5
En ce moment ...
Edit Content
Click on the Edit Content button to edit/add the content.

Comment accéder aux métiers de l’esthétique ?

Le secteur de la beauté offre un grand nombre d’opportunités, encore plus en France où il a été démontré que les femmes s’intéressent de plus en plus à la beauté de leur corps. Ainsi, l’on peut devenir parfumeur, coiffeur, cosméticien, esthéticien, maquilleur et même développeur de produits cosmétiques…à condition de disposer les certifications requises. Dans cet article, on fait le point sur les différents diplômes permettant d’exercer dans le milieu de l’esthétique.

Le CAP Esthétique

Comment accéder aux métiers de l’esthétique ?
Pour exercer un métier de la beauté, quel qu’il soit, il est indispensable d’obtenir un diplôme. Le CAP esthétique ou plutôt CAP Esthétique, Cosmétique, Parfumerie représente le diplôme esthétique de base. Il est enregistré au RNCP de niveau 3. La formation donnant droit à ce parchemin couvre 2 ans au cours desquels les participants acquièrent des notions diverses et variées. Le CAP Esthétique est accessible aux élèves de niveau 3e qui désirent faire leur entrée dans la vie professionnelle le plus tôt possible.

Pour en revenir au contenu de la formation, les participants apprennent dans un premier temps à maîtriser les techniques des soins esthétiques. Il s’agit essentiellement des techniques de soin du corps, de maquillage, de manucure ou encore d’épilation. Le second volet de la formation leur permet d’apprendre à gérer un salon de soins esthétiques. Pour cela, les participants reçoivent des notions élémentaires en matière de techniques de vente des produits, de gestion des stocks, de règles d’hygiène, de conseil de la clientèle… Par ailleurs, pour les modalités de leur formation, ils disposent d’une grande liberté. Ainsi, ils peuvent choisir entre :

  • Une formation initiale ;
  • Une formation en alternance ;
  • Une formation continue ;
  • Une formation à distance ;
  • Une formation en reconversion professionnelle ;
  • Etc.

La formation initiale est dispensée dans les lycées ou écoles d’esthétique. La formation en alternance quant à elle se déroule dans une entreprise d’accueil où l’alternant bénéficie d’un statut d’apprenant qui lui permet de percevoir une petite rémunération. Pour obtenir le statut d’auto entrepreneur esthéticienne, il faudra d’abord aller au bout de la formation et décrocher son diplôme. L’accomplissement de certaines formalités est également requis. En ce qui concerne la formation continue, elle permet à des professionnels d’un secteur voisin d’élargir la palette de leurs compétences.

Le BP Esthétique

Comment accéder aux métiers de l’esthétique ?
3D render. Black keyboard with formation key , Business and technology concept background

À l’instar du CAP Esthétique, le BP Esthétique est également enregistré au RNCP. Par contre, le BP est un diplôme de niveau 4. Il fait suite au CAP Esthétique et permet aux personnes désireuses d’embrasser un métier de la beauté d’approfondir leurs connaissances. Toutefois, à la fin de leur formation, les participants doivent encore attendre de passer un examen final pour savoir s’ils ont obtenu le diplôme ou pas.

Comment se déroule un BP Esthétique ?

Les modules d’une formation ont lieu dans les mêmes conditions que ceux du CAP Esthétique. Par conséquent, l’option de la formation en alternance demeure également envisageable. Elle représente certainement la plus avantageuse, car en plus d’acquérir de nouvelles connaissances, ‘’l’apprenti’’ peut également gagner de l’argent. Mieux, les frais de la formation sont le plus souvent à la charge de l’entreprise où travaille l’apprenti. En effet, si les formations dispensées par l’État sont totalement gratuites, suivre des cours de BP Esthétiques dans les écoles privées ne l’est pas. Ces établissements exigent souvent des frais de formation pouvant s’élever jusqu’à 1000€.

