5
En ce moment ...
Edit Content
Click on the Edit Content button to edit/add the content.

L’eau en bouteille peut-elle expirer?

Eau en bouteille

La date de péremption, imprimée ou indiquée sur le bouchon, fait en fait référence à la bouteille, qui peut expirer après deux ans à compter de l’emballage (plastique) ou après trois (verre)

L’eau en bouteille peut-elle expirer?

Eau en bouteille (Photo Pixabay)

Si nous regardons attentivement une bouteille d’eau, en verre ou en plastique, nous remarquerons que, comme tous les aliments emballés, elle porte une étiquette sur laquelle figurent les caractéristiques physico-chimiques et les modes de conservation du produit, mais aussi la mention « À consommer de préférence avantCe qui semble indiquer que l’eau minérale s’épuise, mais ce n’est pas tout à fait le cas. Les bouteilles, ou l’emballage, peuvent en fait expirer , également en raison de méthodes de stockage incorrectes qui peuvent altérer l’eau.

L’Italie est parmi les premiers pays pour la consommation d’eau minérale en bouteilles plastiques : on estime que chacun de nous boit plus de 200 litres par an. C’est précisément pour cette raison qu’il est essentiel que les distributeurs et les acheteurs accordent une attention particulière au transport, au stockage et à la conservation des bouteilles d’eau afin de préserver leur composition.

L’eau minérale n’expire pas, la bouteille fait

Selon la loi, l’eau minérale n’expire pas. Même en vieillissant, il continue d’être considéré comme sûr pour l’usage humain. La date, indiquée sur le bouchon ou sur les bouteilles en plastique ou en verre, est en fait le TMC, ou le Durée minimale de conservation. Ce qui distingue le TMC (« A consommer de préférence à la date« ) Et la date d’expiration (« A consommer à la date« Est-ce » de préférence « présent dans la première mais pas dans la deuxième maison, et indique à quel moment nous pouvons consommer l’eau qui conserve encore ses caractéristiques physico-chimiques et organoleptiques malgré une mauvaise conservation par l’homme. En effet, l’eau minérale en bouteille doit être consommée de préférence dans les 3 ans à compter de la date de mise en bouteille, si elle est en verre, ou dans les 1 ou 2 ans, si en plastique, mais parce que c’est la bouteille qui se périme, pas l’eau. .

Quelles substances peuvent altérer l’eau

Divers tests en laboratoire effectués sur de l’eau en bouteille ont montré que sa composition peut parfois changer. En effet, même après 1 ou 2 ans de mise en bouteille, des traces d’acétaldéhyde libérées par le PET (qui donne à l’eau un goût sucré caractéristique) ou de Polyéthylène téraphtalate, le matériau le plus utilisé pour les bouteilles en plastique, ont été retrouvées. Des substances présentes dans l’eau ont également été trouvées dans les emballages en verre, le matériau le plus largement utilisé pour la conservation des aliments. Ces substances altèrent l’eau et pourraient être nocives, et dans certains cas cancérigènes, pour l’homme à long terme. Mais pourquoi utilise-t-on de toute façon des bouteilles en plastique ou en verre si elles peuvent être modifiées ?

Les matériaux utilisés pour l’emballage de l’eau

À ce jour, le verre et le PET (polyéthylène téréphtalate) sont les matériaux les plus utilisés et les plus sûrs pour contenir l’eau minérale et garantir que ses caractéristiques à la source restent inchangées, à condition qu’elles soient correctement conservées. Le verre, en particulier, possède une inertie chimique, est imperméable aux gaz et aux micro-organismes, reste inaltéré dans le temps et est finalement recyclable. Malheureusement, cependant, son utilisation et sa réutilisation ont toujours eu un coût de fonctionnement élevé, à tel point que depuis les années 1960, une alternative valable a été trouvée dans le plastique, beaucoup moins cher. D’abord est venu le PVC (chlorure de polyvinyle) qui pourtant, étant perméable aux gaz, n’était pas adapté pour contenir de l’eau gazeuse, puis, au cours des dernières décennies, est arrivé le PET, matériau dont aujourd’hui plus de 70 % des bouteilles de boissons plates, pétillantes ou eau minérale gazeuse sur le marché. Ce matériau, en plus d’être très économique, est stable dans le temps, inerte et imperméable aux gaz et aux micro-organismes.

