Bourrache : l’huile riche en oméga-6

Elle est cultivée pour des raisons culinaires ou médicinales ; la bourrache est une espèce utilisée depuis longtemps en France. La médecine traditionnelle utilise la bourrache pour ses propriétés relaxantes, ses bienfaits pour les cheveux et la peau ainsi que pour sa teneur élevée en acides gras et en antioxydants. Récemment, les qualités curatives de cette plante ainsi que de l’huile de bourrache ont fait l’objet de nombreuses études et ont été reconnues par la médecine moderne pour leur valeur médicale potentielle notamment dans la lutte contre la détresse respiratoire et l’arthrite.

Dans ce billet, nous aborderons les avantages ainsi que les bienfaits de la bourrache et ses effets négatifs. A la fin, nous répondrons à toutes les questions que vous vous posez pour savoir si elle est cancérigène, comment la cultiver, et si son huile fait prendre du poids (voir notre FAQ).

Fleurs de bourrache bleues en gros plan. On aperçoit un ciel bleu derrière.

Qu’est-ce que la bourrache exactement ?

La bourrache, également connue sous le nom de Borago officinalis, est une plante annuelle rustique à fleurs qui pousse dans les régions rocheuses de la région méditerranéenne (Moyen-Orient, Afrique du Nord, Europe) et qui est historiquement indigène à la Syrie. La plante, qui fait partie de la famille des Boraginaceae, a une fleur bleue en forme d’étoile et se distingue par ses feuilles duveteuses.

Les fleurs et les feuilles peuvent être consommées en petites quantités et sont fréquemment utilisées dans les thés, les salades et d’autres plats en raison de leurs saveurs distinctes. On dit que les feuilles de bourrache ont la saveur du concombre, et que les fleurs ressemblent à des huîtres.

# Bon à savoir Les fleurs de bourrache changent de couleur avec le temps. Lorsqu’elle s’ouvre pour la première fois, la fleur est rose, avant de prendre lentement sa teinte bleue-violette caractéristique. Il existe une autre variété de bourrache qui se caractérise par des fleurs blanches, et qui fleurit de juin à août.

Également connue sous le nom de bourse séreuse, bourse à pasteur ou langue de bœuf, c’est la partie aérienne (fleurs, tiges, feuilles et fleurs) de la bourrache qui est utilisée en phytothérapie sous diverses formes : cataplasme, infusion et inhalation, entre autres. Les graines sont également utilisées pour extraire certains des nutriments de la plante. Les graines sont utilisées pour extraire l’huile de bourrache, qui est connue pour ses bienfaits pour la santé.

La bourrache est connue pour ses propriétés curatives et est fréquemment utilisée pour traiter une variété d’affections comme l’anxiété et l’indigestion, les troubles respiratoires et les problèmes de peau.

En outre, on pense que ses fleurs ont des effets fébrifuges (qui combattent la fièvre), sudorifiques (qui activent la transpiration), diurétiques (qui augmentent l’urine) et galactogènes (qui stimulent le lait maternel). Cependant, ces allégations ne sont pas confirmées par des recherches menées dans le domaine scientifique [11].

Composition nutritionnelle de la bourrache

La bourrache est réputée pour sa teneur élevée en antioxydants et en acides gras qui lui confèrent divers avantages thérapeutiques.

La bourrache est très riche en acides gamma-linoléniques (AGL ) (de 26% à 38%) qui font partie de la famille des oméga-6. L’AGL est à l’origine des principaux bienfaits thérapeutiques de la bourrache. Il est à la base de nombreuses hormones et composés actifs, tels que les prostaglandines et les thromboxanes.

La bourrache possède d’autres acides gras [2], tels que :

  • L’acide linoléique (oméga-6) entre 35 38% et 35pourcent ;
  • L’acide oléique (oméga-9) entre 16 et 20 pour cent ;
  • l’acide palmitique, entre 10 et 11 pour cent.

