nécromancie

Nécromancie, ou communiquer avec les esprits

L'art de parler avec l'au delas

Qu’est ce que la nécromancie?

La nécromancie est l’art de parler avec l’au delà. Recevoir des informations d’une personnes physiquement absente via des méthodes spirituelles. Généralement la nécromancie est pratiquées par des médium ou voyant spécialisé. Le voyant récupère via different canaux les messages envoyés par la personne disparu, cela va du simple message de soutien à l’aide de prise de décision.

Parler au mort, la nécromancie

Parfois, ce qui motive notre démarche vers une consultation de voyance n’est pas une préoccupation concernant notre propre avenir, mais le souci de garder ou d’établir un contact avec un proche disparu qui nous conduit à rechercher une pure voyance médium, ou pour le dire autrement, nous cherchons un médium capable d’entrer en contact avec l’esprit de notre cher disparu. Bien sûr, nous pouvons aussi désirer parler avec les esprits des morts dans l’espoir qu’ils nous donnent des informations sur nous-mêmes, qu’ils répondent à nos préoccupations ou qu’ils nous donnent des conseils dans une situation donnée.

Cette démarche, légitime, n’a rien à voir avec la définition classique du terme nécromancie, associé tout au long de l’histoire à la magie noire, à la capacité du nécromancien de donner la mort ou de ramener le corps d’un mort à la vie – notons qu’il s’agit seulement du corps et non de l’âme, sur laquelle un magicien noir n’a aucun pouvoir.

Comment communiquer avec les esprits en nécromancie

Certaines personnes sont naturellement médiums et entrent en contact avec l’esprit du défunt de manière instinctive, ils ne font rien de spécial pour cela, mais émettent seulement l’intention d’établir le contact avec la personne passée de l’autre côté du voile et celui-ci se réalise. D’autres souhaitent apprendre à parler au mort ou parler avec les esprits, et sur cette voie se présentent de nombreux pièges. Ces personnes font appel à des formules d’invocations telles qu’on peut les trouver dans les différentes traditions de pratique de la nécromancie.

Mais en même temps elles sont sujettes à la peur, liée à ce domaine de l’inconnu et surtout à la manière dont il est fréquemment présenté. La façon la plus sécuritaire de communiquer avec les esprits – qui fait l’impasse sur les esprits inférieurs qui peuvent interférer dans la communication ou prendre la place de la personne invoquée – est d’éprouver un élan sincère du cœur envers la personne décédée, de se sentir calme et confiant dans la réponse accordée.

Cette dernière peut simplement se traduire par un moment de communion intime d’âme à âme ou par la perception d’une direction à prendre, ou encore par un sentiment de profonde confiance, d’une assurance que tout est bien. Quoi qu’il en soit, l’art de parler aux personnes disparues, d’établir un authentique contact avec elle fait partie d’un développement de la sensibilité prévu dans l’avenir et libèrera définitivement la notion de nécromancie de sa connotation historique négative.