Journée découverte à la maison Malartre entre authenticité, qualité et savoir faire

9 décembre 2014

Bonjour tout le monde! Je vous emmène aujourd’hui à la découverte de spécialités Lyonnaises!

Maison Malartre (25 sur 20)

Saveur, tradition et qualité voila ce qui définie les valeurs de la maison Malartre. Cette entreprise familiale nous a ouvert ses portes le jeudi 27 novembre pour nous faire découvrir la fabrication de ses quenelles et des ses cardons.
Orchestrée par Mylène de l’agence émulsion, la journée a débuté par la visite de l’usine de production de la maison Malartre, suivie d’un déjeuner aux halles de Paul Bocuse au comptoir de la maison Malartre pour terminer par la rencontre de Davy Tisso chef étoilé (MOF 2004) aux terrasses de Lyon à la Villa Florentine pour une démonstration et une dégustation autour du cardon!

Je vous propose un résumé tout en image de cette journée riche en découverte et en belles rencontres.

Accueillies chaleureusement par Lionel GROLLEMUND, PDG de la Maison Malartre, la journée débuta par la découverte de la conception des quenelles, guidée par Bénédicte la responsable qualité de l’entreprise.

Maison Malartre (26 sur 20)

Pour préparer les quenelles on démarre à partir de la panade (un mélange d’eau, de semoule fine, de sel et de beurre) à laquelle sont ajoutés les œufs.

Maison Malartre (27 sur 20)

Maison Malartre (29 sur 20)

Ensuite, il est possible d’aromatiser les quenelles de divers parfums tels que de la volaille, des champignons, ou encore du brochet que j’ai eu la chance de gouter etc…
La maison Malartre n’ajoute aucun arôme artificiel et sélectionne des produits de qualités pour aromatiser ses quenelles.
Bénédicte s’assure en fin de fabrication que les quenelles sont aux normes de fabrication. C’est également elle qui imagine et teste de nouveaux parfums afin d’innover sans cesse.

Maison Malartre (28 sur 20)

Maison Malartre (30 sur 20)

Passons maintenant aux cardons… Je ne sais pas vous, mais moi je n’en avais jamais goûté !!! Ce fut donc une totale découverte. Le cardon est cultivé comme une plante et consommé comme un légume.
Son goût s’apparente à celui de l’artichaut et ressemble aux côtes de blettes !
Les cardons de la maison Malartre sont sélectionnés avec attention et proviennent des monts et côteaux du Lyonnais.
La préparation sous forme de gratin est, dans la région de Lyonnaise, un des plats du repas traditionnel de la veille de Noël.

Maison Malartre (31 sur 20)

maison malartre 27.11 (75 sur 199)

Maison Malartre (32 sur 20)

Maison Malartre (33 sur 20)

Vient maintenant le moment de dire au revoir à l’usine et de nous diriger vers les Halles Paul Bocuse dans lesquelles nous avons eu droit à une dégustation de saucissons de la maison Sibilia et à la rencontre avec la fille de mère Richard.

166

Maison Malartre (34 sur 20)

Il est temps pour nous d’aller déjeuner.
Toujours dans les halles nous nous dirigeons maintenant vers le Comptoir de la Maison Malartre.
Nous avons pu déguster notamment les quenelles de brochets à la bisque d’écrevisse accompagnées d’un gratin de cardons à la béchamel.

maison malartre 27.11 (19 sur 47)

Maison Malartre (35 sur 20)

En route maintenant pour les hauteurs de Fourvières à la rencontre du chef Davy Tissot (MOF 2004) et 1 étoile au guide Michelin à la Villa Florentine aux terrasses de Lyon

En direct des cuisines nous avons eu droit à une démonstration culinaire autour du cardon par le chef. En effet, il nous a montré comment préparer une émulsion crémeuse de cardons accompagnée de foie gras poêlé, de girolles sautées le tout surmonté d’un œuf mollet et de pousses de petits pois pour le côté décoratif !!

maison malartre 27.11 (26 sur 47)

maison malartre 27.11 (165 sur 199)

maison malartre 27.11 (37 sur 47)

Maison Malartre (37 sur 20)

Maison Malartre (38 sur 20)

Maison Malartre (40 sur 20)

Pour finir cette fabuleuse journée en beauté nous avons eu droit à une dernière surprise car nous avons eu la chance de déguster un tartare de Saint Jacques sur du céleri rémoulade suivi de l’émulsion crémeuse de cardons et pour terminer un mousseux au chocolat pomme yuzu et glace de beurre de cacahuètes. Vous l’aurez compris on s’est régalées !!

Maison Malartre (41 sur 20)

Maison Malartre (43 sur 20)

La journée se termine, il est temps maintenant de rentrer. Mais c’est la tête chargée de pleins de souvenirs que nous nous quittons.
J’ai été ravie en plus de toutes ces découvertes culinaires de rencontrer mes amies blogueuses en chair et en os : comme Aime et Mange, La cantine des cousins, Bistrot de Jenna, Gourmandenise, Framboises et Bergamotes, C du beau, Cléa Cuisine, La cuisine des 3 soeurs et Menus Propos.
Je revendrai très bientôt avec une recette de cardons et peut être d’autres petites surprises (car ils font aussi de très bonnes confitures :D)
En attendant j’espère que cet article vous aura plu!

Maison Malartre (36 sur 20)
Un immense merci à la Maison Malartre pour nous avoir ouvert ses portes et plus précisément à Lionel Grollemund et à Bénédicte !
Également un très très grand merci à Mylène pour cette organisation sans failles et cette très belle journée !

Maison Malartre (44 sur 20)

Vous aimerez peut-être

1 commentaire

Jenna 9 décembre 2014 à 08:02

une chouette journée découverte et des belles rencontres.
Bisous bisous
Jenna

Répondre

Laisser un commentaire