huile-d-olive-sante

Les bienfaits de l’huile d’olive sur la santé – Comment la consommer ?

Connu aussi sous le nom d’olea europaea, l’olivier a bonne presse d’un bout à l’autre du monde, en raison de sa grande utilité dans le domaine de la nutrition et de la santé. L’olive qui en est le fruit est employée en cuisine, alors que son huile est reconnue comme la plus saine et la plus vertueuse de toutes les huiles au monde. En effet, l’huile d’olive possède de très nombreuses vertus, et ceux qui en consomment vivent bien et tombent rarement malades.

Différence entre l’huile d’olive et l’huile de tournesol pour la santé

L’huile d’olive et l’huile de tournesol sont quelque peu roche par leur aspect visible. Mais elles se distinguent tout de même. Primo, elles ne sont pas de la même origine. La première est obtenue à partir des grains d’olive alors que la seconde provient du broyage des graines de tournesol. Il faut que l’huile de tournesol est beaucoup plus utilisée dans les cuissons. En plus de cet usage culinaire, elle a des propriétés bienfaisantes sur la peau et se retrouve du coup dans les produits cosmétiques. Qu’en est-il des avantages de l’huile d’olive sur la santé ?

Quels bienfaits a l’huile d’olive sur la santé

huile-d-olive-sante

L’huile extraite de l’olivier est très riche. Elle contient assez de propriétés curatives et permet également de prévenir certaines maladies qui peuvent faire beaucoup dépenser dans les hôpitaux. Quelques bienfaits de l’huile d’olive sur la santé.

L’huile d’olive, contre les maladies cardiovasculaires

Les accidents vasculaires cérébraux sont de plus en plus récurrents et font trépasser bon nombre de personnes en France et partout dans le monde. D’après des études effectuées sur huile d’olive, celle-ci a prouvé toute sa capacité curative et préventive dans le cas spécifique du dysfonctionnement du système vasculaire. En effet, les personnes qui en ont consommé sont venues à bout des maladies cardiovasculaires. Mais il est à noter qu’il s’agit plus précisément de l’huile d’olive extra-vierge.

De fait, en consommant l’huile d’olive pour avoir la santé, les principes actifs contenus dans cette huile vertueuse s’en prennent aux différents facteurs qui sont à la base des risques de maladies vasculaires ayant d’incidence directe sur le cœur. Elle permet de résoudre les incommodités liées à la pression artérielle et aux hormones sanguines, telles que le cholestérol et l’athérosclérose. En effet, l’huile d’olive donne la santé en défendant l’organisme contre l’oxydation des cholestérols les moins bons. Elle soigne l’état des vaisseaux sanguins et régule le flux de la vascularisation.

L’huile d’olive santé, un bouclier du cerveau

Au sein de l’huile d’olive se trouvent des substances actives qui peuvent être très utiles pour la santé du cerveau. D’ailleurs, qui ne voudrait pas garder son cerveau toujours jeune et une mémoire toujours fraîche ? L’huile d’olive est la solution dans ce cas. Elle protège le cerveau contre certaines maladies, telle que la maladie d’Alzheimer. Cette maladie n’est rien d’autre que la démence relative à la vieillesse, laquelle démence se traduit par des propos et des gestes mal coordonnés.

Par ailleurs, des recherches scientifiques effectuées au moyen des souris ont prouvé que l’huile d’olive possède des vertus qui combattent l’oxydation et l’inflammation. C’est par le biais de ces propriétés anti oxydantes et anti-inflammatoires que ladite huile entoure les neurones de sa protection et amenuise les possibilités d’écoper des maladies dégénératives. Autant de bienfaits ! Et pourtant, ce n’est pas encore tout ce que l’huile d’olive apporte à la santé du cerveau.

Des études comparatives réalisées sur les huiles ordinaires faiblement grasses et l’huile d’olive santé ont conduit à la découverte selon laquelle les régimes riches en huile d’olive santé luttent contre la perte de la mémoire et le déclin des fonctions cérébrales.

L’huile d’olive lutte contre le diabète

La glycosurie est une maladie qui attaque des millions de personnes en France. Beaucoup en meurent à travers toute l’Europe et à travers le monde entier.  Lorsqu’il est du type 2, le diabète (ou glycosurie) est assimilable à un taux exagéré de sucre dans l’organisme, qui, malheureusement, ne parvient plus à sécréter de l’insuline pour normaliser la glycémie.

Or, l’huile d’olive, de préférence l’huile extra-vierge, contient ce qu’il faut pour rétablir la sécrétion normale de l’insuline. Sa consommation (quinze à vingt grammes d’huile d’olive santé par jour) permet de réduire 13% des possibilités  de contracter le diabète du type 2.

L’huile d’olive fait perdre de poids

La consommation des corps gras fait prendre du poids. Néanmoins, tous les corps gras ne s’équivalent. Encore moins, l’huile d’olive est absolument saine pour l’organisme. Les consommateurs le savent par expérience, que cette huile contient énormément de calories : seulement une cuillère à soupe d’huile d’olive renferme jusqu’à 120 calories. Des examens scientifiques ont révélé au cours des années 2009 que la composition chimique de l’huile d’olive promet une réduction de la masse adipeuse dans tout le corps humain. Il est recommandé de la consommer pour maigrir du visage et pour pallier à l’obésité en général.

Comment consommer l’huile d’olive ?

Pour consommer l’huile d’olive selon le régime méditerranéen et jouir d’une pleine santé, il existe plusieurs manières de l’intégrer dans la cuisine quotidienne. D’après les diététiciens, il est possible de :

  • Prendre cette huile avec des gouttes de citron ;
  • Utiliser une éclaboussure de l’huile d’olive en guise d’assaisonnement (ladite huile peut servir à faire de bons plats de salades et du risotto au curry et patate douce) ;
  • Se servir de l’huile d’olive en lieu et place de friture.

Combien de millilitres d’huile d’olive à consommer pour la santé ?

La dose normale à observer pour profiter des bienfaits de l’huile d’olive sur la santé est de trois cuillères à soupe par jour. Cette quantité équivaut à cinquante grammes et à quinze millilitres d’huile d’olive à consommer par jour. Cette quantité n’est pas à ingurgiter d’un seul coup, mais il convient de la distribuer sur plusieurs repas.