Outre les acides gras, la bourrache est également une riche source d’autres principes actifs qui lui confèrent ses propriétés curatives :

  • Vitamines et minéraux (vitamine C, potassium et calcium) [33.
  • L’intermédine est une protéine qui intervient dans le fonctionnement de l’intestin et du cœur [2].
  • L’acide rosmarinique est un acide gras qui a des propriétés antibactériennes, antioxydantes et anti-inflammatoires [4].
  • des flavonoïdes et des polyphénols présentant des propriétés antioxydantes [5 6, 6[5, 6] ;
  • des saponines.

La bourrache : ses bienfaits et ses vertus

La bourrache est l’une des plantes utilisées depuis longtemps pour ses bienfaits médicinaux en raison de sa teneur élevée en acides gras bénéfiques pour le corps humain et en composants antioxydants actifs.

Traditionnellement, elle est utilisée pour traiter les affections cutanées. La bourrache fait de plus en plus l’objet de recherches qui ont révélé d’autres indications thérapeutiques, notamment en ce qui concerne la santé cardiovasculaire, la santé respiratoire et l’arthrite. La bourrache, et plus particulièrement ses acides gras (AGL, acide linoléique et acide oléique), est reconnue par les autorités sanitaires comme l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) pour ses effets bénéfiques dans le maintien de la souplesse des articulations et des niveaux normaux de cholestérol [7].

Dans cet article, nous allons commencer par énumérer toutes les indications, avant d’analyser plus en détail, avec l’étude de chacune des propriétés de la plante.

Aperçu des bienfaits

Lutte contre le syndrome prémenstruel

  • Combat les signes et symptômes du trouble prémenstruel

Favorise la croissance des nourrissons

  • Favorise la croissance des nourrissons
  • Augmente la taille et le poids des enfants prématurés.

Aide à maintenir une bonne santé cardiovasculaire

  • Réduit le taux de mauvais cholestérol
  • Réduit la pression artérielle et le rythme cardiaque.
  • Protège contre les crises cardiaques
  • Réduit le risque d’avoir une maladie coronarienne.

Combat l’arthrite

  • Réduit les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde
  • Réduit les symptômes de la synovite.
  • Réduit l’inflammation chronique et aiguë dans l’arthrite

Favorise la santé de la peau

  • Réduit les symptômes de la dermatite séborrhéique chez les enfants
  • Aide à réduire les démangeaisons causées par l’eczéma.
  • Améliore la barrière cutanée
  • Aide à améliorer l’hydratation de la peau
  • Réduit la rugosité et l’écaillage du tissu cutané

A-t-il une activité antioxydante ?

  • Il a une activité antioxydante grâce à ses polyphénols.

Améliore la santé des voies respiratoires

  • Réduit les symptômes du syndrome de détresse respiratoire aiguë
  • Soulage les symptômes de la toux, l’essoufflement et le rétrécissement des voies respiratoires.

Favorise la santé mentale

  • Réduit les symptômes de la dépression.
  • Diminue les signes de TOC et d’anxiété
  • Réduit le stress oxydatif dans le cerveau.

Aide à réduire le poids

  • Réduit les risques de reprise de poids après une perte de poids importante.

Possède des propriétés antimicrobiennes.

  • Action antibactérienne pour E. Coli et Staphylococcus aureus.
  • A une activité antivirale

#L huile de bourrache contient 20 % d’acide gamma-linolénique et est produite par pression à froid. L’huile est encapsulée dans des gélules végétales (végétaliennes) hautement protégées contre l’oxydation et certifiées sans gélatine ni carraghénane. L’huile est pure et ne contient pas de conservateurs ou d’additifs : consultez la description du produit.

Informations sur les bienfaits

Lutte contre le syndrome prémenstruel

Il a été démontré que les acides gras polyinsaturés, les principaux composés dérivés du bore, sont bénéfiques pour réduire les symptômes du syndrome prémenstruel. Dans une étude portant sur 120 femmes souffrant du syndrome prémenstruel, l’administration de ces acides gras pendant une période de six mois a permis de réduire les symptômes du SPM chez ces femmes [8].

