investissement dans les actifs

Comment investir sur les marchés financiers ?

Investir sur les marchés financiers constitue un moyen de diversifier votre épargne. Mieux encore, ce type d’investissement vous permet de profiter d’un meilleur rendement par rapport aux traditionnels livrets. Vous ne devez pas toutefois négliger le risque de perte en capital avant de placer votre argent. Il est aussi déconseillé de vous lancer tête baissée. Pour supporter les écueils des marchés financiers, un tel projet requiert de la réflexion, de la patience et de la préparation en amont.

Fotos gratis de Comerciante

Se poser les bonnes questions avant d’investir

Les marchés financiers sont réputés volatils et instables, donc trop risqués. Son ratio rendement/risque est pourtant plus avantageux comparé à d’autres placements comme l’immobilier. Pour réduire les risques d’un tel investissement et optimiser les chances de succès de votre projet, il est préconisé de vous poser au préalable les bonnes questions. Vous devez d’abord vous intéresser à l’horizon de placement : court terme, moyen terme ou long terme. Il dépend de vos besoins de liquidités et de votre type d’épargne : de précaution, d’acquisition ou d’investissement.

En plus de l’horizon de placement, il est important de connaître et d’analyser votre tempérament en tant qu’investisseur. Par exemple, les mauvaises tendances des marchés affectent de manière négative votre vie quotidienne. Vous devez en tenir compte dans votre prise de risque au moment d’investir. Les risques de perte sont réels pour les placements boursiers. Si vous êtes à la recherche d’un investissement sans risque, il vous faut vous orienter vers les livres. En revanche, il faut garder à l’esprit que risque et rentabilité vont de pair. Ce qui signifie que plus le risque est élevé, plus la rentabilité du placement l’est aussi. Enfin, avant d’engager n’importe quelle procédure, il faut vous renseigner sur les types de produits, la règlementation, etc. Cela vous permet de réaliser une étude approfondie des différentes éventualités.

Définir son objectif de placement et la stratégie adaptée

Maintenant que vous détenez les informations essentielles pour investir sur les marchés financiers, vous pouvez passer à l’étape suivante. Il s’agit de déterminer votre objectif de placement. En effet, vous ne choisissez pas les mêmes supports de placement selon que votre objectif est de vous constituer un capital sur le long terme pour des besoins futurs ou de faire fructifier votre épargne à court et moyen terme. Autrement dit, votre objectif influe directement sur l’orientation de votre investissement et la manière de le gérer.

Une fois votre objectif bien défini, vous devez penser à l’élaboration de la stratégie pour le réaliser. De même, il est recommandé de la tester sans prendre de risques avant d’investir concrètement. Pour ce faire, vous avez la possibilité de recourir à des simulateurs d’investissement. Ce qui vous évite alors de débourser de l’argent, la simulation étant gratuite et s’apparentant à un entraînement. Votre objectif et votre stratégie déterminent votre profil d’investisseur : zone géographique, secteur d’activité, risque accepté, supports d’investissement, etc.

Effectuer les démarches nécessaires pour l’investissement

Pour investir sur les marchés financiers, il est indispensable de passer par un intermédiaire financier comme les banques et les sociétés spécialisées dans les achats de titres. L’organisme de votre choix doit posséder un lei code unique. Le LEI pour Legal Entity Identifier permet, comme son nom l’indique, d’identifier toute personne morale dans le monde qui intervient dans des investissements financiers. Identification dit traçabilité et traçabilité signifie transparence pour les différents acteurs sur les marchés financiers.

Depuis le 4 janvier 2018, un organisme financier qui ne possède pas un numéro LEI n’est plus autorisé à réaliser certaines transactions. Votre intermédiaire choisi, vous vous rapprochez de lui pour solliciter l’ouverture de votre compte-titres ou de votre PEA pour plan d’épargne en actions. Dans le cas d’un placement collectif, vous pouvez ouvrir une assurance-vie. Ces différents supports vont servir à réunir vos actions. Ensuite, vous lui passez un ordre de bourse pour vos requêtes d’achat ou de vente d’une action en particulier.

Diversifier son portefeuille et analyser les valeurs boursières

Investir sur les marchés financiers comporte des risques. Vous avez tout de même la possibilité de vous en prémunir ou du moins les réduire en diversifiant votre portefeuille. D’ailleurs, la diversification fait partie des clés d’une stratégie d’investissement pertinente et efficace. Vous pouvez diluer les risques de plusieurs manières. La règle est donc de ne pas placer tout votre argent sur un produit financier risqué. D’une part, vous procédez à une sélection d’entreprises issues de secteurs d’activité variés et de divers supports. D’autre part, il est préférable d’échelonner les passages d’ordre et de conserver un capital disponible.

Dans le cadre de la diversification de votre portefeuille d’investissement, vous pouvez être attiré par des produits spéculatifs à rendement élevé. Néanmoins, il est conseillé de les limiter à 10 % du montant total de vos placements. Par ailleurs, il est préconisé de vous entraîner à l’analyse des valeurs boursières pour être en mesure d’anticiper les évolutions dans le futur. Là réside tout l’enjeu d’un investissement sur les marchés financiers. De la qualité de vos prévisions dépendent les chances de profits et les probabilités de pertes.