Génioplastie : quel prix et quel remboursement par la sécurité sociale ?

La génioplastie est une intervention chirurgicale qui permet de corriger l’asymétrie du menton. Elle est généralement pratiquée pour des raisons esthétiques. Cependant, elle peut aussi être fonctionnelle, en raison de troubles respiratoires ou de problèmes de mastication.

Dans cette situation et sous certaines conditions, la sécurité sociale peut couvrir une partie des frais de la génioplastie.

Qu’est-ce qu’une génioplastie ?

La génioplastie est une intervention qui vise à corriger les imperfections du menton qui sont de deux ordres :

  • un menton fuyant ; vu de profil, le menton n’est pas aligné avec le front et semble « partir en arrière » ;
  • un menton qui dépasse ; vu de côté, le menton semble aller dans le sens de la ligne du front. Ce type de problème est également appelé « menton incliné » ou « menton penché ».

Selon le type de problème, on procède à la fabrication d’une prothèse qui donne un volume supplémentaire au menton, ou au contraire à l’ablation d’un morceau d’os pour que le menton soit correctement aligné avec la ligne qui relie le front et la partie inférieure du visage.

Dans la majorité des cas, la génioplastie peut être réalisée pour améliorer l’apparence du menton chez les patients complexés. Mais occasionnellement, elle a aussi pour but d’aider à restaurer la fonction du menton en cas de difficulté à mâcher ou à respirer ; par exemple, lorsqu’un patient a des difficultés à fermer et à ouvrir la bouche. Un menton qui n’est pas correctement positionné peut provoquer le déchaussement des dents.

Quel est le prix moyen de l’intervention ?

Le coût d’une génioplastie dépend largement du type de problème à corriger et du fait qu’elle soit couplée ou non à d’autres interventions, comme une rhinoplastie par exemple, et de l’expertise du chirurgien.

Les prix varient de 3000 à 6 000 EUR. Une première consultation permet au chirurgien de définir, en accord avec le patient, l’étendue de l’intervention ainsi que le mode opératoire. Un devis précis de l’intervention est présenté au patient.

Génioplastie : Qu’est-ce qui est couvert par l’assurance sociale ?

Si l’intervention a uniquement un but esthétique, aucun remboursement de la sécurité sociale ne sera possible. Tous les frais sont à la charge du patient.

En revanche, si l’intervention répond à un but précis, le remboursement par la sécurité sociale est envisageable sous certaines conditions :

  • le but de la reconstruction ou de la réparation doit être identifié ;
  • une demande préalable de remboursement doit être effectuée une demande initiale de remboursement auprès de la sécurité sociale. Elle doit comporter les détails de l’intervention et une justification de sa nature. En l’absence de réponse des autorités de la sécurité sociale dans un délai de 15 jours, la demande sera considérée comme acceptée.

Le montant du remboursement est déterminé en fonction de la convention du chirurgien. En effet, les médecins sont employés dans des domaines variés et sans convention :

  • dans le premier secteur en secteur 1, le remboursement est basé sur les tarifs conventionnels de la sécurité sociale ;
  • en secteur 2, le chirurgien peut facturer plus que les tarifs conventionnels, mais avec le plus grand tact et la plus grande prudence en secteur 2 : ces dépassements d’honoraires ne seront pas pris en charge.
  • Certains praticiens ne sont pas protégés par la convention et ne peuvent donc pas pratiquer des honoraires totalement libres. Dans cette situation, le remboursement prévu par la sécurité sociale n’est pas aussi élevé.