Quelles sont les notions dispensées lors d’un BP Esthétique ?

Toutefois, quel que soit le centre de formation choisi, les participants reçoivent des enseignements équivalents. Concrètement, ils apprennent des notions complémentaires en management d’équipe et en gestion d’établissement. À la fin de sa formation, ce professionnel peut également délivrer des conseils en esthétique, gérer la vente des produits et la communication publicitaire en un institut de beauté ou encore s’occuper de sa comptabilité. En somme, le BP permet de gagner en responsabilité.

Quels métiers peut-on exercer avec un BP Esthétique ?

Au terme de sa formation, lorsque le participant passe avec succès l’examen final, plusieurs possibilités d’embauche se présentent à lui. Il pourra exercer des métiers comme :

  • Parfumeur ;
  • Spa praticien ;
  • Esthéticien ;
  • Prothésiste ongulaire ;
  • Conseiller en parfumerie ;

Le titulaire d’un BP Esthétique peut également prétendre à un poste de commercial ou de conseiller en beauté. De même, outre le CAP Esthétique, les personnes disposant d’un bac professionnel peuvent également s’inscrire en BP Esthétique.

La BAC Pro Esthétique

Comment accéder aux métiers de l’esthétique ?
Suite à l’obtention de leur BEPC, les nouveaux brevetés doivent suivre une formation de trois ans dans un lycée professionnel. Ainsi, dans les classes de seconde, première et terminale qu’ils auront à faire, les élèves étudient les matières générales, mais ils reçoivent pareillement des cours sur les techniques de l’esthétique. Les notions portent également sur les sciences appliquées et la parfumerie. À la fin de leur cursus scolaire, les élèves peuvent donc directement se faire embaucher en tant qu’animateur de ventes ou conseiller à la clientèle. Ils apprennent aussi les techniques de soins esthétiques et de maquillage et peuvent assurer la formation ou la gestion des employés d’un institut.

Le BTS Esthétique

Le BTS Esthétique équivaut à un diplôme de niveau Bac+2. Ce diplôme a une valeur plus grande que ceux susmentionnés et permet à celui qui le détient de se lancer directement ou d’occuper un poste de grande responsabilité dans un institut ou un spa. Les formations sont dispensées dans des établissements, le plus souvent privés, des écoles d’esthétique ou des lycées d’enseignement professionnel. Les candidats peuvent également suivre une formation en alternance s’ils arrivent à conclure un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage avec une entreprise ou un institut de beauté. Pour s’inscrire en BTS Esthétique, il faut nécessairement être titulaire d’un bac général, professionnel ou technique.

Lors de leur formation, les étudiants font un choix entre les trois options (management, formation-marques et cosmétologie) qui leur sont proposées. Les matières étudiées lors de ces deux années de formation concernent fondamentalement les arts appliqués, la gestion d’une entreprise de soins cosmétiques, les techniques esthétiques, les sciences appliquées, les techniques d’animation, de formation et d’information et les techniques d’organisation pour ne citer que celles-là. Quant aux débouchés professionnels qui se présentent à eux au sortir de leur formation, les titulaires du BTS Esthétique peuvent postuler à un poste de :

  • Formateur beauté ;
  • Conseiller en parfumerie, en beauté ou en dermocosmétique ;
  • Maquilleur ou maquilleuse ;
  • Animateur ou animatrice-démonstratrice ;
  • Etc.

Après l’obtention du BTS Esthétique, l’on peut décider de poursuivre ses études pour obtenir une licence professionnelle esthétique et plus tard, un Bachelor pour une éventuelle spécialisation.

4.7/5 - (551 votes)
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA RÉDACTION
Cet article a été rédigé par nathalie, auteur pour le blog l’info du mouton depuis 3 ans. Retrouvez son histoire sur sa fiche auteur en bas de l’article.
NEWSLETTER
logo les infos du mouton

Obtenez des bons plans en avance en souscrivant à la newsletter !

Retour en haut