Fonctionnement de l’assurance décès pour chien

Pour la santé de notre toutou ou son décès je ne laisse pas la part belle au hasard. J’étudie le fonctionnement l’assurance décès pour mon chien. Nous aimons notre chère boule de poils autant qu’il nous aime. C’est pourquoi il faut prévoir. Il est impératif de ne pas laisser votre porte monnaie décider. Peu importe le coût, il est malade, il a besoin de soins, je cours chez le vétérinaire. Si par malheur, c’est le jour fatidique je peux alors lui offrir les obsèques qu’il mérite et selon ma volonté, sans penser budget. Le chagrin nous submerge, nous sommes incapables de décider. Comme pour les hommes, il nous faut anticiper, et la solution c’est  l’assurance décès.  Cependant, il est nécessaire de comparer les garanties, les prix, les carences, le fonctionnement..

Contracter une assurance décès pour mon chien

La crémation collective coûte environ 60€. La facture se situe aux alentours de 200€ pour une inhumation individuelle, sans compter le prix de l’urne à partir de 50€. Vous pouvez également opter pour un enterrement dans un cimetière animalier. La salle de recueillement, le cercueil, les accessoires funéraires et la concession dépassent souvent 3500 €. Ajoutez 200€ si vous souhaitez confier l’entretien de la sépulture. Il faut donc s’attendre à une facture conséquente. De ce fait, l’adhésion à la garantie décès n’est pas superflue.

Banque, assurance ou encore mutuelle spécialisée ?

ces 3 organismes proposent des complémentaires santé et des capitaux décès. Le plus souvent en sus des garanties maladie ou accident,  l’assurance décès est proposé avec de petits capitaux ou en option.

  1. Les banques ont su diversifier leur métiers. Aujourd’hui ils proposent l’assurance des biens, de la famille et de vos animaux de compagnie.
  2. Les compagnies d’assurances, autrefois vous couvrez pour vos biens et votre famille. Votre chien est un membre de la famille, évident alors de le protéger autant.
  3. les mutuelles spécialisées, C’est leur travail. il ont la maîtrise de leur spécialité.

l’assureur et le banquier, comme pour tout commerçant souhaitent vous fidéliser.  Ils savent tout ou presque de vous,  et  vous aussi vous les connaissez, leur  faite confiance.. enfin presque. C’est pourquoi, dans un premier temps il est intéressant de vous adresser à votre banquier ou assureur. Dans un second temps, démarchez les mutuelles spécialisées, leur éventail de garanties et d’options est plus étoffé.

assurance décès pour chien

Contenu de l’assurance décès pour chien

Nous avons vu précédemment que l’assurance décès est souvent une option, si vous souhaitez des obsèques dignes de ce nom.  Vous n’avez pas d’autre choix que de souscrire un contrat qui vous remboursera les frais de soins et un capital décès. Cependant c’est à ce moment que survient la nuée d’informations. Le rubik’s cube est un jeu d’enfant à côté de cet amalgame de termes techniques. On peut les tourner dans tous les sens mais reconstituer les faces, et solutionner le problème relèvent du calvaire. Cela  mériterait sans aucun doute la béatification.  En effet les mutuelles listent les garanties en %,  ou encore en forfait, et capital, et ils n’hésitent pas à mélanger le tout.  Elles y ajoute carences, franchises, exclusions… Le résultat est un cocktail imbuvable qu’il faut toutefois se contraindre à ingurgiter.  Le plus souvent, on vous propose 2 à 3 formules, avec des garanties minimales, moyennes et fortes. Essayons de décortiquer tout cela à l’aide d’une méthode toute simple : 

Mes besoins

  • l’assurance décès est mon 1er choix ? :  vous la souscrivez au début de la vie de votre animal, les assurances acceptent la souscription en moyenne jusqu’à ces 3 ans. Déterminez le montant du capital dont vous avez besoin. Le prix est bien évidemment différent qu’il s’agisse d’un enterrement dans son jardin ou dans un cimetière, d’une crémation individuelle (vous récupérez les cendres), ou collective. Comme pour les humains, tout ou presque est envisageable pour son inhumation, choix du cercueil ou de l’urne, salle de recueillement, cérémonie..
  • les garanties : peuvent couvrir l’accident uniquement, la maladie, ou les deux, là encore déterminez vos priorités. Selon les couvertures, le montant des remboursement varie entre 50% et 80 % environ de vos dépenses engagées. Les plafonds annuels de vos remboursement sont aussi déterminer de 800 à 2800 €, selon vos contrats.
  • les actes de prévention remboursés  : vaccins, détartrages, antipuces et tiques, produits d’hygiène…
  • l’assistance : Elle permet la prise en charge de votre chien, en cas d’hospitalisation du maître. Parfois, même vos frais d’hébergement sont remboursés si votre chien a besoin de soins sur votre lieu de vacances par exemple.

Cette étape étant finalisée, comparez les tarifs, ils peuvent varier du simple au double. Les carences et franchises amputent les remboursements et sont donc un élément de prix. L’astuce est de tenter un rapport prix de revient et remboursements effectifs.

Le prix de l’assurance, les franchises et carences

De 7 € à 32 € par mois, les cotisations ne sont pas nécessairement le reflet des prestations.  l’assurance décès pour chien est incluse parfois avec un bas tarif,. Attention toutefois au délai de carence, période pendant laquelle vous payez mais ne pouvez prétendre à aucun remboursement. Une carence est une « franchise de temps ». Elle peut s’étaler de quelques jours à plusieurs mois. Vérifier les franchises, sommes qui resteront à votre charge, elles peuvent être exprimées en %  ou €, déduites de chaque acte, ou sur l’ensemble des premiers remboursements. Les capitaux décès sont de 50 à 1500 € dans le meilleur des cas, pour une prime d’assurance de 2 à 20 € par mois. Un âge limite est très souvent appliqué. Si votre animal décède après cette limite vous aurez versé les cotisations à perte, aucun capital ne sera versé.                                                                                                                                                                                                                                                        Contrairement à l’homme, enterrer votre animal dans votre jardin n’est pas un délit. Il faut respecter un certain nombre de normes mais c’est envisageable.  Le coût et  la possibilité de vous recueillir sur sa tombe lorsque vous en avez besoin sont des avantages à prendre en considération.

C’est pourquoi, si vous désirez ne pas être pris au dépourvu, la souscription d’une assurance décès pour votre toutou est vivement conseillée. Soyez vigilants sur les garanties, franchises et carences en analysant selon vos besoins le meilleur rapport qualité prix. Nous vous conseillons toutefois d’épargner, si vous souhaitez offrir à votre ami des funérailles à la hauteur de votre attachement. En effet les obsèques sont onéreuses et les capitaux versés par les assurances ne sont pas élevés. Voir également y-a-t-il des avantages à prendre une mutuelle pour chat ? https://cuisinemoiunmouton.com/mutuelle-pour-chat/