou viande) et une quantité de féculents à faible score glycémique (pain aux céréales et pâtes complètes, riz basmati et lentilles, quinoa, pois secs, lentilles, etc.), pour choisir le pain le plus adapté, nous vous invitons à lire notre article « Quels sont les pains les moins caloriques ? Prévoyez toujours des légumes en quantité au moins égale à celle des féculents. Si vous cuisinez vos légumes, évitez toute matière grasse (utilisez de l’huile végétale à la place du beurre). En dessert, optez pour des fruits ou des yaourts non sucrés et veillez à sélectionner vos fruits en fonction de leur indice glycémique.

En résumé, un régime diabétique anti-gestationnel consiste à consommer des aliments à faible indice glycémique en limitant les sucres simples et en privilégiant les fibres.

Puis-je faire de l’exercice physique ?

En plus d’un régime énergisant, l’exercice physique contribuera à réduire la glycémie. Être active pendant la grossesse peut apporter de nombreux avantages pour la santé, la forme physique et le bien-être général. Bien que les sports ne soient plus aussi populaires qu’autrefois, le fait d’être enceinte ne devrait pas vous empêcher de pratiquer des activités physiques régulières. Un médecin peut vous aider à choisir les pratiques adaptées à vos besoins et qui ne mettront pas votre santé ou celle de votre bébé en danger.

Régime pour le diabète gestationnel Quels aliments faut-il éviter en cas de diabète gestationnel ?

Pour assurer un régime sain en cas de diabète gestationnel, la future maman doit limiter sa consommation de glucides et choisir des aliments à faible IG. Il est donc recommandé de consommer de petites quantités de sucreries de temps en temps. Les gâteaux, les bonbons et les biscuits du commerce sont chargés de sucres raffinés qui provoquent des pics de glycémie. Évitez les sodas et les jus (même les jus 100 % purs) car ils n’apportent aucune valeur nutritive à l’organisme et augmentent instantanément le taux de glycémie. De plus, ces friandises sucrées sont extrêmement addictives. Découvrez les effets de la consommation de chocolat quand on est diabétique.

Outre les desserts sucrés, certains féculents peuvent augmenter considérablement le taux de sucre dans le sang, par exemple les pommes de terre blanches, le pain, le riz blanc et les pâtes blanches. Ainsi, ces aliments ne doivent pas être limités, mais doivent être évités en période d’augmentation du diabète.

N’hésitez pas à contacter des experts dans le domaine de la diététique pour un suivi personnalisé de votre programme de rééquilibrage alimentaire.

Cheef repas minceur livrés à domicile

Quel petit-déjeuner pour les diabétiques gestationnels ? Quelles collations, quels desserts, quels en-cas ?

  • Les fruits à faible teneur en sucre

Les fruits sont une source de vitamines et de minéraux essentiels pour notre organisme, cependant, selon le type de fruit, ils peuvent augmenter le taux de sucre dans le sang. Comme nous devons choisir des aliments à faible IG, les fruits à sélectionner sont ceux dont le taux de sucre est inférieur à 11 grammes pour 100 grammes. Par exemple, vous pouvez choisir une orange ainsi que des fruits rouges comme des pommes, un abricot ou une poire.

Mais, ceux à éviter sont ceux qui ont un taux de sucre élevé comme la mangue, le raisin ou la figue, la cerise mirabelle ou le litchi.

  • Les yaourts à faible indice glycémique

Les yaourts peuvent être consommés avec n’importe quel repas, à condition qu’ils aient été soigneusement sélectionnés en fonction de vos préférences. Si vous souffrez de diabète gestationnel, il est recommandé d’opter pour les aliments à faible IG. Vous pouvez opter pour un yaourt nature, non sucré, qui n’augmente pas la glycémie, un fromage blanc au lait de chèvre, un yaourt ou des petits suisses. Ne dédaignez pas les yaourts à 0 % qui se disent sans matières grasses mais contiennent des sucres raffinés.

  • Boissons chaudes

Buvez des boissons chaudes non sucrées : tisanes, café vert aux herbes ou thé, qui doivent être décaféinés.

