comment dormir avec du bruit

Comment dormir avec du bruit?

Pour un sommeil réparateur

Votre voisine adore marcher avec des talons et faire du bruit la nuit? Votre conjoint est un gros ronfleur? Vos voisins adorent les soirées en pleine semaine? Mais vous la seule chose que vous voulez c’est trouver le sommeil! Et bien nous allons vous donner les conseils pour trouver comment dormir avec du bruit.

Comment dormir avec du bruit intérieur et/ou extérieur?

Qu’un bruit vienne de l’intérieur de votre maison ou des lieux alentours, sachez que vous pouvez tromper votre esprit pour trouver le sommeil. On commence par essayer de l’oublier et faire abstraction du bruit qui empêche de dormir

Technique pour dormir avec du bruit:

  • Fermez les yeux et pensez à quelque chose d’agréable,
  • Dites-vous que le bruit n’existe pas, imaginez un film ou une histoire imaginaire,
  • Comptez à haute voix si possible, ou dans votre tête,
  • Essayer des exercices de respiration pour la détente.

On soigne le bruit par le bruit:

Pour dormir avec du bruit, il suffirai de recouvrir ce bruit. Pour cela vous pouvez:

  • Mettre des écouteurs dans vos oreilles avec une jolie musique douce et relaxante
  • Lancer une séance de sophrologie sur votre smartphone
  • Mettre des bouchons d’oreille, les bruit sera ainsi mieux isolé.

On agit pour trouver le sommeil:

Vous avez tout essayé pourtant vous endormir est toujours mission impossible, alors il est temps d’agir. Si le bruit vient de vos voisins, allez leur rendre une petite visite et demandez-leur de faire moins de bruit.

Si c’est votre compagnon qui ronfle trop fort, réveillez-le pour qu’il change de position, sinon il reste la solution de la chambre à part, mais je vous l’accorde, niveau vie de couple, c’est loin d’être génial.

Si c’est le lieu de votre habitation qui est tout simplement bruyant. Ce n’est donc ni la faute de votre conjoint, ni celle de vos voisins si vous n’arrivez pas à dormir avec du bruit. Il faudra dans ce cas investir dans un générateur de bruit blanc, qui produit des sons, comme la pluie, couvrant ainsi les bruits environnants.

Certaines applications proposent également la même chose et elles sont facilement installables sur un smartphone.

Pour dormir avec du bruit, on commence par se détendre:

Plus vous serez détendu et plus vous trouverez le sommeil rapidement et profondément. On le sais bien, c’est plus facile à dire qu’à faire.

Le soir, prenez un bon bain, faites une petite séance de méditation, un peu de yoga, peut importe, l’intérêt est d’être dans de bonnes conditions pour dormir plus facilement malgré le bruit.

Si votre conjoint ronfle, le mieux est d’essayer de vous endormir avant lui, cela évite de se focaliser sur le bruit des ronflements.

On essaye les plantes pour dormir avec du bruit:

La phytothérapie à des vertus apaisantes, qui aide à trouver le sommeil, en toute circonstance. Pour vous aider à dormir, malgré le bruit ambiant, vous pouvez essayez:

  • La valériane, c’est la plante du sommeil par excellence, elle calme l’anxiété et améliore la qualité de votre nuit.
  • L’eschoscholtzia, est une plante qui permet un endormissement rapide, elle limite également les réveils nocturnes et à des propriétés antidouleur.

Pour les assimiler correctement et trouver le sommeil plus facilement, vous pouvez les utilisez en infusion ou en gélules.

  • Pour la valériane en gélule, 2 gélules d’une dose de 200mg d’extrait sec, vers 19h, puis 3 gélules au moment du coucher.
  • La valériane en infusion, versez une cuillère à café de poudre de valériane, dans 30cl d’eau bouillante, puis laissez infuser 15 minutes. Buvez cette infusion avant d’aller vous coucher.
  • Pour l’eschoscholtzia en gélule, prendre 1 ou 2 gélules dosées à 50-75mg d’extrait sec, le soir au coucher.
  • L’eschoscholtzia en infusion, versez 1 cuillère à café de plante séchée dans une tasse d’eau bouillante, puis laisser infuser 10 minutes. Buvez une ou deux tasse le soir.

