cybersecurité pour entreprise

Comment votre entreprise peut-elle élaborer une bonne stratégie de cybersécurité ?

De nos jours un grand nombre d’activités commerciales s’effectuent de plus en plus en ligne. Cela va de la publicité pour mieux vendre jusqu’aux diverses transactions financières. Par conséquent, il est devenu primordial de se garantir d’une bonne stratégie de cybersécurité.

Il s’agit en premier lieu de s’assurer que personne ne vole les informations de l’entreprise. Ensuite, cela se rapporte à un déroulement impeccable de toutes les activités. De ce fait, les entreprises et dans une certaine mesure les particuliers visent à être en possession d’une bonne stratégie de cybersécurité. Vous n’avez qu’à continuer la lecture pour en savoir plus.

Mieux appréhender la cybercriminalité pour bâtir une bonne stratégie

Une stratégie de cybersécurité vise surtout à se tenir prête à lutter contre d’hypothétiques attaques. Ainsi, il est plus que capital de bien maîtriser la cybersécurité en vue d’une meilleure prévention et protection.

Celle-ci représente avant tout la protection des données numériques stockées ou en cours d’échange. Ensuite, elle concerne celle des ordinateurs. Cela inclut aussi les appareils et les informations. Enfin, les réseaux sont évidemment à sécuriser.

La cybersécurité va prendre en charge la sécurité contre toutes les formes de cyber menaces. Cela couvre un certain nombre de méthodes de défense. Elles se rapportent surtout à protéger le réseau informatique contre des intrusions néfastes.

Outre les informations et données, les applications sont également à protéger. En outre, la stratégie doit aussi présager la continuité des opérations et la reprise des activités après une attaque ou un incident. Celle-ci est à prévoir obligatoirement pour que l’entreprise puisse travailler normalement dans les meilleures conditions pendant que l’accident se produit.

protection des données

Une bonne stratégie basée sur une bonne évaluation des risques éventuels

Vos équipements et vos services informatiques sont tous susceptibles de subir une cyberattaque. À cet effet, la cybersécurité se doit de les protéger contre tout accès, modification ou destruction. Cela couvre notamment les actes non autorisés et non intentionnels.

Ces attaques représentent une menace sur la vie privée et les informations personnelles se rapportant à votre entreprise et à vos clients. Elles concernent les numéros de téléphone, les adresses courriel, les lieux de résidence jusqu’aux comptes bancaires.

À ce propos, vous devez entreprendre un audit des vulnérabilités. Cela consiste à bien cerner les données sensibles afin d’avoir une vision plus précise sur l’état des lieux. Dans un deuxième temps, il sera possible d’identifier les risques aussi bien sur les données que sur les systèmes.

Ensuite, il s’agit de déterminer qui dispose d’un accès et à quelles données dans l’entreprise. Il est donc impératif de bien différencier les droits d’utilisation et les droits d’administration. À titre d’exemple, le compte administrateur ne doit être utilisé que pour une intervention sur le fonctionnement global de l’ordinateur.

Encadrement du personnel, des prestataires et partenaires

Une bonne stratégie de cybercriminalité doit par ailleurs posséder un meilleur encadrement des procédures sur les mouvements du personnel. Il faut par conséquent réglementer les arrivées et les départs. Cela permet facilement de s’assurer que les droits octroyés sur les systèmes d’information sont utilisés selon les normes.

En outre, un certain nombre de personnes en relation avec l’entreprise constituent des portes d’entrée possibles pour une cyberattaque. Elles comprennent les prestataires, les collaborateurs, les partenaires et les fournisseurs. En effet, l’entreprise peut être visée à travers l’une d’elles ou devenir une victime collatérale.

Il s’avère donc nécessaire de faire une revue des données, fichiers, applications partagées et modes d’interconnexion avec les personnes tierces. Une telle approche va permettre de mettre en place les procédures qui s’imposent pour mieux se protéger.

Priorité à la sécurité des appareils mobiles

Les appareils mobiles tiennent actuellement une place importante. Effectivement, ils représentent plus de la moitié du trafic existant. Par conséquent, un nombre grandissant d’employés ont accès à des fichiers et des données les plus critiques avec des appareils mobiles.

Ainsi, leur protection devient également primordiale et une meilleure stratégie de cybercriminalité intègre ces appareils. Par-dessus tout, elle ne doit donner que le moins de privilèges possibles. Il s’agit de tout contact aussi bien avec l’intérieur que l’extérieur de l’entreprise ou de l’organisation.

La pratique du Zéro Trust est évidemment à appliquer. Elle arrive à mieux protéger les environnements numériques juste en segmentant les réseaux. En plus, elle permet d’empêcher les mouvements latéraux en cas de cyberattaque provenant de parties prenantes extérieures à l’organisation.

application de sécurité internet

Une stratégie contre la cybercriminalité dans la pratique

Une bonne stratégie face à la cybercriminalité s’appuie essentiellement sur des techniques de sécurité concernant tout le système d’information. Elle se base surtout sur la mise en place d’une cyberdéfense. De ce fait, la Sécurité des Systèmes d’Information (SSI) est conseillée.

Elle regroupe l’ensemble des moyens techniques, organisationnels, juridiques et humains à utiliser. La stratégie doit évidemment planifier leur mise en place afin de conserver, garantir ou rétablir la sécurité du système. Celle-ci doit donc prévenir toutes les menaces de cyberattaques pour assurer la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité du système d’information.

La stratégie doit être conçue impérativement pour résister à des événements capables de porter préjudice. Cela couvre les données stockées, traitées ou transmises et les services connexes offerts ou rendus accessibles.

Une bonne stratégie en parallèle avec une bonne mise en place

La mise en place d’une stratégie de cybersécurité implique de nombreux acteurs qui doivent s’engager pleinement. Par conséquent, tous les efforts sont à articuler autour du point de vue technologique. Ainsi, les actions de sécurité techniques doivent être mises en place pour les appareils, objets connectés, routeurs et autres.

En parallèle, des systèmes de gestion des droits, identités et accès sont essentiels. En effet, ils constituent la base de toute stratégie de sécurisation informatique pour toute entreprise.

Au niveau des processus, il est vivement conseillé d’adopter une approche bien solide et sérieuse. Celle-ci doit permettre de faire face aux événements probables de cyberattaque. Ainsi, tous doivent être inventoriés,  même ceux jugés potentiels et imaginaires.

Quant aux personnes concernées, la stratégie doit inclure une formation et une sensibilisation du personnel de l’entreprise. Cela englobe la formation aux bonnes pratiques de sécurisation des données du personnel. En effet, celui-ci représente le plus souvent les cibles d’agressions malintentionnées les plus courantes.

Conclusion

Que vous soyez une entreprise, une organisation ou un simple particulier, il n’est jamais trop tard pour mettre en place une bonne stratégie de cybersécurité. Si c’est déjà fait, il ne reste plus qu’à maximiser la protection de vos données et de l’ensemble de votre parc informatique. Il ne faut pas aussi oublier l’aspect humain.

Une telle approche va vous munir comme il faut contre toute attaque de la cybercriminalité. Certes, les pirates informatiques vont toujours renouveler leurs attaques. À cet effet, il est mieux d’inclure dans votre stratégie une évaluation et un contrôle périodique de celle-ci.