  • Produits céréaliers

Produits à base de céréales, comme le pain aux céréales ou les portions de flocons d’avoine. Pour en savoir plus sur le meilleur petit-déjeuner à consommer pour les personnes atteintes de diabète, consultez notre article.

Recette pour le diabète gestationnel : Que se faire plaisir quand on a un diabète gestationnel ?

Exemple de menu pour une semaine :

Jour 1 :

  • Petit-déjeuner : une boisson chaude non sucrée et deux morceaux de pain aux céréales (ou pain complet) et une noix de beurre (ou une cuillère à café de confiture sans sucre ajouté sur chaque tranche) ou un yaourt nature.
  • Déjeuner : Doigts de poisson, purée de patates douces, salade verte, compote allégée.
  • Collation : Gâteau non sucré ou thé vert, avec une cuillère à café de sucre de coco
  • Dîner : Flan de courgettes et d’épinards et une partie de crudités

Jour 2 : 2 :

  • Petit-déjeuner : une boisson chaude et non sucrée, du fromage blanc avec quelques amandes, un fruit rouge.
  • Déjeuner : Lasagnes de bœuf, salade verte, pomme
  • Collation : un fruit à faible IG deux petits fromages suisses, une boisson sucrée
  • Dîner : Boulgour, poulet émincé, poêlée de poivrons compote à faible teneur en matières grasses

Jour 3 : 3 :

  • Petit-déjeuner : une boisson chaude non sucrée 2 tranches de pain au levain (ou pain complet) avec une noix de beurre sur chacune et la banane (pas trop mûre).
  • Déjeuner : Filet de porc aux herbes carottes, choux-fleurs et brocolis poêlés et yaourt de brebis.
  • Collation : boisson chaude avec 1 cuillère à café de sucre de coco (que l’on trouve dans les magasins bio) gâteau non sucré
  • Dîner : omelette aux épinards ; portions de crudités, compote légère

Jour 4 : 4 :

  • Petit déjeuner Un bol de lait de légumes et de flocons d’avoine Thé vert poire non sucré
  • Déjeuner : Riz basmati avec sauce aux champignons, poitrine de dinde et yaourt de brebis
  • Collation : 2 clémentines, thé vert
  • Dîner : Quiche aux aubergines, salade verte, yaourt nature

Jour 5 : 5 :

  • Petit déjeuner Salade de fruits rouges deux tranches de pain au levain, une boisson chaude non sucrée.
  • Déjeuner Crevettes grillées, nouilles sautées et une compote faible en gras
  • Collation : un fruit à faible IG Quelques amandes
  • Dîner 4 sardines grillées bol de quinoa, une portion de légumes crus yaourt nature

Jour 6 :

  • Petit déjeuner Deux tranches de pain au levain et une once de beurre (ou une cuillère à café de confiture) et du fromage blanc.
  • Déjeuner Gratin de riz et de courgettes, une salade verte Compote allégée
  • Collation : un fruit à faible IG deux petits fromages suisses Boissons chaudes non sucrées
  • Dîner Souper : soupe de courgettes et menthe fraîche deux tranches de pain de céréales jambon blanc

Jour 7 : 7 :

  • Petit-déjeuner : Du fromage blanc, des morceaux de pomme et quelques noix une boisson chaude non sucrée
  • Déjeuner : Semoule complète, pois chiches, courgettes frites Compote pauvre en matières grasses
  • Collation : une orange, une boisson chaude
  • Dîner : risotto au poulet/champignons, salade d’endives et yaourt de brebis

Pour plus de détails sur les petits déjeuners adaptés au diabète, lisez notre article.

Le diabète gestationnel en quelques mots

Le diabète gestationnel est un problème courant chez les femmes enceintes au cours du deuxième trimestre. Il peut entraîner une augmentation du taux de sucre dans le sang, qui doit être contrôlée pour votre santé et celle de votre bébé. Le plus important est d’adapter votre alimentation à vos besoins et de choisir des produits qui n’augmentent pas le taux de sucre dans le sang. Pour éviter au maximum les risques et les complications liés au diabète gestationnel, nous vous conseillons de consulter un médecin qui pourra adapter votre régime alimentaire en fonction de vos besoins.