alchimie spirituelle

Comment transformer votre vie grâce à l’alchimie spirituelle ?

Il existe depuis longtemps un malentendu à propos de l’alchimie spirituelle. En effet, l’alchimie est souvent réduite à une pseudo-science consistant à transformer le plomb en or.

Aujourd’hui l’alchimie spirituelle est la plupart du temps prise pour une forme de sorcellerie datant du Moyen Age. Elle serait une pratique pittoresque et obscure, relique des sociétés archaïques.

La philosophie alchimiste recèle pourtant d’une sagesse profonde. Contrairement à la pensée populaire, l’alchimie ne consiste pas en une simple pratique visant à transformer le plomb en or. L’alchimie spirituelle est plutôt une science secrète de l’illumination et de la transformation intérieure.

Qu’est-ce que l’alchimie spirituelle ?

Quelle que soit la définition qu’on lui donne, l’alchimie fait référence à la transformation, au changement d’un état à un autre.

Alors que l’alchimie physique correspond à la transformation de la matière, l’alchimie spirituelle cherche une voie vers la libération du moi. Elle explore des moyens de faire jaillir les ressources cachées de l’individu par des techniques corporelles et spirituelles.

L’alchimie spirituelle s’attaque donc à vos peurs, vos croyances personnelles, de façon à les transformer en véritables ressources personnelles pour vivre une vie plus courageuse, créative et énergique.

L’objectif profond de l’alchimie spirituelle est de vous libérer de ce qui vous entrave dans la vie. Cela consiste à soigner les blessures profondes liées à l’enfance, à éliminer les croyances limitantes, à recouvrer l’intégrité de son âme, afin de vivre une vie plus libre.

Les multiples raffinements de l’être aboutissent à un état de « pur être », ou de “conscience de l’âme”. Cet état est le fruit d’une transformation ultime de l’être ayant suivi les différentes étapes d’un long processus alchimique.

Ce processus de transformation vise à restructurer votre personnalité en vous libérant au fil du temps des diverses identifications du moi. En vous libérant de cet attachement au moi, vous accédez alors à une dimension plus vaste de l’être, plus ouverte, plus libre.

L’un des grands penseurs modernes de l’alchimie moderne est le célèbre psychiatre C. G. Jung. En effet, C. G. Jung a étudié très en profondeur l’alchimie. Son œuvre est ainsi colorée de par le symbolisme de l’alchimie. Il déploie une feuille de route pour aider l’individu à cesser d’être son propre ennemi. Il offre une voie de réconciliation des polarités de l’individu pour l’aider à vivre davantage en harmonie.

L’alchimie spirituelle chez les sages taoïstes

En Chine ancienne, des sages taoïstes s’étaient lancés dans des recherches et expérimentations pour augmenter leur longévité afin de vivre une jeunesse éternelle.

Pour atteindre cet objectif d’une jeunesse éternelle, ils avaient mis au point des techniques utilisant la visualisation, la nutrition, la méditation, le contrôle de la respiration, et même la sexualité.

Les empereurs chinois avaient une obsession pour la quête d’immortalité à tel point qu’ils missionnaient régulièrement des médecins et herboristes pour aller chercher dans les confins de la Chine des plantes rares aux vertus médicinales puissantes.

Parmi ces herbes rares que les empereurs chinois recherchaient, nous pouvons citer notamment le reishi ou bien le cordyceps.

Ces champignons médicinaux chinois étaient connus pour être réservés exclusivement à l’empereur afin d’améliorer sa santé et prolonger sa vie.

L’un des champignons chinois les plus populaires était un champignon chinois : le reishi.

Selon cet article, ce champignon permettait de nourrir les « trois trésors » (sanbao) de l’être humain pour être en bonne santé : votre énergie (qi 氣), votre esprit (shen 神), votre génétique (jing 精).

Par ailleurs des potions d’immortalité étaient préparées pour les empereurs afin de les aider à combattre la mort.

Des recherches archéologiques identifiant dans le tombeau du grand empereur chinois ​​Qin Shi Huang des élixirs de longue vie, permettent d’authentifier cette quête alchimique en Chine ancienne.

L’alchimie spirituelle chez Carl Jung

Le grand psychiatre suisse Carl Jung est reconnu pour avoir donné ses lettres de noblesse à l’alchimie spirituelle.

Au fil de son travail, il s’est aperçu que de nombreux symboles présents dans les textes alchimiques se manifestaient mystérieusement dans les rêves de ses patients sans que ces derniers n’aient de connaissances particulières en alchimie.

Carl Jung tire alors la conclusion que l’alchimie est une belle expression des symboles universels de la vie humaine. L’alchimie est ainsi un formidable outil d’étude et de travail autour de la psychologie humaine.

Materia Prima, la pierre philosophale et l’or sont les symboles les plus connus de l’alchimie.

La célèbre pierre philosophale est un symbole alchimique qui contient la notion que tout l’univers provient d’une base primitive.

L’idée d’une matière originelle remonte à Aristote, qui décrit dans ces textes l’existence d’une forme à l’origine de toutes les autres formes que nous appelons aujourd’hui “Esprit”.

Cette matière originelle et invisible contient un potentiel très vaste, permettant des formes d’incarnation très diverses.

Dans la tradition alchimique, la Materia Prima est la substantifique moëlle, l’essence pure de la matière, fruit d’un long processus de raffinement.

La Materia Prima est également un symbole psychologique puissant, il est une prise de conscience fondamentale sur nous-même, sur notre propre histoire.