Comment mettre en place un rééquilibrage alimentaire pour une santé optimale ?

Un rééquilibrage alimentaire, lorsqu’il est réalisé dans les meilleures conditions, permet de modifier efficacement son alimentation. Il faut avouer que certaines habitudes alimentaires ne sont pas du tout bonnes pour la santé et peuvent entraîner de la fatigue, des carences, des risques de surpoids… Les résultats du rééquilibrage alimentaire sont le plus souvent positifs : un métabolisme harmonisé, une correction des carences, des effets sur le poids, etc. Si vous envisagez de mettre en place un rééquilibrage alimentaire, alors suivez ce guide !

Qu’est-ce que le rééquilibrage alimentaire ?

Le rééquilibrage alimentaire peut être défini comme une procédure facilitant l’adoption d’une alimentation saine et équilibrée. À travers la modification des habitudes alimentaires, il apporte à votre organisme l’énergie et les nutriments essentiels, sans aucun excès. Le tout, en prenant en compte les recommandations actuelles qui se basent sur la référence nutritionnelle pour la population ou RNP.

Il convient de souligner que le rééquilibrage alimentaire est différent du régime alimentaire au sens commun. Il peut certes vous aider à perdre du poids, mais aussi à cibler une amélioration de votre état de santé général via l’alimentation.

Chez les personnes qui veulent perdre du poids, ce rééquilibrage permet d’éviter l’effet yoyo en mettant en place une méthode d’alimentation plus saine à respecter. De plus, il constitue un excellent moyen de se faire plaisir sans pour autant affecter sa ligne. Il faut également savoir que lors d’un rééquilibrage alimentaire, il n’y a pas d’interdits : par exemple, si vous avez envie de pâtisseries, vous pouvez manger du gâteau, mais il faudra ensuite combler cet apport en glucides dans le repas suivant avec moins de sucres et de gras.

Les avantages d’une alimentation équilibrée et comment y parvenir ?

Les habitudes alimentaires impactent directement la santé, ce qui explique leur importance. Quand on mange des aliments sains, on approvisionne l’organisme en nutriments essentiels : fibres, vitamines, minéraux, graisses, protéines, hydrates de carbone, etc. Tous ces éléments permettent de consolider le système immunitaire, de récupérer correctement, de combattre les maladies, etc.

Lorsqu’on parle d’alimentation saine, cela ne veut pas seulement dire consommer des potages, manger moins ou bannir la graisse. Les habitudes alimentaires saines désignent plutôt une alimentation nutritive : manger de tout dans les bonnes proportions et de la bonne manière. Il ne faut pas entièrement exclure les graisses et abuser dans la consommation de protéines et de fibres. De même, le sucre, le sel ainsi que la farine blanche doivent être limités.

Rééquilibrage alimentaire

Les avantages d’une alimentation saine et équilibrée sont nombreux et variés. Celle-ci permet avant tout de maintenir votre poids de forme et d’éviter de prendre du poids. Elle constitue aussi un parfait allié contre les maladies. En effet, les bons choix alimentaires aident à prévenir de nombreux problèmes de santé : maladies cardiaques, hypertension artérielle, diabète, obésité, cancer… En outre, les aliments anti-inflammatoires et antioxydants interviennent dans la lutte contre les radicaux libres.

Une alimentation saine et équilibrée est aussi utile pour la bonne santé de votre cerveau. Pour précision, les risques de dépression augmentent en cas de carence nutritionnelle. Des nutriments à l’image du calcium jouent également un rôle important dans le fonctionnement des cellules cérébrales.

Les légumes ainsi que les fruits sont très riches en antioxydants. Ces éléments recherchent et neutralisent les radicaux libres qui sont chargés d’électrons (de manière inégale), c’est la raison pour laquelle ils sont instables. En plus de neutraliser ces radicaux, les antioxydants leur fournissent des électrons, les rendant ainsi stables.

Enfin, une alimentation saine et équilibrée vous permet d’avoir une plus longue durée de vie. Vous devrez tout de même associer à votre régime du sport, un sommeil de qualité, une vie sans tabac, une surveillance de votre niveau de cholestérol… Le meilleur moyen de parvenir à une bonne alimentation est ainsi de procéder à un rééquilibrage.

Comment identifier les aliments qui vous posent problème ?

Lorsque certains aliments vous posent problème, on parle d’intolérance alimentaire. Celle-ci se manifeste par des réactions digestives inflammatoires, causées par une mauvaise absorption de certains aliments. Elle peut passer inaperçue durant de longues années, contrairement à l’allergie qui se déclenche automatiquement. L’intolérance alimentaire est à distinguer de l’allergie qui implique le système immunitaire et les anticorps responsables des réactions allergiques. Les signes de l’intolérance alimentaire sont digestifs :

  • maux de ventre,
  • gaz,
  • vomissements,
  • nausées,
  • constipation,
  • ballonnements,
  • diarrhées,
  • sensation de malaise,
  • fatigue, etc.

