Se déplacer à Bangkok

1 février 2017

En complément de mon premier article sur nos trois jours à Bangkok, je vais vous faire un tout petit article ici sur « comment se déplacer à Bangkok » pour éviter peut-être à certains de se faire arnaquer^^ et surtout de s’y retrouver. A Bangkok, il y a des taxis, des tuk-tuk, le bateau publique, le skytrain ou encore des entreprises privées qui vous font voyager en van à plusieurs.
Pour se déplacer en Thaïlande nous avons choisi quasiment à chaque fois l’avion car les vols internes n’étaient pas chers du tout et le gain de temps est considérable.

Pour en revenir à Bangkok, de notre côté on a peu tout testé et on a vite compris comment cela fonctionné.
Si certains ont un budget vacances illimité et que ça ne les dérange de se savoir plus ou moins arnaqués (car c’est clairement une grosse arnaque les transports à Bangkok), d’autres ont un budget un peu plus serré et c’est toujours bien de connaitre de trois trucs pour éviter de se faire avoir.

Arrivé à l’aéroport vous aurez le plus souvent le choix entre les taxis et les vans (du moins je parle de notre cas à nous) .
On était un peu frileux au départ à l’idée de prendre un taxi donc on a préféré prendre un van pour 100 baht par personne qui nous déposait à Khaosan non loin de notre hôtel.
Il faut savoir qu’on était au moins 9 dans le van et que moi j’étais assise sur les valises donc il fallait s’accrocher^^ mais c’est une expérience plutôt marrante à vivre et qui met dans le bain dès l’arrivée .
Plus tard, on a repris le taxi avec le « meter » (car on a souvent pris l’avion pendant notre périple en Thaïlande) et ça nous a coûté 500 bahts pour deux mais c’était bien plus confortable.

Une fois sur Bangkok tuk-tuk & taxi se battent pour vous amener où vous voulez.
Le moyens de transport le plus confortable pour moi reste la marche! Car ça vous emmène dans des endroits que vous n’auriez jamais pu voir si vous étiez enfermés dans un taxi mais il ne faut pas avoir peur des kilomètres!

Voici donc deux trois petites choses à savoir sur les moyens de transport à Bangkok :

Vous verrez à Bangkok il y a plein de taxis de couleurs différentes.. La couleur correspond principalement à la compagnie de taxis et souvent certains sont propriétaires du véhicule, d’autres non.
Finalement en tant que touristes, la couleur importe donc peu. Ce qu’il faut c’est prendre un taxi sur lequel est écrit METER en haut du véhicule.
Une fois que vous avez arrêté un « taxi meter » (99% le sont) donnez lui votre adresse et demandez lui s’il peut mettre le meter sans monter dans le véhicule.
S’il accepte alors montez dans la voiture et vérifiez qu’il l’a bien activé une fois assis.
Il nous est très souvent arrivé que des chauffeurs de taxi démarrent en trombe devant nous ou remontent la vitre en rigolant ne voulant pas nous laisser entrer dans le véhicule car nous avions demandé le meter (surtout le soir).
Il propose souvent des prix aux clients plutôt que de mettre le meter sauf que c’est généralement 50% plus cher que la réalité.
Quand on ne marchait pas on prenait le taxi car c’est quand même le moyen de transport le plus sûr et nous avons toujours réussi à trouver des chauffeurs honnêtes à qui pour le coup ça nous faisait plaisir de laisser un pourboire.

Sur place j’avais acheté une puce téléphonique qui me permettait d’avoir internet en illimité (pour 500 bahts le mois) ce qui me permettait d’avoir le GPS quand on marchait mais aussi de vérifier que le chauffeur de taxi ne rallongeait pas le chemin exprès pour se faire payer la course plus cher^^ (car ça peut arriver).

Il faut se dire que ce marchandage fait partie du séjour même si ce n’est pas toujours très agréable on finit par s’y faire.

C’est  pour nous le meilleur moyen de locomotion à Bangkok et de loin!!! Je ne sais pas combien de fois on l’a pris mais ce moyen de transport est génial!
Le billet coûte entre 10 et 30 bahts soit 0.25-0.50 cts maximum en € et surtout il vous permet de rejoindre les points touristiques les plus importants en évitant toute la pollution, en vous faisant prendre un bol d’air frais et c’est vraiment agréable dans une ville comme Bangkok.
Je pense que peu de touristes connaissent ce moyen de transport car on était principalement avec des thaïlandais qui rentraient chez eux ou qui rejoignaient leurs lieux de travail.
Attention, je parle ici des bateaux « publiques » et pas des croisières sur la Chao Praya qui sont proposées par des compagnies privées.


Petit guide du bateau publique pour s’y retrouver (fonctionne entre 6h et 20h):

Il y a 5 lignes. Elles sont reconnaissables par la couleur du drapeau flottant à l’avant du bateau.

  • La ligne orange : la plus intéressante car elle dessert les lieux les plus importants sur le plan touristique.
    Il y a un bateau toutes les 15 minutes. Assurez vous seulement que vous êtes du bon côté du quai (le personnel qui vend les billets saura vous répondre facilement).
    Nous n’avons pris que la ligne orange
  • La ligne bleue : un peu plus chère que les autres lignes. C’est la ligne touristique et elle desset donc les principaux sites touristiques
  • La ligne jaune et ligne verte : elles ne sont pas intéressantes pour un voyage touristique car elles desservent peu de stations
  • La ligne grise : moins chère, la traversée est beaucoup plus longue car elle s’arrête quasiment à chaque station

prendre le bateau à Bangkok

Le moyen de transport sans doute le plus drôle!!! On l’a pris deux fois seulement car on vite comprit à quel point on se faisait avoir niveau prix.
Les prix sont libres. Les chauffeurs proposent, vous marchandez (ou pas) et c’est parti!
Souvent bien plus chers que les taxis et pour le coup le premier que l’on a pris a fait peut être 3 km pour nous amener à notre hôtel qui n’était qu’a 500 m.
C’est chouette à faire pour s’amuser mais ce n’est pas le moyens de transports le plus rentable ni le plus sécure^^.

Nous l’avons pris une seule fois à notre retour pour rejoindre l’aéroport et rentrer en France. Le prix du billet est fixe, les arrêts sont indiqués sur une carte. Pas d’arnaque ni de marchandage. Le seul hic, il ne permet pas de tout faire à Bangkok…

J’espère que ce court article vous aura plu et surtout pourra aider certains d’entre vous qui projettent de se rendre en Thaïlande 🙂
Si vous y êtes déjà partis, le partage de vos expériences est bienvenu en commentaires!!
Moi je vous dis à très vite avec un nouvel article ♥

Vous aimerez peut-être

1 commentaire

Sabine 3 février 2017 à 10:49

Et maintenant il y a Uber ! Ça nous change la vie ! Parce que du coup le prix c’est l’app qui donne (comme Grabtaxi je crois, mais pas sûre), donc tout le monde paye le même prix, qu’on soit local ou farang, et ça c’est top !! Je pensais aussi faire un article du genre (pas pour Bkk tu penses bien, vu mon amour pour cette ville), mais tu m’as devancé :(.

Répondre

Laisser un commentaire

*