L’otoplastie est-elle prise en charge par la sécurité sociale ?

L’otoplastie est une opération destinée à corriger la protrusion de l’oreille et a un but esthétique. Toutefois, elle peut être considérée comme la cause d’un retentissement social, ce qui justifie la couverture d’assurance prévue par le système de sécurité sociale. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de présenter une demande antérieure.

Quel est le coût d’une otoplastie ?

L’otoplastie est une intervention visant à corriger une protrusion de l’oreille. Elle est pratiquée entre six et sept ans, lorsque le cartilage a terminé sa croissance. Elle consiste à pratiquer une incision au milieu de l’oreille pour façonner le cartilage.

Le coût de cette intervention est déterminé par les facteurs suivants :

  • le volume de l’intervention : selon les instructions, le geste n’est pas toujours exact. Il peut être effectué sur l’une ou l’autre oreille ou sur les deux.
  • Le type d’anesthésie qui est utilisé : le type d’anesthésie utilisé. Selon le type d’anesthésie utilisé : s’il s’agit d’une anesthésie générale ou locale, le prix sera différent. Également dans le cas où la nécessité d’une nuitée était nécessaire ;
  • l’expérience du chirurgien et le fait qu’il soit ou non couvert par la sécurité sociale
  • le lieu où l’opération est pratiquée.

Dans tous les cas, le chirurgien doit fournir un devis exact.

Otoplastie : quel est le remboursement de la sécurité sociale ?

Le remboursement est possible aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

L’intervention d’otoplastie a un but esthétique : améliorer l’aspect de l’oreille. En principe, elle ne peut pas être remboursée par la sécurité sociale car elle n’intervient que pour couvrir des actes fonctionnels ou réparateurs.

Cependant, dans la majorité des cas, elle est prise en charge car, outre la gêne esthétique, il existe également une gêne psychologique.

Les enfants dont les lobes d’oreille sont saillants sont souvent la cible de moqueries et de harcèlement, notamment à l’école. Outre la tension physique que les enfants peuvent ressentir, il existe également une complexité émotionnelle et sociale. La même chose peut arriver aux adultes, dont les lobes d’oreilles décollés peuvent constituer un désavantage majeur dans les interactions sociales.

À cet égard, le système de sécurité sociale est en mesure de prendre en charge le coût du traitement sans demande préalable. Mais il est suggéré de demander au médecin qui vous traite ou au psychologue, si vous l’exigez, de signer une déclaration expliquant la gêne émotionnelle et les complications causées par la protubérance de l’oreille.

Couverture totale ou partielle

Le montant que la sécurité sociale est en mesure de prendre en charge pour le traitement dépend de différents facteurs.

  • le fait que le chirurgien soit conventionné ou non : si le chirurgien ou l’anesthésiste ne sont pas conventionnés ou relèvent du secteur 2 du marché, tout ou partie de leurs honoraires sont pris en charge et la sécurité sociale paiera sur la base des tarifs normaux.
  • L’étendue de l’intervention : en général, les interventions qui ont pour but la pose d’un implant ne sont pas prises en charge.
  • les conditions de l’intervention, et notamment les techniques d’anesthésie qui peuvent entraîner des frais qui ne seront pas forcément pris en charge par l’assurance maladie du patient.