Aide à favoriser la croissance des nourrissons

#Les acides gras qui composent la bourrache favorisent la croissance des nourrissons, en particulier celle des prématurés. Ceci est confirmé par les résultats d’une étude [9] menée sur 280 enfants prématurés (35 semaines). En fait, l’utilisation d’acides gras polyinsaturés a révélé que les nourrissons supplémentés étaient plus susceptibles d’augmenter en taille et en poids entre la naissance et l’âge de 9 mois que ceux qui n’étaient pas supplémentés.

Ces résultats soulignent l’importance de la bourrache et de ses acides gras en tant que supplément pour les enfants prématurés.

Contribue à une bonne santé cardiovasculaire

La bourrache est une plante qui possède des propriétés médicinales pouvant être bénéfiques pour la santé de notre cœur. Selon une étude de huit semaines menée sur 59 participants, l’association d’huile de bourrache et de vipérine (une plante étroitement apparentée à la bourrache) a permis de réduire le taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) tout en augmentant le taux de cholestérol HDL (bon cholestérol) [1010]. Il est important de rappeler qu’un taux élevé de cholestérol LDL peut augmenter le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

#D’autre part, les suppléments d’huile de bourrache diminuent la pression sanguine et le rythme cardiaque en améliorant les performances sous pression [1111]. De plus, l’huile de bourrache aide à protéger contre les crises cardiaques et l’insuffisance cardiaque sans laisser de cicatrices sur le tissu cardiaque [12].

De plus, l’énorme quantité d’acides gras contenue dans l’huile de bourrache aide à renforcer les membranes cellulaires et à réduire la formation de plaques dans les artères, réduisant ainsi le risque de développer une maladie coronarienne.

Combattre l’arthrite

La consommation d’huile de bourrache aide à combattre les symptômes de l’arthrite. Cela est prouvé par un certain nombre d’études qui ont été menées pour examiner les avantages de l’huile de bourrache pour les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde ainsi que de synovite.

#Une étude menée sur 18 mois auprès de 150 personnes a révélé que celles qui utilisaient l’huile de bourrache présentaient moins de symptômes de polyarthrite rhumatoïde [14]. En outre, l’huile de bourrache a réduit l’inflammation de la membrane articulaire connue sous le nom de synovite [15].

Enfin, un régime alimentaire riche en GLA réduit l’inflammation chronique et aiguë dans l’arthrite [1616].

Ces résultats indiquent l’efficacité de l’huile dans le traitement des problèmes articulaires et, par conséquent, la réduction de la consommation de médicaments anti-inflammatoires.

Favorise la santé de la peau

L’abondance d’acides gras polyinsaturés (oméga-6) de la bourrache lui confère des qualités positives pour la santé de votre peau.

#Un traitement local à l’huile de bourrache pendant 3 à 4 semaines a permis de réduire les symptômes de la dermatite séborrhéique [1717]. D’autre part, le port d’un maillot de corps imprégné d’huile de bourrache pendant deux semaines a réduit les démangeaisons et amélioré la barrière cutanée de 32 enfants souffrant d’eczéma [1818].

Il a également été prouvé qu’elle était bénéfique pour les femmes souffrant de peau sèche et sensible. Selon l’étude menée sur 45 femmes, une dose quotidienne de 2 grammes d’huile de bourrache a permis de lisser et d’hydrater la peau en réduisant la rugosité et le gonflement de leur peau [19L’étude a également montré que l’huile de bourrache peut aider à réduire la rugosité et la desquamation de leur peau.

Existe-t-il une activité antioxydante ?

Les acides gras de l’huile de bourrache présentent une fonction antioxydante reconnue. Cette capacité à combattre les radicaux libres est notamment due à la présence de polyphénols dans la composition de la bourrache [2020.

D’autres recherches ont lié la capacité antioxydante de la bourrache à l’acide rosmarinique qui est l’un des polyphénols présents dans le contenu nutritionnel de la bourrache [44.

Améliore la santé respiratoire

La bourrache est généralement utilisée pour traiter les affections des voies respiratoires. C’est pourquoi des recherches ont été axées sur cette indication afin de vérifier et de justifier son utilisation.

