Après une otoplastie : douleurs et suites opératoires

L’otoplastie est une intervention destinée à corriger les défauts qui affectent l’oreille. Il s’agit d’une procédure standard et non stressante, avec des effets postopératoires minimes et des résultats durables.

Y a-t-il des douleurs après l’otoplastie ?

L’otoplastie est destinée à corriger les malformations et les défauts de l’oreille : un cartilage trop important qui peut provoquer des oreilles « décollées », ou des défauts du pavillon de l’oreille, par exemple. Elle peut être pratiquée sur un seul côté de l’oreille. L’intervention peut être pratiquée sur l’une ou l’autre ou les deux oreilles.

La procédure diffère selon l’affection traitée, mais elle implique généralement une incision pratiquée dans le pli de l’oreille (le pli rétro-auriculaire) pour permettre l’accès au cartilage. Le chirurgien enlève la peau à des degrés divers pour corriger les irrégularités. Il est par exemple possible de meuler le cartilage afin d’éliminer la proéminence. Ensuite, il pose des points de suture qui peuvent être résorbables ou non selon le cas.

L’otoplastie est une intervention généralement bien tolérée : les douleurs postopératoires sont peu importantes et se soignent facilement à l’aide d’antalgiques. Il s’agit d’un phénomène courant dans les deux premiers jours qui suivent la découpe et la suture de la peau et le remodelage du cartilage.

Certains signes, cependant, peuvent alerter le patient et entraîner une consultation en urgence :

  • une augmentation de la douleur au moins deux jours après l’opération, en particulier dans les cas où la douleur initiale s’est lentement atténuée jusqu’à ce moment-là ;
  • une douleur unilatérale qui dure même lorsque les oreilles ont été traitées
  • l’apparition de symptômes d’inflammation : les symptômes d’inflammation sont les suivants : fièvre, gêne due à la chaleur et gonflement important.

Quels sont les effets post-opératoires de l’intervention d’otoplastie ?

Dans les suites immédiates

Après l’intervention, un pansement en forme de casque sera placé sur l’oreille pour aider à la maintenir et à la modeler. Il sera remplacé dans les jours suivants par un bandeau que le patient devra porter le soir et la journée, dans le cas des enfants, pour éviter toute blessure ou rotation brutale de l’oreille.

Les oreilles peuvent être gonflées et des ecchymoses peuvent apparaître. Il s’agit d’un phénomène normal. La réduction ou même la disparition complète de certaines zones de l’oreille sont un résultat typique de l’otoplastie. Elle peut durer longtemps et nécessite une protection adaptée en fonction de la température extérieure ou du danger d’agression thermique (par exemple l’utilisation de sèche-cheveux trop chauds).

Le patient est en mesure de se laver les cheveux dès le lendemain de l’intervention. La possibilité de mettre des lunettes au début du deuxième jour postopératoire.

Les mois qui suivent l’otoplastie, il est recommandé de suivre une série de mois.

Certaines mesures sont nécessaires pour les mois qui suivent l’intervention :

  • tout sport violent ou dommageable pour l’exercice de l’oreille (par exemple, la boxe ou le rugby) doit être arrêté pendant au moins deux mois ;
  • la procédure de perçage de l’oreille n’est pas recommandée pendant plus de trois mois.

Otoplastie : quels sont les résultats ?

Le résultat final sera visible au bout de quelques mois, en fonction du type d’intervention, et il est définitif. Les cicatrices ne sont généralement pas visibles.