recherche sur le cbd

La recherche sur les bienfaits et avantages du CBD

Qu'apporte réellement la consommation de CBD

On la voit beaucoup et partout ces derniers temps: la symbolique feuille de chanvre aux cinq ou sept doigts crantés.

Auparavant plus susceptibles d’être trouvés dans des magasins quelque peu miteux, les produits à base de chanvre sont désormais socialement acceptables, car ils sont considérés comme biologiques et sains sous forme de graines, de fleurs de CBD et d’huiles de CBD comme sur de nombreux sites de vente de CBD en gros.

En effet, le cannabidiol est maintenant légal en France sous toutes ses formes. Vous pouvez aussi développer votre entreprise de vente de CDB avec le meilleur partenaire et le meilleur grossiste CBD en ligne.

Le THC vous fait planer, pas le CBD

Cette dernière découverte est basée principalement sur des expériences avec des rats, mais également sur certaines études cliniques.

En 2017, un chercheur de l’Université du Kentucky a comparé les effets psychoactifs du CBD avec ceux du CBD en association avec le THC et avec un placebo.

Pour ce faire, elle a interrogé 31 consommateurs de marijuana sur leur perception subjective de l’intoxication à différentes doses et a également testé des effets physiologiques (comme le rythme cardiaque) et des effets sur les fonctions psychomotrices et l’attention.

Dans tous les domaines, le cannabidiol a fonctionné comme le médicament factice. Ce n’est qu’en association avec le THC que les sujets se sont sentis « high » et drogués.

Cela s’explique bien d’un point de vue pharmacologique. Le THC développe son effet intoxicant principalement par l’interaction avec les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2 du système endocannabinoïde dans le cerveau.

En revanche, le CBD s’y lie moins fortement, bloquant plus probablement leur voie de signalisation. Cependant, il interagit également avec de nombreuses autres voies de signalisation et récepteurs, et peut donc agir de diverses manières.

Jusqu’à présent, le bénéfice thérapeutique du CBD n’a été prouvé que dans l’épilepsie. Plusieurs études menées par des neurologues de 2016 à 2018 auprès de centaines de patients ont démontré son efficacité dans le traitement des crises sévères de l’enfance.

Ainsi, en 2018, le cannabinoïde a été identifié comme un antiépileptique (Epidiolex) pour le syndrome de Dravet et Lennox-Gastaut. Il a été prouvé aux États-Unis et l’approbation dans l’UE a finalement suivi en 2019.

Les chercheurs soupçonnent que le CBD modifie la concentration de calcium dans les cellules nerveuses via divers mécanismes et supprime ainsi les impulsions de tension épileptiques.

En raison de ses propriétés anticonvulsivantes, il est également un composant de l’ingrédient actif nabiximols (Sativex), qui est utilisé pour traiter les spasmes de la sclérose en plaques.

Jusqu’à présent, le bénéfice thérapeutique du CBD n’a été réellement prouvé que dans l’épilepsie.

produit au cbd

Les résultats préliminaires laissent espérer que le CBD pourrait également aider les personnes atteintes de psychose. Plusieurs études avec des patients schizophrènes fournissent des preuves qu’il peut atténuer les hallucinations et les délires ainsi que certains antipsychotiques — et sans les effets secondaires parfois graves.

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le CBD pourrait également être un candidat pour traiter les maladies inflammatoires de l’intestin, mais également de l’arthrite ou du psoriasis.

Le CBD pour la douleur et l’anxiété

Cependant, qu’en est-il des problèmes quotidiens? Les fabricants d’huiles de CBD vantent ses effets curatifs sur les maux de tête et les migraines. En réalité, l’automédication avec du cannabis pour ces maux a une longue tradition, remontant probablement à des milliers d’années.

Les résultats préliminaires, ainsi que des théories plausibles sur les mécanismes d’action possibles, suggèrent que le cannabis a effectivement un effet analgésique sur les maux de tête (y compris les migraines et les céphalées en grappe). Jusqu’à présent, cependant, il n’y a pas eu d’études sur le cannabidiol seul.

La situation est également floue pour les douleurs neuropathiques et inflammatoires. En 2007, Barbara Costa a montré à l’Université de Milan que des doses quotidiennes de CBD peuvent réduire la sensibilité à la douleur chez le rat.

Cependant, comme le suggèrent deux études en double aveugle de 2003 et 2004, il n’aide pas toutes les formes de douleur chronique. La douleur n’a été réduite que dans l’étude qui comprenait principalement des patients atteints de sclérose en plaques. Dans cette maladie comme dans le cancer, le CBD est désormais utilisé comme composant du Sativex (qui contient aussi du THC), entre autres, contre la douleur.

La recherche n’en est qu’à ses balbutiements

Il existe donc de nombreuses preuves que le CBD a effectivement un potentiel pharmacologique. Pour la grande majorité des indications, cependant, la situation des études est clairsemée et la recherche en est encore à ses balbutiements.

La grande majorité des études n’ont jusqu’à présent été menées que sur quelques participants — leur valeur informative est donc limitée. Des études à long terme sur les effets secondaires font également défaut.

En principe, le cannabidiol semble être sûr et a peu d’effets secondaires. Cependant, les médecins sont en train d’étudier cela de plus près, car il peut également y avoir des interactions avec d’autres médicaments.

Par mesure de précaution, les femmes enceintes doivent éviter complètement le CBD. Au moins des expériences cellulaires ont montré que la substance peut altérer la fonctionnalité du placenta.

Par ailleurs, la capacité à conduire n’est pas influencée négativement, par exemple, par la prise de Sativex. Mais, avant de monter dans la voiture, gardez à l’esprit que de fortes doses de CBD provoquent potentiellement une légère somnolence.

Attention à acheter uniquement du CBD de qualité

Des chercheurs italiens ont récemment utilisé des échantillons aléatoires pour montrer que dans les deux tiers des produits achetés en Europe, la teneur en CBD spécifiée ne correspondait pas à la teneur réelle et la quantité de THC était parfois supérieure à celle autorisée (en France, elle ne peut pas être supérieure à 0.2%).

Les produits peuvent également être contaminés par des pesticides.

Quiconque souhaite essayer le CBD doit être conscient qu’il faut uniquement acheter du CBD de qualité, avec les certifications européennes, sur des sites fiables tels que grossistejustbob.fr.

C’est un moyen imbattable de profiter pleinement des bienfaits du CBD!