Pour lutter contre le bruit, on insonorise sa chambre:

Si votre sommeil est vraiment très léger et que vous n’arrivez pas à dormir avec du bruit il faudra revoir l’isolation de votre chambre. Même si cela à été mal réalisé pendant la construction de votre logement, sachez que tout n’est pas perdu.

Faux-plafonds, contre-cloisons, portes blindées et fenêtre à double vitrage peuvent vous offrir une bonne isolation sonore. C’est un investissement certes mais si le moindre bruit vient gâcher votre nuit alors ça en vaut surement la peine.

La décoration peut également aider:

Si vous n’avez pas le budget, ni l’envie, d’ailleurs, de vous lancer dans d’importants travaux d’isolation sachez que des solutions bien plus accessibles existent.

  • La peinture anti-bruit par exemple, réduit efficacement la transmission du bruits grâce à des microbilles de verre.
  • Les rideaux anti-bruit devant les fenêtres, le velours par exemple fait des merveilles, il peut réduire de 7 à 18 décibels en fonction de son épaisseur.

La peinture et les rideaux anti-bruit améliorent également l’isolation thermique d’une pièce, c’est donc tout bénef.dormir avec du bruit

Dormir avec du bruit, les conséquences sur le sommeil:

Quand aucun bruit ne vient nous troubler, cela prend en moyenne 26 minutes pour atteindre la phase de sommeil paradoxal. En cas de présence de bruit, cela prendra de 30 à 55 minutes pour atteindre la même phase.

Mais un son stable ou bien même rythmique pourrait augmenter la qualité du sommeil alors qu’un bruit intermittent est lui néfaste pour la phase de sommeil profond.

Le bruit va donc engendré différents troubles:

  • Le retard de l’endormissement
  • L’augmentation des réveils nocturnes
  • La réduction de la durée totale de notre sommeil
  • Cela va modifier nos différentes phase de sommeil
  • Diminution du sommeil profond et paradoxal.

 

On le sais désormais, ce sont les bruits qui interviennent dès le début du sommeil et ceux en fins de nuits, qui sont les plus perturbants. Dormir avec du bruit n’est au final, jamais bon.

Les conséquences à court terme:

  • Des sensations de fatigue
  • Certains problèmes d’apprentissage et de mémoire
  • Des difficultés pour la concentration
  • La perturbation de notre humeur
  • L’irritabilité et la frustration
  • Une somnolence au travail, à l’école ou même en voiture.

Bien sûr, on s’habitue au fil du temps à ses conditions sonores nocturnes et la qualité de notre sommeil s’améliorera après quelques semaines d’exposition au bruit. Mais même si d’un point de vue ressenti, le sommeil semble meilleur, les fonctions physiologiques du dormeur restent quand même perturbées par la présence de ses bruits.

Les effets à long terme de dormir avec du bruit:

  • Une somnolence sur la journée
  • La réduction des performances
  • Une fatigue chronique excessive
  • L’absence de motivation
  • Un sentiment d’agressivité et de frustration envers les autres..

Quand le sommeil est perturbé par le bruit, la concentration en ai vite réduite, surtout si cela se fait sur la durée. Le cerveau à besoin de réelles phases de sommeil pour pouvoir fonctionner correctement le reste du temps.

Le manque de sommeil, ou la perturbation de ce dernier entrainera donc des moments d’absences, des ralentissement de vos fonctions intellectuelles, la mémorisation sera réduite, ainsi que la vigilance.

Le mauvais sommeil est une des causes principales des accidents de la route.

Pour bien faire, on relit toutes les astuces au dessus, qui vous expliquent comment dormir avec du bruit, pour un sommeil de meilleur qualité!