Ces signes apparaissent progressivement après que vous ayez consommé l’aliment en cause. L’intolérance au gluten ou maladie cœliaque détruit les cellules de la paroi intestinale et est susceptible d’entraîner des complications (anémie, ostéoporose…). L’élimination ou l’évitement des aliments qui causent une intolérance est la meilleure solution pour éviter ces désagréments. Nous vous conseillons de vous faire accompagner par un spécialiste de la santé qui pourra vous recommander une alimentation adaptée.

intolérance alimentaire

Par exemple, en cas d’intolérance au gluten, les aliments à éviter sont en général l’orge, le blé, le seigle, l’avoine. Les pâtes, le pain et les aliments qui contiennent de l’amidon sont concernés. Il faudra donc privilégier les aliments sans gluten, la farine de soja, la farine de riz…

Des conseils pour mettre en place un plan de rééquilibrage alimentaire qui vous convient

Voici quelques conseils qui vous seront d’une grande utilité dans le cadre de votre plan de rééquilibrage alimentaire.

Par où commencer ?

Lorsqu’on parle de rééquilibrage alimentaire, cela veut dire qu’il y a un déséquilibre au niveau de votre alimentation. La première chose que vous devez faire est de faire un état des lieux en prêtant attention à certains indicateurs :

  • les aliments,
  • les quantités,
  • les heures et fréquences des prises alimentaires,
  • le contexte (seul, en famille, entre amis, en lisant, en travaillant…),
  • les boissons,
  • la durée qu’il vous faut pour manger,
  • les pensées,
  • les émotions,
  • les sensations de faim et de satiété, etc.

Tout cela peut paraître compliqué, mais vous aidera à accepter la réalité. De plus, en faisant le point sur vos habitudes alimentaires actuelles, vous facilitez vos prises en charge nutritionnelles, notamment votre entretien avec un diététicien ou un médecin nutritionniste.

Les aliments à intégrer dans votre rééquilibrage alimentaire

Pour définir les aliments à prendre en compte dans votre plan, nous vous conseillons de vous référer à la pyramide alimentaire. Celle-ci désigne le classement pyramidal des familles alimentaires. Les aliments situés à la base doivent être privilégiés sans restriction. Ainsi, plus vous montez vers le haut de la pyramide, moins vous devez consommer les aliments. À la base de la pyramide, il y a l’eau : vous devez en boire au moins 1,5 litre au quotidien. L’idéal est de préférer les eaux de source riches en minéraux et en oligo-éléments.

Les féculents constituent la base essentielle de l’alimentation et doivent être inclus dans tous les repas. Ils sont déclinés en diverses formes : pain, riz, semoule, céréales, pâtes, légumineuses, etc. Il faut cependant éviter de tomber dans l’excès au risque de faire face à des ballonnements. Les fruits et les légumes ne doivent pas être négligés, car ils apportent de l’énergie tout en facilitant le transit. Préférez les produits de saison qui sont plus savoureux et veillez à manger 5 fruits et légumes par jour.

Pour votre rééquilibrage alimentaire, ajoutez un produit laitier à chacun de vos repas : fromage, lait ou yaourt. Le fromage est riche en protéines, en calcium et en vitamine B2, mais doit se consommer avec modération étant donné qu’il est riche en gras. Pour les autres apports, un bon yaourt nature ou un verre de lait fera l’affaire.

Vous ne devez également pas oublier les protéines, à consommer une ou deux fois par jour, tout en prenant le soin de varier la source. Par exemple, il faut éviter de manger de suite de la viande rouge 3 jours successifs. L’idéal est d’alterner entre de la viande rouge, de la viande blanche, des œufs, du tofu, du poisson, etc. Par ailleurs, les protéines peuvent se préparer de différentes manières.

Les précautions à prendre

Il est essentiel de limiter votre consommation de matières grasses : cuissons, sauces au beurre, tartines, etc. Préférez plutôt les huiles végétales dans vos préparations : huile d’olive, huile de colza, de noisette.

De plus, il faut éviter une trop grande consommation de sucres. Et pour cause, les sucres rapides s’accumulent facilement dans l’organisme et favorisent la prise de poids. Dès lors, les glaces, les bonbons et les sodas doivent être consommés exceptionnellement et non au quotidien.

Nous vous conseillons aussi de réduire la consommation d’alcool, car il s’agit d’une boisson très calorique. De plus, elle a tendance à freiner l’effet de satiété.

L’importance de rester patient et de suivre vos progrès en cours de route

Le fait de suivre un rééquilibrage alimentaire n’est pas une question de temps, mais plutôt un mode de vie. En réalité, que ce soit pour perdre du poids ou avoir une bonne santé, vous devez penser sur le long terme.

Un rééquilibrage alimentaire consiste à prendre de bonnes habitudes en termes d’alimentation, sur une durée indéfinie. Maintenir ces habitudes est le meilleur moyen pour stabiliser votre perte de poids ou votre poids actuel et vous garantir une bonne santé. Soyez donc patient et suivez vos progrès en cours pour analyser les résultats obtenus.

Une fois que vous aurez intégré vos nouvelles habitudes alimentaires dans votre quotidien, ce ne sera plus un rééquilibrage alimentaire, mais votre propre équilibre. Vous avez à présent les clés en main pour rééquilibrer votre alimentation comme il faut et être en bonne santé.