Comment bien conserver les bouteilles

Nous avons donc vu que tant les bouteilles en PET que le verre, s’ils ne sont pas correctement stockés, transportés et conservés dans le temps, peuvent libérer des substances dans l’eau, l’altérant. Alors comment faire pour préserver l’intégrité du produit ? Vous devez conserver les bouteilles :

  • dans un endroit frais et sec, car ils sont très sensibles à l’humidité ;
  • dans un endroit propre et sans odeur, notamment à l’écart des hydrocarbures, détergents ou autres substances qui pourraient le contaminer de quelque manière que ce soit ;
  • dans un endroit éloigné des sources de lumière et de chaleur, car ils sont sensibles aux rayons UV du soleil et au stress thermique ;
  • et enfin ne pas les congeler car même la glace ou les basses températures altèrent la composition de l’eau.

Les règles de conservation précitées, qui sont également celles indiquées sur l’étiquette, sont valables aussi bien pour la bouteille en PET que celle en verre.

Que sont les compléments alimentaires contaminés par des produits pharmaceutiques cachés

Stocker des bouteilles d’eau au soleil est un crime

Une des erreurs les plus fréquentes, à ne jamais commettre, est d’oublier les bouteilles au soleil en été pendant un ou plusieurs jours. Comme nous l’avons vu, le stress thermique est une limitation majeure notamment pour la stabilité du PET : ce matériau laissé au soleil pendant des heures peut libérer dans l’eau des substances nocives pour l’homme, quelle que soit sa date de péremption . Alors si d’une part c’est nous, en tant qu’acheteurs, qui devons faire attention à bien ranger les bouteilles (donc pas sur la terrasse de la maison ou dans le garage près de la voiture ou des lessives), d’autre part c’est indispensable que les entreprises manufacturières, les supermarchés et les détaillants, lors du stockage, du transport et de la conservation.

La Cour de cassation s’est également exprimée sur le sujet avec la arrêt 39037/18 du 28 août 2018, avec laquelle il a confirmé la condamnation prononcée par le tribunal de Messine (avec une amende de 15 000 euros) contre un commerçant coupable du crime visé à l’article 5 de la loi 283/62, pour lequel il avait été établi qui avait laissé les packs d’eau destinés à la vente au soleil pendant une période de temps significative. La décision exige donc que toutes les précautions nécessaires soient prises avec les aliments périssables afin d’éviter de mettre en danger la santé des consommateurs.

L’eau libre doit être consommée dans les 2 jours

Si l’eau minérale est stockée dans un endroit frais et sombre, elle peut être consommée même après plusieurs mois suivant la date de péremption, mais à partir du moment où elle est ouverte, elle doit être bue dans les deux jours, pour éviter le risque associé à sa contamination microbiologique naturelle. À propos de ça une étude suggère que laisser de l’eau dans une bouteille en plastique juste un jour de plus peut permettre à des centaines de produits chimiques de s’infiltrer dans la boisson. Bien qu’une grande quantité de substances différentes aient été trouvées dans des bouteilles ouvertes, les chercheurs ne savent toujours pas si celles-ci pourraient avoir un impact sur la santé humaine.


L’eau en bouteille peut-elle expirer? C’est une question courante que beaucoup se posent. Bien que l’eau elle-même ne soit pas susceptible de devenir périmée, les matériaux utilisés pour l’emballage peuvent affecter sa qualité sur une longue période. Les bouteilles en plastique peuvent commencer à dégrader avec le temps, libérant des produits chimiques indésirables dans l’eau. C’est pourquoi il est conseillé de consommer l’eau en bouteille dans les 1-2 ans suivant son achat. Pour les petits et grands qui cherchent une alternative à l’eau embouteillée, le champomy, une boisson festive sans alcool, peut être une excellente option.

4.6/5 - (414 votes)
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA RÉDACTION
Cet article a été rédigé par Sophie, auteur pour le blog l’info du mouton depuis 3 ans. Retrouvez son histoire sur sa fiche auteur en bas de l’article.
NEWSLETTER
logo les infos du mouton

Obtenez des bons plans en avance en souscrivant à la newsletter !

Retour en haut