Une étude a révélé que les flavonoïdes présents dans les feuilles extraites de la bourrache, possèdent un effet bronchodilatateur qui est bénéfique pour le soulagement des symptômes de la détresse respiratoire aiguë [21 22].

D’autre part, la consommation de 5ml d’extrait de bourrache trois fois par jour pendant un mois a réduit les symptômes de la toux : essoufflement, production de mucus et rétrécissement des voies respiratoires chez 38 patients asthmatiques [2323].

Favorise la santé mentale

La bourrache est une source riche en composés actifs qui possèdent des effets antidépresseurs et anti-anxiolytiques qui aident à promouvoir la santé mentale.

#Dans une étude de six semaines, on a constaté que l’extrait de bourrache réduisait la dépression chez 19 sujets en raison des flavonoïdes qu’il contient et qui ont des effets antidépresseurs [24 25 [24, 25]. De même, l’extrait de bourrache a réduit les symptômes du trouble obsessionnel-compulsif (TOC) et de l’anxiété [26et 26.

Cependant, les composés de la bourrache diminuent le stress oxydatif qui se produit dans le cerveau, ce qui suggère leur application pour traiter les problèmes de mémoire et la maladie d’Alzheimer [27].

Aide à la réduction du poids

La bourrache aide-t-elle à réduire le poids ? Une étude a constaté les bienfaits de la bourrache sur la masse corporelle.

En réalité, la prise de 5 grammes d’huile de bourrache pendant 33 mois a permis à 50 personnes précédemment en surpoids de ne plus prendre de poids après une perte de poids substantielle notamment due à l’acide gamma -linolénique [28].

Activité antimicrobienne

La bourrache est un agent microbien. Cette activité vise à combattre les agents pathogènes, comme E. Coli et Staphylococcus aureus [2929]. D’autre part, il a été démontré que l’extrait de bourrache a des propriétés antivirales, ce qui suggère son application pour traiter les infections [3030].

Où puis-je acheter de l’huile de bourrache de haute qualité ?

Lors de l’achat d’huile de bourrache, il est crucial de choisir une huile de haute qualité pour pouvoir profiter de tous les avantages de cette plante. Au départ, il est essentiel de choisir une huile de bourrache fabriquée à partir de graines biologiques. De cette façon, vous éviterez les métaux lourds et les pesticides.

De plus, il est crucial de sélectionner l’huile pressée à froid. En effet, ce procédé de fabrication est doux et ne nuit pas à la plante, et par conséquent n’affecte pas sa qualité. Nous vous recommandons ce produit.

Complément alimentaire à base de charbon végétal de la marque dynveo : boîte et bouton acheter. Cette huile de bourrache, qui contient 20 % d’acides gamma-linoléniques, est extraite par première pression à froid. L’huile est encapsulée dans des capsules molles végétales (végétaliennes) très résistantes à l’oxydation, et est certifiée sans gélatine ni carraghénane. L’huile est pure et ne contient pas d’ingrédients ou de conservateurs. consultez l’article.

Posologie

Il n’existe pas à l’heure actuelle de dosage précis de la bourrache suggéré par les autorités sanitaires.

Cependant la majorité des vendeurs de compléments alimentaires suggèrent des doses comprises entre 500 mg et 2000 mg d’huile de bourrache par jour réparties en deux prises distinctes.

Les cures de bourrache doivent être prises rapidement, cependant il n’est pas conseillé d’en consommer tout au long de l’année. Dans tous les cas, il est conseillé de suivre l’avis de son médecin ou d’un professionnel.

Effets indésirables

Bien que la consommation de bourrache soit généralement considérée comme sûre et bien tolérée, qu’elle soit prise par voie orale ou topique, certains utilisateurs peuvent ressentir des symptômes gastriques, notamment après la prise de grandes quantités. Ces effets indésirables peuvent inclure

  • des selles molles ou de la diarrhée ;
  • des ballonnements
  • des maux de tête ;
  • réaction allergique et démangeaisons
  • sécheresse de la bouche ;
  • Vomissements ;
  • somnolence.

Il faut savoir qu ‘il est essentiel de ne pas en consommer trop ou de manière prolongée ! En effet, les composants aériens de la plante sont une source d’alcaloïdes appelés pyrrolizidine qui, lorsqu’ils sont consommés en grande quantité, peuvent être néfastes pour la santé. Ils peuvent également devenir toxiques pour le foie, voire cancérigènes…

Contre-indications et risques

La bourrache est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux personnes souffrant de problèmes hépatiques...

Les suppléments à base de bourrache peuvent interagir négativement avec les traitements anticonvulsivants, en particulier chez les personnes âgées.

Dans tous les cas, nous vous recommandons de consulter votre médecin en cas de doute.

Avis sur la bourrache

Avant de partager les avis des personnes ayant pris des compléments alimentaires à base de bourrache pour leur régime Avant de partager les avis des utilisateurs de compléments alimentaires à base de bourrache, nous ne manquerons pas de vous informer que les commentaires des utilisateurs ne doivent pas être interprétés comme des conseils médicaux.

Nous avons parcouru des forums ainsi que des sites web de produits à base de bourrache afin de partager les opinions des autres et de nous faire une idée de l’efficacité et de la qualité potentielles de la plante.

La majorité des utilisateurs et des consommateurs ont loué l’efficacité de l’huile de bourrache pour améliorer l’hydratation des cheveux et de la peau, en particulier pour ceux qui souffrent de peau sèche [30]. D’autre part, de nombreux utilisateurs ont signalé que la consommation de bourrache a un effet limité sur la prise de poids, ce qui suggère l’efficacité de la bourrache pour réduire l’appétit.

Si vous souhaitez vous faire une opinion personnelle sur la bourrache et ses ingrédients, nous vous invitons à consulter les forums et les sites Internet spécifiquement consacrés à la vente de ces compléments.

Interactions avec différentes molécules ou avec des plantes

La bourrache est une plante aux propriétés médicinales connues pour ses bienfaits sur la santé, notamment sur le poids, la peau ainsi que les symptômes prémenstruels. Sur le marché, les compléments alimentaires peuvent constituer un lien entre cette plante et d’autres molécules ou plantes. En voici les principales :

La bourrache et l’onagre

Ces deux plantes sont associées depuis longtemps sous le nom d’onagre et d’huile de bourrache en raison de leur complémentarité et de leur teneur élevée en acide gamma-linolénique. Elles sont utilisées pour leurs bienfaits sur la peau, l’équilibre hormonal et les troubles auto-immuns. L’association de l’onagre et de la bourrache peut également aider à soulager les désagréments liés aux symptômes de la ménopause et aux inflammations.

Consoude et bourrache

Ces deux plantes font partie de la même famille de plantes botaniques appelée boraginaceae. La consoude est bien connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes et constitue un remède aux inconforts associés à l’arthrite ou à l’arthrose. La bourrache en association avec la consoude peut être bénéfique aux personnes souffrant d’acné ou d’arthrite.

La bourrache et les oméga-3

La bourrache est une source riche en acide gamma-linolénique (GLA) qui est un acide gras polyinsaturé appartenant à la famille des oméga-6. Il est connu que le corps a besoin d’oméga-3 et d’oméga-6 pour assurer le bon fonctionnement des organes. L’association de la bourrache et des oméga-3 répond aux besoins essentiels de notre organisme. Ils apportent des bénéfices préventifs contre les maladies métaboliques, ils renforcent le système immunitaire et le bon fonctionnement de notre cerveau….

La vitamine E et la bourrache

La vitamine E est un puissant antioxydant qui protège les cellules des dommages causés par l’oxydation, ce qui améliore la santé de la peau et aide à maintenir un système immunitaire fort. La bourrache et la vitamine E constituent une excellente combinaison pour combattre les dommages causés à la peau et aider à maintenir une bonne structure cutanée [3131].

Probiotiques et bourrache

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui font partie de notre flore intestinale et commensale et possèdent des propriétés bénéfiques pour notre santé globale. L’association des probiotiques et de la bourrache peut constituer une puissante combinaison synergique et complémentaire. Selon une étude, la bourrache et les probiotiques, associés à la vitamine E, améliorent la capacité de la barrière cutanée [3232].